Chien loup de Saarloos : un aspect de loup, une fidélité de chien

Le chien loup de Saarloos n’est pas fait pour vivre dans un panier en rotin. De la race des chiens-loups, il suscite l’estime de son maître, qui finit pas avoir du mal à se détacher de ce superbe quadrupède indépendant et réservé.


L’histoire du chien loup de Saarloos

Voici un chien qui doit son nom à son maître : avec le chien loup tchécoslovaque, le chien loup de Saarloos est l’autre chien-loup reconnu par la Fédération Cynologique Internationale.

Il n’y en n’a pas d’autre. Son histoire naît de la volonté d’un néerlandais amoureux des chiens, de renouer avec une race digne de ce nom : un peu moins abâtardie par l’homme !

Ainsi en 1932, Lendeert Saarloos donna-t-il naissance au chien loup de Saarloos.

Renseignez-vous : Race de chien : tout savoir sur nos compagnons




Plus exactement, Lendeert Saarloos croisa-t-il un berger allemand avec une louve sibérienne (Canis lupus albus) du zoo de Rotterdam.

  • En dépit de ses crocs, la louve répondait, quant à elle, au nom de « Fleur ».
  • Une belle histoire qui se compliqua par la mort des deux premières portées.
  • Mais le proverbe « jamais deux sans trois » existe aussi en néerlandais, « drie keer is rechtskeer ».
  • Saarloos croisa alors cette troisième portée avec le père originel.

Son chien-loup avait un quart de loup et, croyait-on, vocation à jouer les utilités.

Chien loup de Saarloos : mode de vie et caractéristiques
Chien loup de Saarloos

Son aspect : proche du loup évidemment

C’est un chien qui bien sûr ressemble à un loup : il est puissant, assez haut sur pattes (environ 70 cm au garrot, la femelle est un peu plus petite), mais relativement peu lourd avec ses 30 à 35 kg. Son pelage dur et droit va du clair au noir foncé en passant par le crème ou le brun.



Le chien loup de Saarloos est élégant !

Son caractère : une fidélité farouche

Il n’est ni un chien d’utilité (Lendeert Saarloos avait pourtant pensé à lui pour guider les aveugles) ni un chien de garde. C’est un chien d’amateur, dans le sens noble du terme : jamais il ne se transformera en peluche servile. L’un de ses principaux traits de caractère est son extrême réserve, commune à tous les chiens-loups de Saarloos : timides face à l’inconnu, chat du voisin compris.

Quant à la compagnie, le chien-loup de Saarloos raffole d’un bon copain : tant qu’à faire, un autre chien… de son calibre.

Il aime aussi son maître. Mais c’est un peu à prendre ou à laisser : Lendeert Saarloos voulait donner le jour à un « vrai » chien : c’est le cas du chien loup de Saarloos, fidèle mais farouche, qui jamais ne se transformera en toutou.

Intéressant : Fabriquez vos lotions naturelles pour chiens et chats



Élevage : comment bien choisir votre chien loup de Saarloos ?

Intelligent, il est à maturation tardive, comme tous les chiens-loups. Mais, une fois la confiance acquise, c’est à savoir, qui du maître ou du chien, souffrira le plus de la séparation.

C’est au choix, que l’on préfère la version « sable » ou « fauve » voire « brun de forêt » ou « gris de loup », son trot franc et léger a fière allure.

Chien loup de Saarloos : mode de vie et caractéristiques
Chien loup de Saarloos dans les champs

Quand votre choix est fait, suivez cette procédure pour acquérir votre chien en toute tranquillité :

  • demandez au vendeur quels sont les antécédents de santé du chien et de ses parents
  • signez un acte de vente écrit et établi entre les 2 parties
  • vérifiez le certificat d’identification (tatouage ou puce électronique)
  • exigez le carnet de vaccination à jour et dument signé par un vétérinaire

Combien vaut ce chien loup ?

Il est possible de trouver un chiot pour moins de 1 000 €, mais la moyenne se situe autour de 1 500 € pour cet animal.

Les chiens de berger et de bouvier




Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre *