featuredMaison & Jardin

Cochenille : un parasite dans vos plantes

La cochenille, malgré son joli nom, peut devenir le cauchemar des jardiniers et jardinières. Découvrez les secrets de cet insecte et les façons de s’en débarrasser naturellement dans cet article !

Qu’est-ce que la cochenille ?

La cochenille, jadis appelée « poux des plantes« , est un insecte parasite de végétaux.

Il existe environ 8500 espèces de cochenilles. Suivant l’espèce, elles peuvent vivre dans des habitats très chauds ou au contraire très froids.

Dans la majorité des cas, ces insectes se nourrissent grâce à la sève des végétaux. Les cochenilles se repèrent généralement grâce à la substance collante (miellat) qu’elles laissent derrière elles sur la face inférieure des feuilles.

Maladies & ravageurs au potager bio : Le guide Terre Vivante
Prix mis à jour le 2-06-2020 à 9:25 PM.

Les différentes espèces

Cochenille à carapace

Aussi appelée cochenille à bouclier ou kermès est ce qu’on appelle une cochenille à coque. Son corps mou est recouvert d’une carapace. Cette dernière peut être bombée ou presque plate, et avoir plusieurs formes : virgule, ovale, etc.

Elle peut-être verte, brune, grise ou transparente. Cette espèce de cochenilles est difficile à repérer car on la confond souvent avec une partie de la plante (par exemple avec la sève séchée).

Petite astuce : donnez un petit coup à la petite bosse que vous pensez être une cochenille. Si elle ne bouge pas, il s’agit d’une partie de la plante. Si au contraire elle bouge, il s’agit bien de cet insecte !

Cochenille noire de l’olivier

Celle-ci est reconnaissable par sa carapace de couleur brune/noire. Cette espèce est particulièrement polyphage. C’est-à-dire qu’elle se développe aux dépens des plantes desquelles elle se nourrit.

Les fourmis et cette espèce de cochenilles entretiennent une relation mutualiste : les fourmis limitent l’action des prédateurs des cochenilles par leur mouvement incessant, et les cochenilles fournissent de la nourriture aux fourmis (miellat).



Cochenille farineuse

Elle tient son nom du fait qu’elle ressemble à un petit bout de coton. Elle est en effet couverte d’un duvet cotonneux, son corps est mou et elle ne mesure que quelques millimètres. Elle aime les endroits chauds et humides, et pourra s’attaquer à vos plantes (notamment d’intérieur) tout au long de l’année.

Cochenille : explication, description et traitements naturels efficaces !
Cochenille : explication, description et traitements naturels efficaces !

Traitement anti cochenille

Les feuilles de vos plantes ou arbres sont collantes ? Elles jaunissent et tombent prématurément ? Vous faites donc peut-être face à une attaque de cochenilles. Heureusement, il existe différents moyens pour lutter contre ces insectes.

Les attaques de cochenilles s’accompagnent souvent de fumagine. Découvrez comment lutter naturellement contre la fumagine!

Traitement de la cochenille au vinaigre blanc

Il existe plusieurs recettes pour se débarrasser des cochenilles grâce au vinaigre blanc.

En voici un exemple : dans un litre l’eau clair, mélangez 1 cc de savon noir et 1 cc de vinaigre blanc. Vaporisez ce mélange sur vos feuilles attaquées. Effectuez cette vaporisation le matin ou en fin d’après-midi. Il faut en effet éviter de faire cette opération durant les heures les plus chaudes.

Continuez le traitement jusqu’à la disparition des insectes.

Cochenille : explication, description et traitements naturels efficaces !
Cochenille : explication, description et traitements naturels efficaces !

Bicarbonate de soude contre cochenilles

Tout comme pour le vinaigre blanc, il existe de nombreuses recettes anti-parasites à base de bicarbonate de soude.

En voici un exemple : dans un litre d’eau, mélangez 1 cc de bicarbonate de soude, 1 cc d’alcool ménager et 1 cc de savon liquide noir. Procédez de la même manière la vaporisation que dans la recette précédente.

Produit anti cochenille

Il existe d’autres solutions pour se débarrasser de la cochenille :

  • En préventif : nettoyez les feuilles de vos plantes avec un chiffon imbibé d’alcool à 90°, puis rincez à l’eau claire.
  • Purin d’ortie;
  • Produits à base d’huile blanche (traitement hivernal);
  • Insecticide naturel que vous pouvez vous procurer en magasin.

En savoir plus

Vous souhaitez en apprendre davantage sur les insectes ? La rédaction de Toutvert vous recommande également :

Marjorie Tourette

Née en novembre 1990 dans les Vosges, Marjorie est partie vivre à Nancy puis à Grenoble pour faire ses études. Elle a obtenu un Master en coopération internationale afin de pouvoir travailler dans le secteur associatif. A l’issu de ses études, elle a travaillé dans diverses organisations, notamment en lien avec le commerce équitable, le développement rural et la protection de l’environnement. Elle aime à croire que chacun à son échelle peut agir pour transformer nos modes de vie consuméristes en modes de vie plus durables.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer