Actualité

Comment conserver l’énergie solaire et éolienne grâce au sel

En Australie, les chercheurs de l’université Murdoch, à Perth, ont mis au point une batterie sodium-ion capable de réduire le coût du processus permettant de conserver les énergies renouvelables.

Ces accumulateurs « à base d’eau salée » pourraient remplacer les piles traditionnelles les plus gourmandes dans un but bien précis : stocker l’énergie solaire et éolienne, de façon à ce que le réseau (civil et industriel) soit toujours alimenté, même lors de journées nuageuses ou sans vent.

Les turbines éoliennes et les panneaux solaires sont aujourd’hui encore dépendants des conditions météorologiques ; ce point rend l’approvisionnement des énergies renouvelables au cours d’une même journée inévitablement hétérogène.

Pour garantir un débit continu, il est donc nécessaire de prévoir des réserves, disponibles le jour où le processus générateur baisse ou se voit temporairement suspendu. Une procédure déjà mise en place, mais avec des batteries (à base de soufre fondu et d’autres métaux) à la consommation élevée et au rendement à peine satisfaisant.

Le composé isolé par l’équipe australienne ne demande en revanche aucune température de conservation élevée, est économique et utilise en outre un matériau écologique, le sodium, en abondance sur toute la planète. Le rendement est quant à lui très élevé, le sodium bénéficiant de caractéristiques chimiques similaires à celles du lithium, matériau leader pour les piles des appareils électroniques.

Il fallait pour ce faire déterminer les cathodes et anodes capables d’héberger des ions, les ions sodium étant 2,5 fois plus gros que les ions lithium. Problème résolu en sélectionnant respectivement du dioxyde de manganèse et du sodium phosphate d’olivine. Une fois tous les éléments réunis, l’expérience a été à la hauteur des espérances.

Quel pas en avant en matière de stockage d’énergie produite par des sources renouvelables et prête à être employée par le réseau électrique. Tout cela grâce à un peu d’eau salée !

LA RÉDACTION DE TOUTVERT VOUS CONSEILLE AUSSI:

Anne-Sophie

Anne-Sophie est une traductrice et une rédactrice efficace et professionnelle. Elle a traduit plusieurs articles de toutvert.fr quand il est né et aidé beaucoup à créer le site.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer