featuredMaison & Jardin

La magie du cosmos

Quel spectacle nous offre le cosmos ! Sa grande taille, la légèreté de son feuillage et la simplicité de ses fleurs aux coloris pastels et frais, rendent le jardin beaucoup plus joyeux. Facile à planter partout, en massif, en bordure, en rocaille ou en jardinière, c’est la star de l’été !

Originaire du Mexique, le cosmos fait partie de la famille des Astéracées. Se démarquant par son feuillage vert clair, léger et finement découpé, il offre un port dressé et très buissonnant. Toute sa beauté se trouve dans ses grandes fleurs en capitules qui s’épanouissent en abondance et se renouvellent sans cesse du printemps à l’automne. Spectacle garanti !

Cosmos : une plantation très facile

Le cosmos se plante au printemps, fin avril/début mai. Il se sème sous abri ou en pleine terre après les gelées. Il est même possible de trouver des plants de cosmos en godets en jardineries. Il faut alors choisir des plantes au feuillage bien vert ne présentant aucune trace de maladie ou de parasite.

Pour la préparation du sol, supprimez les mauvaises herbes, binez et ameublissez avec du sable en sol très lourd ou argileux. Si la terre est pauvre, l’ajout de terreau et de compost à la terre s’avère utile.

Le choix d’un emplacement ensoleillé avec une légère ombre et abrité du vent est primordial.

Pour un épanouissement optimal, il est conseillé de laisser 20 à 30 cm entre deux plants, selon les espèces.

Après la plantation, un arrosage immédiat est nécessaire puis un arrosage régulier jusqu’aux premiers signes de reprises. Un tuteurage peut être nécessaire en zones venteuses. Enfin, la coupe des fleurs fanées est indispensable pour provoquer la formation de nouveaux boutons.

Élégant et aérien
Élégant et aérien

Attention aux maladies et nuisibles

Sa beauté attire les troubles fêtes comme les escargots, limaces et pucerons qui en sont friands. Pour lutter contre ces nuisibles, il est conseillé de pulvériser une solution de savon mou contre les pucerons et d’installer des pièges à bière pour attirer les limaces qui s’y noieront.

Le cosmos est également sensible à l’oïdium. Si certains plants sont atteints, détruisez les plantes malades en les brûlant. Pour éviter son apparition, toujours arroser au pied et non le feuillage afin de ne pas trop créer d’humidité favorable au développement de la maladie.



Espèces et variétés

Concernant les variétés de cosmos, il existe 25 espèces qui peuvent être annuelles ou vivaces. Seulement 3 sont cultivées dans nos contrées.

La première espèce est le « Cosmos bipenné » (C. bipinnatus) qui se décline en plusieurs espèces : Cosmos bipinnatus (espèce type), Race Sonata, Race Sensation, Sea Shells, Purity, …

Élégant et aérien
Élégant et aérien

La seconde est le « Cosmos sulfureux » (C. sulphureus) : Flashes, Cosmic, Diablo, …

Et la troisième espèce est le « Cosmos chocolat » (C. atrosanguineus) avec une variété unique : le Cosmos atrosanguineus à l’odeur de chocolat au soleil !

Un dernier petit conseil : en fin de floraison, laisser la plante sécher sur pied est vivement conseillé pour fournir des graines aux oiseaux pendant l’hiver.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous invite à consulter ces autres articles sur le jardin :

Clara

Née à Paris en 1984, Clara est revenue vivre en Savoie à l’âge de 10 ans, sa région familiale. Après des études de communication dans le « tourisme et sports de plein air », puis une année de stage dans une maison d’édition de magazines, Clara a pu se former aux métiers du journaliste. Spécialisée dans les secteurs du tourisme, de la montagne et des sports outdoor, elle devient rédactrice freelance en 2010. Passionnée de montagne et de nature, elle réalise l’un de ses rêves en s’installant dans un petit village de montagne où elle profite du calme, de la nature préservée et du rythme « ralenti », propice à la marche, à la méditation et au yoga, qu’elle pratique régulièrement. Sensible à la préservation de l’environnement, elle agit tous les jours pour minimiser son impact : recyclage, compostage, covoiturage, vélo, alimentation saine et locale, jardinage, consommation raisonnée… c’est pourquoi écrire pour Toutvert est un réel plaisir !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer