Aïe, j’ai des crampes aux jambes ! Nos remèdes naturels

Drôle de record, que celui de la « crampe de l’extrême ». C’est pourtant ainsi que le californien Angel Bermudez, sportif jusqu’alors inconnu, a fait le tour de la toile au mois d’août dernier. Une contraction musculaire du mollet impressionnante, au sortir de sa salle de sport, au point de l’avoir filmée ! Comment éviter de lui voler son record ? Voici tous nos conseils pour lutter contre les crampes aux jambes.


Crampes aux jambes : définition

C’est la contraction musculaire : le muscle d’une partie de la jambe se contracte soudainement et devient dur, avec une sensation douloureuse dont on se dispenserait. Un épisode plus ou moins bref, le temps qu’il s’estompe.

On en profite pour réviser son anatomie. Pour la crampe au mollet : c’est le triceps sural, constitué des trois faisceaux qui viennent former le talon d’Achille, qui vous joue ce mauvais tour.

Vous veniez de fournir un effort physique ou bien était en train de dormir, le processus est le même : des échanges de sels minéraux dans le muscle, et une accumulation d’acide lactique et de toxines.




Les remèdes naturels aux crampes aux jambes

Sportifs ou non, buvez de l’eau !

Mieux vaut s’astreindre à boire de l’eau, plutôt que de se tordre de douleur. Plus simple, il n’y a pas. La plupart des crampes musculaires proviennent de cette accumulation de toxine « parce qu’on n’a pas soif » ? Ce n’est pas un motif, y compris en hiver, où l’organisme continue à avoir besoin d’être hydraté et pourvu en sels minéraux.

Comment apaiser les crampes aux jambes ?
Comment apaiser les crampes aux jambes ?

Attention : le café et les boissons énergisantes déshydratent

Avez-vous remarqué ? Bien des boissons énergisantes précisément dédiées aux sportifs, contiennent de la caféine. Or, le café déshydrate, autrement-dit favorise l’accumulation de toxines. Boire trop de café ou faire du sport, il faut choisir ! Et cela va sans dire pour l’alcool et le tabac, hautement toxiques pour les muscles, que l’on soit sportif ou non.

D’ailleurs, la petite bouteille d’eau fait partie de la panoplie du sportif, auquel il ne viendrait pas à l’idée de venir sur un terrain de sport sans sa bouteille, ni sans avoir bu avant de faire du sport. Faire du sport sans s’hydrater, c’est mission impossible.



On protège ses muscles du froid

Avant tout effort, le muscle doit être échauffé. Et après l’effort, protégé du refroidissement. Ce n’est pas un effet de mode, tous les grands sportifs se rhabillent chaudement, après un effort intense.

D’autant que le froid rétracte la circulation sanguine, et donc l’alimentation du muscle en oxygène, favorisant l’accumulation d’acide lactique.

Autant de précautions qui valent pour les sportifs, mais aussi pour les personnes effectuant un métier manuel (port de charges, position debout prolongée, etc).

Magnésium, fruits frais et miel

Après votre bouteille d’eau (le 1, 5 litre par jour minimum), le magnésium est le second bon geste pour éviter la crampe : bien avant une supplémentation, faites régulièrement figurer dans votre alimentation, les lentilles, les légumes verts, les céréales complètes, le chocolat noir.

Quant à éliminer les toxines, buvez aussi du jus de fruit frais qui favorise l’élimination des toxines.

N’oubliez pas non plus que la banane, les produits laitiers, les fruits secs en particulier l’abricot, sont riches en sels minéraux.




Ultime conseil…

Préférez l’anonymat, à votre muscle en mondiovision sur la toile. En dépit d’une vie saine, si la crampe survient, détendez très progressivement votre muscle, ne le massant et en étirant vos orteils.

Comment apaiser les crampes aux jambes ?
Comment apaiser les crampes aux jambes ?

Vous avez des crampes à répétition ?

A moins de forcer outrageusement sur le sport, ce qui n’est pas bon non plus, avoir régulièrement des crampes est douloureux et anormal. Peut-être avez-vous du matériel de sport inadapté, vos chaussures en particulier ?

Si ce n’est le cas, il faut alors consulter : vos crampes aux jambes (ou à un autre endroit) peuvent être le symptôme d’une pathologie, allant d’un déséquilibre hormonal à un trouble nerveux. La liste est longue, depuis la simple varice à la cardiopathie en passant par l’affection virale, la sclérose en plaques,  la cirrhose. No panic, néanmoins, l’auto diagnostic n’est de mise.

Pour en savoir plus

La rédaction vous invite à consulter d’autres articles sur la santé et les remèdes naturels :



Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *