Animauxfeatured

Quel chien d’appartement préférer ?

Vous vivez en appartement. Vous voulez adopter un chien ? Choisissez le bon « modèle » ! Tous nos conseils pour choisir le chien d’appartement qui vous conviendra.

La race de « chien d’appartement » n’existe pas

C’est parti pour quinze ans : votre canapé et peut-être votre bail. C’est aussi l’espérance de vie moyenne de votre compagnon à quatre pattes. Avant de choisir la couleur de votre canapé, vous mesurez votre salon pour savoir s’il va rentrer dedans. Pour votre chien, c’est presque pareil, sachant que la race de « chien d’appartement » n’existe pas. Elle n’est pas répertoriée au LOF !

Bien sûr, les races dites d’agrément ou de compagnie sont plus adaptées que les races d’utilité. Mais vous trouvez toujours l’exception à la règle : ainsi le Berger australien et le Boxer s’adaptent-ils à la vie en appartement malgré leurs formats, pourvu que vous les sortiez régulièrement.

Chien d’appartement : les indispensables à connaître

A quel étage habitez-vous ?

Vous le saviez déjà. Mais vous allez rapidement vous en souvenir ! Même si vous avez l’ascenseur, votre chien a tendance à dévaler les escaliers : le temps que l’ascenseur arrive à votre étage, il sera au rez-de-chaussée. Pareil, au moment de remonter.

Et puis, vous êtes civilisé : vous ne monopolisez pas l’ascenseur pour vous et votre chien, en le faisant passer sous le nez de la vieille dame avec son cabas de marché.

Chien d'appartement : bien faire son choix
Chien d’appartement : bien faire son choix

Aboie-t-il plus fort que la télé du voisin ?

Il aboie forcément plus fort que le silence. Votre chien qui se languit de vous à en gémir la journée durant, ou qui aboie à minuit à chaque passage dans la cage d’escalier de l’autre côté de votre porte d’entrée, qui se prend à aboyer pour un oui ou pour un non : justement quand tout l’immeuble est rentré et majoritairement devant la télé. De quoi agacer.

Le chien le plus casanier a besoin de sortir tous les jours

Eh oui, la promenade matinale dans les caniveaux. Remarquez cela vous fait une mise en jambes à vous aussi. On n’oublie pas de prendre le petit sac pour ramasser, sous peine de contravention infligée par la maréchaussée. Et, puisque vous êtes dehors, tant qu’à faire, passez par la boulangerie pour rapporter du pain frais. Cela aussi, fait partie des rapports de bon voisinage.

Et le plus solitaire a besoin que l’on s’occupe de lui

Aucun chien ne prendra un livre dans la bibliothèque, où il s’immergera pendant des heures. Il n’y a pas de mauvais chiens, il y a juste des chiens qui se sentent abandonnés, même à domicile.

Vous occuper de votre chien vous évitera tous les comportements de frustration, d’ennui ou de sensation d’abandon. Moins indépendant que le chat qui se fait des films tout seul, le chien a besoin de votre attention. C’est la clef d’une bonne cohabitation en appartement.



Apprenez-lui aussi la régularité ! Les chiens ont besoin de savoir que c’est l’heure de la sortie, celle de la gamelle, celle de rester tranquille dans son panier. Élevez-le en ce sens, cela ne veut pas dire contrarier sa nature profonde.

Chien d’appartement : les races les plus adaptées

Le Chihuahua, le format de poche qui adore aboyer

Vous avez opté pour un Chihuahua en raison de son format de poche, qui entre dans un sac de dame, mais voilà : c’est l’un des chiens les plus aboyeurs. Il cause tout le temps ! En plus, il saute sur votre canapé. Et, s’il n’y arrive pas, il aboie pour que vous l’y aidiez. Pas question pour lui de renoncer.

Vous allez à cuisine ? Il vient aussi, mais pas en pot de colle, quand cela lui chante. Et aboie pour voir ce qui se passe dans la poêle à frire. Vous l’emmenez au tennis ? Il ameute le voisinage pour ne pas rester enfermé dans votre voiture. Il se calme une fois attaché à la chaise d’arbitre. Ouf !? Non, il officie à sa place.

Son point fort, son énergie inversement proportionnelle à son format : tout le monde craque pour lui. Et la nuit, il dort.

Chien d'appartement : bien faire son choix
Chien d’appartement : bien faire son choix

Le basenji, le chien qui n’aboie pas

Lui, c’est la culture des bons rapports de voisinage : oh, comme il est beau, votre chien ! En plus, on ne l’entend jamais aboyer. C’est vrai, qu’il est beau, avec son allure de chien comme les dessinaient les égyptiens. Également appelé terrier Nyam-Nyam ou terrier du Congo, il est l’élégance-même.

Et s’adapte fort bien à votre appartement, pourvu que vous sortiez ce sportif régulièrement. Les voisins qui le complimentent ? Il reste simplement distant, sans la moindre agressivité.

Les autres chiens d’appartement ?

Le bichon, le bouledogue sans problème, le caniche bien sûr, le pékinois, le cavalier King Charles, le Lhassa Apso, le Shih Tzu, le Coton de Tuléar qui est un chien d’appartement pur laine.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous invite à consulter les articles suivants :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer