Alimentation

Chou kale: la nouvelle tendance culinaire d’outre-Atlantique

Partons à la découverte du chou kale, la nouvelle tendance culinaire d’outre-Atlantique.

Le chou kale (à prononcer « kayle ») est une ancienne variété de chou vert non pommé (c’est à dire qu’il ne présente aucune tête) consommé déjà au Moyen-Âge, qui est très répandu aux États-Unis depuis 2010.

Il n’a pas encore de nom officiel en français (nom botanique Brassica oleracera var. acephala) et plusieurs termes existent pour le désigner : chou frisé non-pommé, chou à lapin, chou à vache, chou vert demi-nain… et bien d’autres encore.

Mais ses atouts pour la santé sont eux déjà bien connus, et il est fort à parier que ces feuilles de chou envahiront bientôt nos cuisines.

Aux États-Unis, tout le monde se l’arrache. Il est devenu une véritable star et les célébrités (comme Barak Obama, Jennifer Aniston, Gwyneth Paltrow, etc.) en raffolent !

Variétés de chou kale

C’est une espèce de choux qui ne forme pas de pomme. Il a de longues feuilles frisées, qui se développent en hauteur le long d’une grosse tige, qui peut atteindre 1,50 m et généralement se termine par une rosette de feuilles plus petites.

Le kale appartient à la famille de choux non pommés (ou choux sans tête) comme le chou-feuille et le chou noir et ses feuilles sont nettement plus grosses que les autres variétés pommés.

Il en existe différentes variétés. Les plus connues sont :

  • blue schot kale aux feuilles vertes bleutées
  • noir de Toscane aux longues et étroites feuilles finement gaufrées et non frisées, d’un vert très foncé
  • red monarch kale aux feuilles violettes très frisées
  • red russian kale aux feuilles lisses et à la veine centrale violette

chou kale

Chou kale : propriétés et qualités nutritionnelles 

Qu’est-ce qui suscite un tel engouement pour ce légume ? Eh bien tout simplement ses qualités nutritionnelles exceptionnelles.



Ces feuilles frisées d’un vert foncé sont d’une incroyable composition : le chou kale contient plus de vitamine C qu’une orange et plus de calcium qu’un verre de lait.

Il est une excellente source de vitamine A et K. De plus, ce légume est riche en antioxydants et il contient des minéraux en grandes quantités (manganèse, cuivre, potassium, fer). Le tout en étant très peu calorique !

On comprend aisément pourquoi sa consommation a augmenté de 30% aux États-Unis depuis 2007 et pourquoi il est en train d’arriver (doucement) sur les étals européens.

Les exploitations agricoles cultivant ce légume sont aussi en augmentation, passant de 954 lieux en 2007 à 2500 en 2012.

Chou kale : la culture

Le chou kale, produit bon marché et facilement cultivable, est pourtant encore peu présent en France. Il peut être facilement cultivé au potager avec des méthodes d’agriculture biologique.

Le climat. Le chou frisé supporte de basses températures et c’est l’un des légumes d’automne et d’hiver. Il en existe de multiples variétés, et certaines pourraient également être semées au printemps et en été. Pour cela la récolte du chou a lieu pratiquement tout au long de l’année en fonction des périodes de semis. Il se développe mal sous les climats trop chauds. Il occupe peu d’espace : il convient même aux petits jardins !

Le sol. Il s’adapte à une large gamme de sols, mais il a besoin d’un terrain bien drainé et d’un apport régulier de substance organique (compost, fumier mûr ou d’autres engrais naturels).

Semer. Semez en pleine terre les graines sous 5 mm de terre. Vous pouvez aussi semer en pépinières.

Plantation. Plantez-le de préférence au soleil. Il occupe peu d’espace : on peut aussi la faire pousser sur le balcon, l’important c’est de choisir un pot de taille appropriée pour le développement des racines. Faites un paillage un mois après le semis ou le repiquage.

Irrigation. Arrosez régulièrement après le semis. Vérifiez l’humidité du sol et arrosez directement au pied selon les besoins.

chou kale

La saison du chou kale

Le chou frisé est se déguste de janvier à mars, mais traditionnellement sa récolte a lieu après les premières gelées de l’année, en octobre, novembre et décembre.

Où trouver le chou kale ?

Vous devez choisir des feuilles d’un vert uniforme, de forme régulières, sans taches.

Kristen Beddard, une Américaine expatriée à Paris, est une vraie passionnée du chou kale et s’active pour le faire connaître dans la capitale française.

Son blog The Kale Project propose même une carte interactive de Paris qui répertorie les endroits où l’on peut trouver le fameux légume.

Chou kale jauni

Les jeunes plants peuvent souffrir d’une insuffisance de terre et donner les premiers signes de jaunissement, puis montrer des difficultés à s’enraciner.

Chou kale : dangers et contre-indications

Le kale n’est pas idéal pour tout le monde. Car c’est un aliment riche en potassium, il est donc à éviter par les personnes qui prennent des bêta-bloquants.

Il possède aussi de très grandes quantités de fibres alimentaires, pour cela les personnes qui souffrent de la syndrome du côlon irritable doivent s’abstenir d’en consommer. Il est difficile à digérer et il peut causer de gaz et douleurs abdominales.

Comme toutes les Crucifères, s’il est consommé cru, il peut dérégler le fonctionnement de la thyroïde. Il est donc déconseillé à ceux qui souffrent de problèmes thyroïdiens.

Comment l’utiliser dans la cuisine ?

Une fois que vous l’aurez adopté, vous découvrirez de nombreuses recettes pour le déguster allant du grand classique comme la soupe au plus audacieux comme le milk-shake sucré.

Ainsi, vous pourrez le manger sous forme de chips, le déguster en smoothie avec du kiwi, ou encore le savourer en chiffonnade avec du citron vert.

Recette de chou kale braisé au bacon

Pour préparer le kale braisé aux lardons vous avez besoin de :

  • 400 gr de chou kale
  • 1 échalote
  • 2 tranches de bacon
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
  • 150 ml de bouillon de légumes

Préparation. Lavez les feuilles de chou frisé, enlevez l’extrémité la plus dure de la côte centrale et coupez-les. Dans une casserole faites cuire le bacon à feu moyen jusqu’à ce qu’il soit bien croustillant et enlevez. Dans la même casserole ajoutez l’échalote hachée et faites les revenir pendant 3-4 minutes en remuant régulièrement.

Chou kale:

Ajoutez le chou frisé et faites cuire à feu modéré, en remuant de temps en temps, jusqu’à qu’il réduise de volume. Augmentez un peu le feu, versez le vinaigre et laissez s’évaporer.

Ajoutez le bouillon de légumes, couvrez et laissez mijoter à feu doux pendant environ 15 minutes. Servez chaud saupoudré de bacon croustillant.

Recette chou kale sauté

  • 400 gr de chou frisé
  • 1 gousse d’ail
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive extra-vierge

Préparation. Détachez les feuilles de la grosse tige centrale et éliminez, pour chaque feuille, la nervure centrale qui est dure. Trempez les feuilles dans du bicarbonate de soude, car elles sont gaufrées ; elles doivent être soigneusement rincées. Taillez-les en lanières.

Chou kale:

Dans une grande casserole, faites bouillir de l’eau et plongez les feuilles de chou. Cuisinez pendant 15 minutes. Puis égouttez en pressant bien et faites dorer dans une poêle avec la gousse d’ail et l’huile. Assaisonnez de sel et servez chaud.

La recette de la soupe de chou kale avec pois chiches et potiron

  • 140 gr de potiron en dés
  • 200 gr de pois chiches cuits (égouttés et pesés)
  • 100 gr de chou frisé
  • ½ oignon
  • 800 ml de bouillon de légumes
  • 1 gousse d’ail
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive extra-vierge
  • 1 cuillère à café de paprika doux

Préparation. Hachez finement l’oignon et l’ail. Dans une casserole, déposez l’oignon dans l’huile sans le faire revenir. Lorsqu’il est devenu translucide, ajoutez l’ail et continuez la cuisson pendant quelques minutes. En attendant, coupez le chou frisé.

Chou kale:

Versez le potiron et le chou dans la casserole, remuez quelques instants pour les parfumer, puis recouvrez de bouillon de légumes chaud. Mettez le couvercle et portez à ébullition. Laissez cuire pendant une dizaine de minutes à feu moyen-doux et sans couvercle.

Prenez 4 cuillères à soupe de légumes, ajoutez quelques cuillères à soupe de bouillon et mélangez, puis remettez le mélange dans la casserole. Versez les pois chiches, assaisonnez de paprika et continuez la cuisson pendant quelques minutes. Servez la soupe chaude et complétez avec un filet d’huile.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi:

Marjorie Tourette

Née en novembre 1990 dans les Vosges, Marjorie est partie vivre à Nancy puis à Grenoble pour faire ses études. Elle a obtenu un Master en coopération internationale afin de pouvoir travailler dans le secteur associatif. A l’issu de ses études, elle a travaillé dans diverses organisations, notamment en lien avec le commerce équitable, le développement rural et la protection de l’environnement. Elle aime à croire que chacun à son échelle peut agir pour transformer nos modes de vie consuméristes en modes de vie plus durables.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer