Bien-être et santéfeatured

La cimicifuga : les vertus de l’actée à grappes noires

La cimicifuga ou actée à grappes noires est une plante à l’action œstrogénique et anti-inflammatoire. Elle soulage notamment les symptômes liés à la ménopause et les Amérindiens l’utilisait pour réguler les menstruations, soigner les maux de gorge, maladies rénales fièvres et encore bronchites.

Dans cet article, découvrez les différents bienfaits de la cimicifuga et les manières dont cette plante peut vous soulager.

Cimicifuga : qui est-elle ? 

Le nom botanique de cette plante est cimicifuga racemosa. Cette plante pousse sur des sols ni trop calcaires ni trop acides.

La cimicifuga est une plante qui fleurit en juillet et qui pousse dans les plaines d’Amérique du Nord. Les tiges de cette plante peuvent atteindre 2 mètres de hauteur. Ses fleurs sont de couleur blanche et forment de longs épis. Ses feuilles sont quant à elles dentées.

Autrefois, cette plante était utilisée par les Amérindiens (ils furent les premiers à l’utiliser) pour atténuer les douleurs lors d’accouchement et celles ressenties durant la périodes des règles. Ils la prenaient également pour soigner les morsures de serpent, les maux de gorge, l’arthrite et les rhumatismes.

Présentation et description de cette plante
Présentation et description de cette plante

La cimicifuga est donc une plante aux nombreux bienfaits. Voyons-les maintenant plus en détails.

Les bienfaits de la cimicifuga sur la santé

Cette plante stimule la production d’œstrogènes et les menstruations. Elle est utilisée pour réguler les taux d’hormone durant les cycles menstruels et la ménopause. Elle est également prescrite pour soulager les symptômes liés à la ménopause : sautes d’humeur, bouffées de chaleur, sudation importante…

La cimicifuga est aussi utilisée pour traiter les problèmes de sommeil, la dépression et l’anxiété. Les personnes souffrant de claustrophobie peuvent également prendre de la cimicifuga pour atténuer leur problème.

Des chercheurs ont aussi démontré les effets du cimicifuga sur le cancer : ils ont démontré que l’actée à grappes limitait la prolifération de cellules cancéreuses et aiderait ainsi à lutter contre les récidives.



Mais les bienfaits de la cimicifuga ne s’arrêtent pas là ! Cette plante a aussi un effet anti-rhumatisme, anti-inflammatoire, sédatif et antispasmodiques.

Elle permet également de :

  • Soulager les symptômes prémenstruels.
  • Réguler les règles irrégulières ou trop abondantes.
  • Soulager les maux de tête d’origine nerveuse.

Cette plante serait aussi intéressante en cas d’hypertension.

Et en utilisation externe, la cimicifuga peut-elle être utilisée ? La réponse est oui. Elle peut être prescrite pour soulager les torticolis, douleurs musculaires, névralgies ou encore les tendinites.

Tous les bienfaits de cette plante sur la santé
Tous les bienfaits de cette plante sur la santé

La cimicifuga est donc une plante aux avantages et effets intéressants sur la santé. Ses différentes vertus permettent de soulager de nombreux maux, mais son principal atout est ses actions sur la ménopause qui aident à soulager efficacement les symptômes de cette dernière.

Ses propriétés anti-inflammatoires sont quant à elles bénéfiques pour soulager les douleurs liées aux rhumatismes ou à l’arthrite.

La consommation de cette plante présente t-elle des contre-indications ? 

La cimicifuga n’est pas dépourvue d’effets secondaires. Elle peut notamment entraîner des troubles hépatiques, des jambes lourdes, des problèmes gastro-intestinaux, une prise de poids, des spasmes ou encore des migraines.

Au niveau des contre-indications, cette plante est interdite aux femmes enceintes et qui allaitent leur enfant.

Si vous souhaitez utiliser de la cimicifuga, n’oubliez pas que l’avis de votre médecin est requis. Comme toutes les plantes médicinales, la cimicifuga n’est pas un remède anodin. Consulter un médecin est donc essentiel pour éviter des effets secondaires dangereux.

Autre point à prendre en compte : l’actée à grappes noires est différente de l’actée à grappes rouges et bleues qui sont nocives. Il faut donc faire attention !

Comment utiliser la cimicifuga ? 

Cette plante peut être prise sous plusieurs formes : en poudre, rhizomes, extraits secs, teinture mère, décoction et gélules.

Voici les doses à prendre en compte :

  • Décoction : portez à ébullition 150 ml d’eau et ajoutez 40 mg de racine et rhizome séché. Avant de boire, pensez à filtrer votre préparation (vous pouvez en boire plusieurs fois par jour).
  • Teinture mère : prenez entre 0.5 et 2 ml par jour pour cette version.
  • Racines séchées et rhizomes : prenez-en jusqu’à 40 mg par jour.
  • Gélules : avalez entre une et deux capsules deux fois par jour.

Il faut en moyenne attendre quatre à six semaines pour ressentir les premiers effets de la cimicifuga.

Où trouver de la cimicifuga ? 

Pour trouver de la cimicifuga, vous pouvez vous tourner vers des sites spécialisés. Mais pour l’achat en ligne, il est important de passer par des sites réputés et de confiance.

Pour en savoir plus

Vous souhaitez connaître d’autres vertus de plantes médicinales ? 

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi : 

  • Plantes médicinales : bien les connaître pour bien les utiliser
  • L’alfalfa : une plante médicinale plus connue sous le nom de luzerne.
  • Réglisse : propriétés et bienfaits sur la santé de cette plante médicinale.
  • La bruyère : les secrets de cette plante médicinale reconnue comme magique.
  • La verveine : une plante aux nombreuses vertus sur la santé.
  • La bugrane : une plante reconnue pour ses propriétés purgatives et diurétiques.
  • La vipérine : une belle fleur qui renferme bien des secrets.
  • La sarriette : une plante aromatique aux multiples vertus médicinales.
  • Le caille-lait : tous les bienfaits et secrets du gaillet jaune.

Julie Pilat

Née en 1991 à Lyon, Julie n’a jamais quitté sa ville natale. Diplômée d’une Licence en Langues étrangères (anglais et espagnol), puis d’un Master 2 « Management des Organisations et des Entreprises », elle s’est lancée en tant que rédactrice freelance en septembre 2016. Depuis toujours, elle est passionnée par l’écriture. Adepte également des produits bios et du développement durable, elle a réussi à combiner ses deux passions en devenant rédactrice web pour Toutvert en 2017. Durant son temps libre, elle aime voyager, lire, se balader au beau milieu de la nature et découvrir de nouveaux petits villages.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer