Animaux

Chien de petite taille : pour faire le plein d’affection

Chihuahua, Yorkshire, Bichon, Coton de Tuléar, épagneuls japonais ou tibétain sont hauts comme trois pommes et pèsent un poids plume. Ce sont de vrais chiens de compagnie. Découvrez tous nos conseils sur le chien de petite taille !

Chien de petite taille : small is beautiful

C’est une évidence : on adopte un chien de petite taille parce qu’il n’est pas grand. Le profil-type est d’abord celui du propriétaire : tout est mini, dans la vie du citadin : l’espace et le temps ! Vous adoptez un chien de petite taille parce que vous vivez en appartement, et que votre vie n’est pas une partie de campagne.

Elle peut néanmoins être une partie de plaisir : les chiens de petite taille ont pour dénominateurs communs de vivre très longtemps, d’être dotés d’une bonne dose d’énergie (il n’y a pas de chiens mous chez les petits formats) tout en étant rarement dangereux. Et d’avoir une vraie personnalité.

Un chien de petite taille, c’est pratique à emporter dans un panier en autobus, sur son vélo, en train ou en avion (c’est gratuit en-deçà de 6 kilos). Et tout simplement à pieds, car il accepte facilement la laisse et n’impressionne personne sur les trottoirs. Quant à se dégourdir les pattes, il a un besoin moins impérieux de la rituelle visite dès potron-minet des lampadaires et caniveaux.

C’est aussi un budget en proportion : moins chers à l’achat (mais cela dépend tout de même de la race), et un budget-gamelle moins onéreux, en dépit d’un penchant commun à toutes les races pour les friandises. Pareil pour le toilettage, plus facilement do it yourself que pour un gros toutou.

Les petits chiens grandissent rapidement… mais pas beaucoup. Généralement, ils atteignent leur taille adulte en un an, sans créer la nostalgie de leur aspect mignon de chiot, puisqu’ils restent petits. Des demi-portions au caractère souvent entier : d’emblée, ne cédez pas à leurs caprices, vous profiterez d’autant mieux de leurs bons côtés à la fois joueur et câlin. Tous les petits chiens sont, du reste, câlins : hormis le terrier issu d’une race utilitaire, ce sont véritablement des chiens de compagnie.

Chien de petite taille : bien choisir son compagnon
Chien de petite taille : bien choisir son compagnon

Un point faible ? Si vous avez de jeunes enfants, le petit chien n’aura pas le côté protecteur d’un gros chien. Et il a le squelette plus fragile : la tentation des enfants de jouer avec lui peut être sujet à blessures pour un petit chien.

Chien de petite taille : les races

Deux formats, dans la catégorie des petits chiens : les « toys » de moins de cinq kilos (le chihuahua, le yorkshire) et les mini, entre cinq et dix kilos (le carlin, le teckel). Carla Bruni a un chihuahua, et Bernadette Chirac un bichon maltais qui entre facilement dans un sac de luxe…

Les toys

Comparons les deux… le chihuahua est le plus petit chien du monde. Il ne dépasse pas les trois kilos (c’est même un critère de la race) et mesure entre dix et douze centimètres de haut. Originaire de la ville éponyme du Mexique, c’est aussi l’une des races de chiens les plus anciennes. Et l’une des plus intelligentes : une grosse tête dans un petit corps. Il existe en deux versions, à poils courts ou frisés.



Chien de petite taille : bien choisir son compagnon
Chien de petite taille : bien choisir son compagnon

C’est le chien des stars de cinéma : Jean-Paul Belmondo, Audrey Hepburn, Elisabeth Taylor, Tony Curtis, Britney Spears ont eu un yorkshire. On se le représente facilement avec un petit nœud très midinette sur la tête : le yorkshire a pourtant été une race créée au XIXe siècle à destination des mineurs, pour débusquer les rats dans les galeries. Avec ou sans petit nœud sur la tête, il a l’ouïe très fine et conservé un instinct de chasseur, qui le fait réagir au moindre bruit.

Les minis

Le bichon maltais, lui, existe en trois versions : maltais, havanais et bolonais. Le maltais (celui de Bernadette Chirac) servait à détruire les rongeurs sur les navires en Méditerranée. Allez savoir s’il est vraiment originaire de Malte, il se distingue surtout par son poil blanc luisant et soyeux et sa truffe noire. C’est un chien rigolo, qui emploie son intelligence à déjouer votre autorité.

Le King Charles est l’un des chiens préférés des anglais : issu d’un épagneul nain, il doit son nom à Charles II, qui jamais ne se déplaçait sans son chien. Mais sa réputation vint des dames de la Cour : à l’époque d’Elisabeth Iere, les King Charles avaient, dit-ont, en quelque sorte élu domicile sous les jupes de ces dames. De petits paniers y étaient prévus à cet effet : ils auraient protégé leur vertu, et donné naissance à l’expression quelque peu populaire de « mettre la main au panier ».

Au total, une quinzaine de races de petits chiens sont devenues courantes, qui vous raviront : le bull terrier miniature est littéralement craquant, quand le Coton de Tuléar est chou au possible. Une précaution : n’achetez pas votre petit chien n’importe où, demandez son inscription au LOF, de manière à être sûr d’être heureux longtemps avec un chien de race en bonne santé.

Pour en savoir plus

La rédaction de Touvert.fr vous invite à lire ces sujets :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer