Bien-être et santé

Coloration végétale sans ammoniaque pour la coloration des cheveux et des textiles

Teinture végétale : les colorations classiques sont de véritables bombardements chimiques dont nos cheveux ressortent colorés mais anéantis. Sans compter les effets secondaires, autant pour les « coiffées » que pour les coiffeurs. Aujourd’hui, de plus en plus de personnes décident donc de se tourner vers la coloration végétale.

Coloration chimique

La coloration chimique est obtenue par un processus associant ammoniaque et eau oxygénée, que l’on appelle oxydation. Celle-ci a pour effet d’écarter les écailles du cheveu, ce qui permet de faire pénétrer des pigments synthétiques dans la fibre et de la colorer.

Pour les textiles, la plupart des teintures sont aussi chimiques. Mais des solutions simples peuvent être mises en place pour teindre vos linges naturellement.

Vous souhaitez en savoir plus sur la coloration végétale pour cheveux et textiles ? Vous êtes au bon endroit !

Teinture chimique : principaux inconvénients

Outre le fait que l’on respire et que l’on est en contact avec des produits toxiques, la fibre capillaire en ressort très abîmée et le cuir chevelu souvent irrité.

La coloration végétale, elle, est obtenue à l’aide de pigments naturels qui ne pénètrent pas dans la fibre capillaire. Ces pigments se contentent de recouvrir les écailles, formant une gaine de couleur qui s’élimine progressivement, au fil des shampooings.

La coloration végétale pour teindre les cheveux est une aletrnative efficace
La coloration végétale pour teindre les cheveux est une aletrnative efficace

Coloration végétale : principaux inconvénients

Le temps de pose est plus long (entre 15 minutes et 2 heures selon l’effet escompté).

Par ailleurs, on ne peut pas éclaircir sa base et il est difficile de couvrir plus de 30% des cheveux blancs. Pour mieux faire tenir la coloration végétale, des pros conseillent l’utilisation conjointe d’huiles de soin.
Après une telle coloration, il faut éviter d’agresser les cheveux optez pour des shampooings naturels et doux et pas de brushing lissé.

  • Sur des cheveux blonds, le végétal fonctionne très bien : on obtient de beaux blonds vénitiens ou plus cuivrés.
  • Sur des cheveux oxydés chimiquement, la coloration végétale peut donner des résultats plus orangés. C’est pourquoi mieux vaut attendre que vos mèches s’estompent et procéder d’abord à un soin détox, qui permet de débarrasser les cheveux de tous produits chimiques.
  • Sur des cheveux bruns, c’est impossible: on ne peut pas les éclaircir avec la coloration végétale.
  • Sur des cheveux poivre et sel, on peut « dorer » les cheveux blancs avec un henné très dilué. Effet balayage naturel.

Coloration naturelle pour cheveux : les ingrédients à utiliser pour fabriquer sa coloration végétale

Si vous souhaitez vous teindre naturellement les cheveux, voici tous nos conseils simples et pratiques.



Quelle coloration naturelle pour les cheveux blancs ?

Si vous avez des cheveux blancs, voici une recette de coloration naturelle pour les camoufler :

  • Faites une infusion avec 200 grammes de sauge (pour un litre d’eau).
  • Laissez bouillir 30 minutes, puis laissez refroidir.
  • Utilisez ensuite cette préparation sur vos cheveux tel un masque capillaire.
  • Laissez reposer 30 minutes, puis faites votre shampooing.

Teinture naturelle au henné

Utilisez le henné dans sa coloration est une bonne idée. En plus de son côté colorant, le henné est également efficace pour purifier et nettoyer le cuir chevelu. Il apporte aussi du volume, de la brillance et protège les cheveux des agressions extérieures.

Pour préparer votre coloration au henné, versez la poudre dans de l’eau chaude et mélangez (les dosages dépendent de la longueur des cheveux. Pour l’eau, il faut en ajouter jusqu’à ce que le mélange soit onctueux).

Si vous le souhaitez, vous pouvez également ajouter des huiles essentielles, des huiles végétales, du miel ou encore du jus de citron.

Vous pouvez ensuite appliquer votre coloration sur vos cheveux mouillés ou secs.

Coloration naturelle avec du café

C’est une autre manière de préparer une coloration naturelle ! Voici une idée recette :

  • Préparez du café normalement.
  • Appliquez du café froid en quantité suffisante sur vos cheveux humides et propres.
  • Laissez reposer sous une serviette.

Vos cheveux sont désormais plus foncés !

Coloration végétale naturelle : tous nos conseils
Coloration végétale naturelle : tous nos conseils

Coloration naturelle avec du miel

Tout comme le café, le miel est un autre ingrédient permettant de se teindre les cheveux naturellement. Pour cela, vous devez mélanger le miel à de l’eau pour faciliter son application. Laissez reposer 30 minutes à une heure.

Appliquez ce mélange sur vos cheveux, répartissez-le de partout et laissez reposer (couvrez votre tête avec une serviette) 2 heures minimum. Rincez et lavez-vous les cheveux.

Coloration naturelle avec du thé

Si vous souhaitez foncer vos cheveux, utilisez du thé noir. La recette est simple, mais il est nécessaire de la réaliser la veille : mettez à bouillir un litre d’eau et ajoutez 200 grammes de feuilles de thé noir.

Laissez bouillir 30 minutes, laissez reposer et faites infuser toute une journée. Filtrez et versez le mélange après votre shampooing.

Coloration naturelle avec du cacao

Pour des cheveux aux jolis reflets chocolat, utilisez le cacao ! Voici une recette maison à réaliser :

  • Mélangez 3 cuillères à soupe de cacao en poudre et 3 cuillères à soupe de miel.
  • Appliquez ce mélange sur vos cheveux secs.
  • Laissez reposer une heure avant de rincer.

Teinture naturelle : fabriquer soi-même sa coloration végétale

Il fut un temps, avant l’apparition des colorants industriels ou de synthèse, où la teinture naturelle constituait le seul colorant disponible, qu’il soit d’origine animale, minérale ou végétale.

Aujourd’hui encore, on peut utiliser les feuilles, les racines ou les écorces de certaines plantes tinctoriales pour fabriquer une teinture naturelle.

Végétaux et ses vertus tinctoriales

Si vous vous sentez une âme de coloriste, vous pouvez commencer par une teinture naturelle ou coloration naturelle à base de végétaux connus depuis des siècles pour ses vertus tinctoriales :

  • la garance donne tous les tons de rouge
  • l’indigo (indigofera tinctoria)
  • le pastel les tons de bleu
  • la noix de galle teint en noir
  • le gaude
  • le curcuma
  • le safran en jaune (le safran était encore couramment cultivé dans la région de Pithiviers, aux environs de Paris, jusqu’au début du siècle).

On relance aujourd’hui la culture de ces colorants naturels que l’on peut se procurer chez certains herboristes ou dans les magasins spécialisés.

Côté textiles, la teinture naturelle est possible seulement avec du tissu naturel (coton, soie ou lin). Les fibres synthétiques ne peuvent pas être teintes naturellement : lors de leur fabrication, elles subissent un traitement spécial qui empêche les pigments de se fixer.

Tuto teinture végétale pour textile

  • 100g de plantes ou de racines pour 1l d’eau
  • 1 à 3 cuillerées de vinaigre ou de jus de citron pour 1l d’eau

Préparation. Enfermez la teinture végétale dans un sachet de mousseline ou de toile. Plongez-le, avec le textile destiné à être coloré, dans de l’eau que vous faites chauffer doucement sans bouillir. Faites tremper le textile destiné à être coloré dans l’eau. Remuez le tissu dans le liquide tout le temps de la teinture, afin qu’il soit bien imprégné.

Pour obtenir une teinte plus intense, laissez le tissu tremper toute la nuit jusqu’à 72 heures, avant de le rincer. Dans tous les cas, il faut ajouter du vinaigre ou du jus de citron à l’eau du dernier rinçage pour fixer la couleur.

N’employez pas de récipients en aluminium ou en cuivre, qui peuvent altérer la coloration. Préférez le métal émaillé ou l’inox. Servez-vous d’une vieille lessiveuse dans laquelle vous pourrez faire chauffer une grande quantité d’eau. Faites sécher à l’abri du soleil en protégeant le sol.

Enfin, les tissus destinés à être teints avec une coloration végétale doivent d’abord être soigneusement lavés et introduits mouillés dans le bain de teinture. Pour que la couleur ne parte pas au lavage, évitez d’utiliser des lessives avec un pH supérieur à 7.

Teinture naturelle : 5 astuces pour raviver et redonner des couleurs

  • Pour redonner vie à du linge blanc un peu jauni, il suffit de le teindre avec une teinture naturelle comme le thé, le tilleul ou même la chicorée, utilisés en décoction. Vous lui donnerez ainsi des reflets plus ou moins prononcés.
  • On connaît moins, en revanche, les vertus du henné ou celles des pelures d’oignon qui, employées en grande quantité (au moins 100 grammes pour 1 litre d’eau), donnent de belles teintes rousses.
  • Le jus de citron ravive les couleurs rouges (1 verre de jus de citron pour 1 cuvette d’eau).
  • L’ammoniaque ravive les teintes contenant du bleu (3 cuillerées à soupe pour 1 litre d’eau).
Teinture naturelle : tous nos conseils
Teinture naturelle : tous nos conseils

Teinture textile naturelle bio

Pour donner une seconde vie à vos textiles sans utiliser de produits chimiques, la teinture naturelle bio est la solution idéale. En plus d’être une alternative respectueuse de l’environnement, les teintures naturelles permettent également d’obtenir des coloris uniques !

Teinture naturelle bleu indigo

L’indigo est une teinture qui permet d’obtenir une large gamme de bleus (du clair au foncé). L’indigo peut s’utiliser comme un pigment naturel, mais il peut également être mélangé à d’autres extraits comme le rouge ou le jaune pour augmenter les nuances de couleur.

Teinture végétale à l’avocat

Réaliser de la teinture pour textile avec de l’avocat est possible ! Voici la recette :

  • Conservez les peaux d’avocats que vous consommez.
  • Grattez-les pour enlever toute la chair, lavez-les et faites-les sécher.
  • Écrasez-les à l’aide d’un mortier.
  • Conservez les noyaux.

Une fois ces ingrédients réunis, préparez une décoction : mettez à bouillir de l’eau et plongez-y les peaux d’avocats. Laisser cuire une heure jusqu’à ce que le jus devienne rouge. Il n’est pas obligatoire de mordancer les fibres. Filtrez ensuite le bain et plongez les fibres que vous aurez mordancées ou non.

Pour la quantité, comptez trois avocats pour teindre un torchon en lin.

Teinture naturelle pour tissu gris

Si vous souhaitez teindre vos tissus en gris, vous pouvez fabriquer vous-même votre teinture. Pour obtenir une couleur grise, vous pouvez utiliser de la racine d’iris, des coques de noix ou encore des mûres. Une fois ces ingrédients entre les mains, voici une idée recette pour fabriquer votre teinture :

  • Mettez l’ingrédient dans un récipient et ajoutez de l’eau (deux fois la quantité du végétal).
  • Faites mijoter 60 minutes.
  • Mettez à égoutter l’ingrédient, puis reversez le liquide dans le récipient.
  • Mettez le linge à teindre dans la teinture, faites bouillir doucement, puis laissez mijoter une heure tout en remuant de temps en temps.
  • Dès que votre textile est de la couleur souhaitée, sortez-le et lavez-le à l’eau froide.
  • Laissez sécher.

Teinture naturelle pour linge ancien

Vous avez du linge ancien dans votre armoire et vous souhaitez lui donner un coup de jeune ? Utilisez de la teinture naturelle ! En fonction de la couleur souhaitée, vous pouvez fabriquer simplement une teinture. Voici les ingrédients à utiliser pour les couleurs :

  • Orange : peaux d’oignon, carotte.
  • Marron : café, thé, racines de pissenlit, écorce de chêne.
  • Rose : cerises, baies.
  • Bleu : bleuets, mûres, raisins.
  • Rouge-brun : betteraves, grenades, hibiscus.
  • Rouge-pourpre : feuilles de basilic, baies, myrtilles.
  • Vert : épinards, artichauts, orties, feuilles de menthe poivrée.
  • Jaune : pétales de tournesol, feuilles de laurier, racines de gentiane, curcuma, paprika, feuilles de céleri.

Teinture naturelle au curcuma

Eh oui ! Le curcuma s’utilise pour fabriquer une teinture pour vêtements ! Pour cela :

  • Faites chauffer de l’eau (environ 4 litres).
  • Dans l’eau tiède et hors du feu, dissolvez 100 g de poudre de curcuma.
  • Mettez votre vêtement à teindre, puis laissez chauffer jusqu’à ce que le mélange bout (le feu ne doit pas être fort ; mieux vaut laisser le tissu une heure dans l’eau bouillante tout en remuant de temps en temps).
  • Laissez le textile sécher une nuit ou une journée.
  • Dès le temps écoulé, sortez le vêtement, puis essorez-le.
  • Rincez et lavez le tissu avec un bain de vinaigre blanc (plus la quantité de vinaigre sera importante, plus le linge sera orangé).

Teinture naturelle pour le cuir

Pour teindre naturellement le cuir, vous pouvez utiliser l’huile de vison qui nettoie et assombrit le cuir. Cette huile est également efficace pour le protéger des moisissures et champignons.

Pour en savoir plus

LA RÉDACTION DE TOUTVERT VOUS CONSEILLE AUSSI :

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer