Alimentationfeatured

La cure détox intelligente, pour que notre santé nous dise vraiment « merci »

Inutile de s’inventer un programme « détox », telle la liste de courses que l’on ne tiendra pas, voire que notre organisme n’appréciera pas. La vraie cure détox ? Le naturel, au quotidien.

Non, le corps humain n’est pas une voiture

Il se lit volontiers qu’une cure détox décrasse l’organisme comme on procède à la vidange de sa voiture ou vide le sac à poussière de son aspirateur.

Le détail est que le corps humain n’est pas un objet en matériau inerte. Essayez de vous débranchez pour faire le ménage à fond ! Les mécanismes biologiques du corps humain ne se purgent pas à l’aide de prometteuses cures onéreuses.

Cela tombe bien : inutile de se faire extorquer pour rester en bonne santé.

La cure détox intelligente, pour que notre santé nous dise vraiment « merci »
La cure détox intelligente, pour que notre santé nous dise vraiment « merci »

Oui, il faut éliminer les toxines

Nous ne pouvons nous faire l’économie d’accumuler au quotidien des toxines par:

  • notre alimentation (graisses, sucres, pesticides, etc)
  • certaines addictions (le tabac n’a pas l’exclusivité)
  • la pollution
  • le stress

Notre organisme n’attend pas, tel le sac de l’aspirateur, qu’on le vide. Et au quotidien, nos « émonctoires » éliminent ces toxines :

  • notre foie élimine les déchets et neutralise même certaines substances y compris cancérigènes
  • nos reins éliminent les déchets filtrés hors du sang
  • nos intestins travaillent aussi
  • nos poumons (déchets gazeux)
  • notre peau (sueur, sébum)

L’excès de toxines, nous le savons, est à l’origine de bien des maux :

  • l’excès de mauvais cholestérol bouche les artères
  • l’acide urique provoque la goutte, de sucre, le diabète, etc.
  • l’excès d’acides et de cristaux sont à l’origine de problèmes inflammatoires articulaires

Quant à nos émonctoires, ils fatiguent !

 

La cure détox intelligente, pour que notre santé nous dise vraiment « merci »
La cure détox intelligente, pour que notre santé nous dise vraiment « merci »


La cure détox ? Naturelle et à vie !

Le début de l’année n’est pas le seul moment pour prendre de bonnes résolutions : d’autant que l’hiver n’est pas la meilleure saison pour s’adonner de façon monomaniaque, au jus de carotte avec une paille.

En revanche, il y a des fruits et légumes en toute saison. Et il n’est pas interdit de décélérer sur certains péchés gourmands. L’habitude étant la seconde nature de l’Homme, la meilleure façon de suivre une cure détox est de faire les choses à sa mesure, progressivement:

  • moins ou pas de charcuterie
  • moins de viande et de fromage
  • manger des produits les moins transformés possibles,
  • plus des fruit et légumes frais

Detox : Les bonnes habitudes

Les bonnes habitudes remplacent les mauvaises plus sûrement que de se dire : « à partir de demain. »

Jus, la cure détox et minceur
Jus, la cure détox et minceur
Prix EUR 15,90
Cela n’empêche pas de privilégier certains produits naturels de drainage. En la matière, pas question de s’inventer des compléments alimentaires, qui draineront votre porte-monnaie au lieu de votre rondelle de saucisson:
  • boisson detox: boire, de préférence de l’eau, si vous le souhaitez agrémentée version tisane (sureau, salsepareille, il y a l’embarras du choix)
  • se presser une orange pour remplacer les jus de fruits tous riches en sucre
  • manger sain… et redécouvrir les bienfaits de l’alimentation

La meilleure cure n’est pas celle que l’on fait au lendemain des fêtes mais celle que l’on fait à l’année. Pas question de « tenir » contre on ne sait quoi, à l’instar des régimes amaigrissants qui ne servent à rien, mais d’adopter la saine attitude : la cigarette que je ne fume pas, la rondelle de saucisson que je ne mange pas, le gras que je ne cuisine pas

Une façon de mettre sa cure détox au diapason de son organisme, qui agit et réagit au quotidien. D’ailleurs, la nature ayant horreur du vide, vous remplacerez certains goûts par d’autres, que vos papilles apprécieront tout autant.

Avec un zeste de sport, qui ne nuit pas.

Plus d’info

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi:

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer