Maison & Jardin

Le conifère : idéal pour un jardin d’ornement

Dans un jardin d’ornement, le conifère a parfaitement sa place ! Formes différentes, feuillage persistant, utilisations très diverses, les conifères ont de multiples caractéristiques.

Ces plantes sont apparues sur Terre il y a plus de 300 millions d’années. Aujourd’hui, il existe des grands et petits conifères dont la majorité est des arbres.

Les conifères peuvent pousser aux quatre coins du monde, mais ces derniers sont actuellement en déclin : seules 650 espèces subsistent aujourd’hui.

Voici tout ce qu’il faut savoir sur les conifères.

Reconnaître les conifères

Tous les conifères sont des plantes ligneuses caractérisées par un tronc droit et des branches latérales. La taille des conifères varie et peut s’étendre entre moins d’un mètre et plus de cent mètres.

Les feuilles d’un conifère sont longues, fines et en forme d’aiguille (elles sont d’ailleurs surnommées « aiguilles »).

Le bois du conifère est quant à lui tendre, mais pour certaines espèces, celui-ci est dur.

La morphologie d’un conifère plus en détail

Le cône 

Il est le fruit des conifères. Généralement, c’est un fruit sec, conique et formé d’écailles dures. Le plus connu des cônes est la pomme de pin.

Les aiguilles



Comme indiqué, ce sont les feuilles. La plupart du temps, elles sont fines, piquantes et pointues.

La sève

La sève des conifères est collante, épaisse et parfumée. On la surnomme « résine », c’est pourquoi ces arbres sont également appelés « les résineux ».

Les principales caractéristiques des conifères
Les principales caractéristiques des conifères

Quelles sont les différentes espèces de conifères ? 

Conifère d’ornement

Ces conifères sont discrets et sont idéaux pour ne pas créer de l’ombre à ses voisins. Parmi les plus célèbres, vous pouvez retrouver le pin, le cèdre pleureur ou encore le filao.

Voici une liste complète :

  • Genévrier rigide
  • Genévrier sabine
  • Genévrier de Chine
  • Genévrier cade
  • Genévrier d’Afrique
  • Genévrier de Phénicie
  • Mélèze tortueux
  • Araucaria muellerie
  • Araucaria nemerosa
  • Pin Chinois
  • Cèdre pleureur
  • Cyprès Vietnamien
  • Cyprès de Leyland
  • Thuya
  • Pin mugo
  • Genévrier commun
  • Cèdre du japon
  • Cyprès sempervirens
  • Cephalotaxe
  • Cyprès-Guadalupe
  • Désespoir des singes
  • Épinette bleue
  • Filao
  • Genévrier rampant
  • Thuya de Chine
  • Torreya Californien
  • Torreya Japonais
  • Mélèze de Chine
  • Mélèze de Dahurie
  • Mélèze eurolepis
  • Pin
  • Sapin d’Algérie
  • Kauri nain
  • Sapin de Nordman
  • Sapin baumier
  • Torreya Chinois
  • Cyprès de la Cordillère
L'arbre ami du bûcheron
Prix conseillé  EUR 4,75
Prix  EUR 4,75
Économisez  N/A

Les conifères pour grands jardins

Ces conifères sont imposants et remarquables. Ils peuvent mesurer jusqu’à 100 mètres de hauteur. Ces espèces prennent leur temps pour pousser. Parmi les variétés les plus représentatives, nous pouvons citer : le mélèze, le sapin blanc et le kauri.

Voici une liste complète :

  • Agathis
  • Araucaria de Rule
  • Cèdre du japon
  • Cèdre crayon
  • Cèdre
  • Cèdre bleu de l’Atlas
  • Cyprès de chine
  • Calocèdre
  • Épicéa
  • Épinette noire
  • Cyprès chauve
  • Acacia
  • Araucaria subulata
  • Araucaria luxurians
  • Sapin de douglas
  • Sapin blanc
  • Pin cembra
  • Pin d’Alep
  • Pin de Hoop
  • Pin de Huon
  • Sapins
  • Sequoia Chinois
  • Sequoia vert
  • Sequoia géant
  • Tsuga
  • Araucaria nemerosa
  • Cunninghamia
  • Hiba
  • Kauri-Queensland
  • Kauri
  • Kauri-forêts
  • Kauri- Pacifique
  • Kauri rouge
  • Libocèdre
  • Mélèze de l’ouest
  • Mélèze
  • Mélèze de Sibérie
  • Mélèze du Japon
Conifères : un arbre aux multiples variétés !
Conifère : un arbre aux multiples variétés !

Ces listes sont bien entendu non exhaustives. Il existe de nombreuses autres espèces de conifères. Mais les plus répandues aujourd’hui sont : le sapin, le cèdre, l’agathis, le genévrier, le pin, l’épicéa, le douglas, l’if et le cyprès.

Conifère nain

Ces derniers s’adaptent à tous les types d’aménagement : balcon, jardin… Ces espèces sont donc parfaites pour décorer un espace.

Les conifères nains poussent lentement et leur feuillage est persistant.

Autres particularités des conifères nains : leur forme et couleur sont très variées et parfois très originales !

Conifère : if

C’est un des conifères les plus connus : l’if. Cet épineux avec de petites baies rouge est d’un très bel aspect dans un jardin.

Il peut se planter seul ou en haie. Il est très apprécié en art taupière car son feuillage est dense et facile à façonner !

Conifère : bleu

Vous avez l’embarras du choix ! De très nombreuses variétés de conifères offrent des couleurs bleutées.

On pourra citer par exemple certains cèdres, comme le cèdre de l’Himalaya, le Feeling Blue, certains épicéas tels que le Glauca Procumbens, Glauca Globosa. Beaucoup de genévriers se teintent aussi de bleu, sans oublier quelques arbres de la famille des sapins et des faux cyprès.

Les conifères : quel est leur intérêt écologique ? 

Aujourd’hui, les espèces de conifères sont en déclin. Pourtant, les conifères pèsent énormément sur l’économie et l’écologie. Leur bois est notamment prisé pour la production de papier.

Comment planter un conifère ?

Si vous souhaitez planter un conifère dans votre jardin, voici quelques conseils précieux :

  • Période de plantation : pour un meilleur enracinement, il est conseillé de planter votre conifère entre septembre et octobre. La raison ? Car à cette période, la terre est encore chaude. Si vous passez ces deux mois, attendez le mois d’avril suivant pour le planter.
  • Conditions de culture : les conifères résistent aux conditions variées. En revanche, ceux ayant un feuillage doré apprécient davantage les expositions au soleil. Concernant le sol, les conifères ont peu d’exigences : un sol calcaire ou humide conviendra. Au moment de le planter, pensez aux espaces de plantation, car certains conifères connaissent un fort développement.
  • Plantation : toutes les racines et la motte doivent être conservées. La motte doit être bien imbibée. Au pied de l’arbuste, prévoyez une cuvette de diamètre inférieur à celui de la motte pour que l’eau d’arrosage la traverse.
  • Entretien : avant la période hivernale, l’arrosage doit être régulier. Ensuite, les arrosages devront cesser. L’année suivante, l’arrosage devra être généreux au niveau du pied et pour le feuillage, arrosez-le avec un tuyau d’arrosage pour éviter une déshydratation.

Conifère : haie

Avec leur feuillage persistant, les conifères sont souvent utilisés pour former des haies de clôture entre les habitations : ils empêcheront les regards indiscrets !

Ces haies demandent un peu d’entretien : il faudra les tailler au minimum deux fois par an (printemps et fin de l’été).

Pour aller plus loin dans les arbres

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi :

Julie Pilat

Née en 1991 à Lyon, Julie n’a jamais quitté sa ville natale. Diplômée d’une Licence en Langues étrangères (anglais et espagnol), puis d’un Master 2 « Management des Organisations et des Entreprises », elle s’est lancée en tant que rédactrice freelance en septembre 2016. Depuis toujours, elle est passionnée par l’écriture. Adepte également des produits bios et du développement durable, elle a réussi à combiner ses deux passions en devenant rédactrice web pour Toutvert en 2017. Durant son temps libre, elle aime voyager, lire, se balader au beau milieu de la nature et découvrir de nouveaux petits villages.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer