Les vrais avantages de la couche lavable

Saviez-vous qu’il existe désormais une « Semaine internationale de la couche lavable » ? Son édition 2017 s’est tenue du 24 au 30 avril dernier. De quoi faire tomber les préjugés et découvrir les avantages !


Un bébé a besoin de près de 5 000 couches jusqu’à l’âge de trois ans : soit un budget de 1500 euros pour le porte-monnaie, auquel s’ajoute la facture pour l’environnement, qui se monte à une tonne de déchets.

En outre, les couches jetables ne sont pas dénuées de produits toxiques, parfums ou absorbants.

Couche lavable VS couche jetable
Couche lavable VS couche jetable

Le Grand Change !

De là à retourner à la couche lavable, il y a un pas en arrière que nul n’a envie de franchir. Erreur, la couche lavable d’aujourd’hui a peu à voir avec la couche d’antan, lavée au battoir en sa version Mère Denis !




La couche lavable et la semaine qui lui est consacrée nous viennent du Canada, sous l’appellation de « Real Nappy Week » ou encore de « Grand Change ». Objectif, réunir le plus grand nombre des parents et intégrer le Guiness des records !

Couche lavable : les avantages

Mais avant de figurer au moindre record, quel intérêt au quotidien ? Le matériau, bien sûr, les couches lavables étant en coton bio, en bambou, microfibre ou en chanvre, tous exempts de produits chimiques. Plus agréable pour les fesses de bébés, sujettes aux érythèmes.
In fine, nettement plus économique.

Découvrez la couche lavable !
Découvrez la couche lavable !

Couche lavable : mode d’emploi

Une couche ne présente pas d’un seul tenant : elles comportent une partie absorbante qui récupère les selles du bébé, et une culotte de protection.



Désormais, les couches lavables se présentent selon trois modèles, « classique » où l’une et l’autre des parties sont séparées, « tout-en-un » qui comprend une poche kangourou dans laquelle se glisse la partie absorbante, ou « tout-en-deux » où la culotte contient dans le fond intérieur des boutons pressions sur lesquels se fixe une couche classique profilée.

Il n’est pas plus difficile de mettre et d’enlever une couche lavable qu’une couche jetable. Et ce n’est guère compliqué à laver : à 40 degrés, et le tour en machine est joué ! N’utilisez pas d’adoucissant, qui contiennent des produits chimiques. En revanche, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle, par exemple de lavande, pour que la couche embaume. Accessoirement, les couches lavables existent en version hiver (en polaire) et été, et en couleurs !

Et le prix ?

Une couche jetable revient en moyenne à 30 centimes d’euros l’unité. Mais multiplié par plus de 4000, le calcul est fait. A l’achat, la vingtaine de couches lavables pour être « confort » revient à 500 euros… pour les deux ans et demi à trois ans à venir, auquel il faut certes ajouter le coût de la lessive et de l’électricité.

Question de choix, sachant que les couches lavables existent désormais à la location.

Vous laisserez à votre bébé, la planète que vous lui souhaitez.

La rédaction vous recommande aussi :




Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre *