Chiens

Découvrez le Berger allemand : caractère, éducation, santé et dressage

Docile et discipliné, il est maintenant employé pour de nombreuses activités

Parmi les chiens les plus aimés au monde, on peut citer le Berger allemand. Intelligent et adaptable, il est un compagnon de travail idéal. Il s’occupe des handicapés, travaille avec la police et l’armée et se révèle être un très bon chien de garde. Découvrons ensemble cette race de chien.

Origine et histoire du Berger allemand

Communément appelé en France chien-loup il est issu des anciennes races de bergers et de chiens de travail qui ont prospéré en Allemagne il y a plusieurs siècles.

Le capitaine de l’armée prussienne Max Von Stephanitz a commencé à combiner des croisements entre chiens de berger pour obtenir des chiens de travail particulièrement forts et résistants.

Cette race a d’abord participé à une exposition à Hanovre en 1882 et a été présentée au Royaume-Uni et aux États-Unis après la Première Guerre mondiale.

En 1899, les standards de la race ont été définis et en même temps, l’Union du Berger Allemand a été fondée. Le Deutscher Schäferhund est né officiellement.

Aussi connu sous le nom d’Alsacien, depuis 1971, son nom officiel est Berger Allemand. Bien qu’étant une race assez récente, elle est aujourd’hui la plus répandue dans le monde.

La famille du Deutscher Schäferhund s’est agrandie au fil des ans. Depuis 2003, la FCI reconnaît également le Berger suisse à la robe blanche. Et depuis 2011, le berger allemand caractérisé par un poil plus long que le berger allemand traditionnel à poil court.

C’est un chien bien équilibré, ferme, sûr de lui et facile à vivre. S’il n’est pas provoqué, il est doux, alerte et docile. Il est courageux, combatif et idéal comme chien de compagnie, de garde, de protection et de troupeau.

Caractère du Berger allemand

C’est un chien de garde impeccable, mais aussi un tendre ami à quatre pattes à chouchouter. S’il est correctement dressé, c’est un bon chien de famille, loyal, obéissant et protecteur des membres du foyer.

Malgré les apparences, le berger allemand est un chien qui suit la discipline et se laisse entraîner facilement. Très fidèle et sûr de lui, il parvient à tout contrôler, défendant son territoire.



Berger allemand assis dans l'herbe

Son tempérament équilibré et sa grande capacité d’adaptation à toutes les situations font de lui l’un des chiens préférés des familles avec enfants. En fait, c’est un chien enjoué et sociable, qui aime construire une relation de confiance et de contact avec son maître.

Il est très rare que le berger allemand se laisse intimider. Il est très intelligent et ce n’est pas un chien agressif ou impulsif. De temps en temps, il se laisse prendre au piège par de petits chiens, mais dans tous les cas, il répond bien aux appels du maître, même dans des situations stressantes.

De plus, il est de caractère obéissant et a un grand respect pour le travail qui lui est confié.

Aujourd’hui, il est utilisé comme chien-guide pour les personnes souffrant de cécité, chien d’avalanche, chien de catastrophe et chien de recherche en surface.

Est-ce que le Berger allemand est dangereux ?

En soi, cette race de chien n’est pas classée comme agressive envers les personnes. Il est largement utilisé par les forces de l’ordre, mais avant de commencer le service, les chiots doivent subir un entraînement pour tester leur obéissance.

Ils se spécialisent ensuite et sont formés pour aider les militaires à escorter ou à garder un prisonnier, à pister ou à patrouiller.

S’il vit dans un environnement calme dès son plus jeune âge, sans être harcelé ou battu, il sera un chien calme et amical envers les amis de son maître, à la maison comme à l’extérieur.

Même s’il est entraîné à se défendre, il reste l’un des chiens les plus obéissants. Il suit les ordres de son propriétaire sans sourciller. Sur commande, il lâche ce qu’il a attrapé (ou qui il a attrapé), sans toutefois le perdre de vue et en étant toujours prêt à le rattacher, à le mordre ou à l’attraper.

À ce moment-là, s’il entend à nouveau le signal, il s’éloigne et laisse sa proie tranquille. En fait, cette race est l’une de celles qui peuvent être contrôlées efficacement même à distance.

Quel est le chien le plus difficiles à gérer du monde ?

Parmi les chiens plus dangereux il y en a certains qui sont réellement difficiles à gérer. Le Berger allemand n’en fait pas partie. Voici une lister des chien très dangereux :

American Pit Bull Terrier

C’est une race très combative qui est capable de vaincre et de tuer pratiquement tout type d’ennemi. S’il n’est pas correctement dressé, ce chien peut être extrêmement dangereux, tant pour son maître que pour les personnes qui l’entourent. Il faut donc faire très attention.

Rottweiler

Considéré comme l’une des races les plus dangereuses, il est loyal et obéissant à son maître et constitue un excellent gardien. Il n’aime pas plaisanter et n’aime pas les étrangers. Il a du mal à faire la distinction entre une attaque ludique et une véritable agression, si bien qu’il peut même mordre un adulte ou un enfant dans le cadre d’un jeu.

Berger du Caucase.

Afin de les contrôler, ils doivent être formés par des professionnels. La seule alternative serait de vivre dans une zone peu peuplée, de manière à minimiser la possibilité que quelqu’un pénètre accidentellement sur son territoire.

Dès qu’il commence à attaquer, il est pratiquement impossible de l’arrêter et c’est pourquoi il n’est pas utilisé par la police.

Dobermann

Il est assez agressif et peut être dangereux pour l’homme.

Ce chien est très grand et agile, avec une façon particulière d’attaquer, qui consiste à courir vers sa proie, à la mordre et puis à s’éloigner rapidement.

Il est très difficile d’attaquer de manière répétée ou de ne pas lâcher la proie. Habituellement, les dobermans qui aident les forces de l’ordre travaillent en binôme, car il est pratiquement impossible de leur résister, et on ne leur confie pas le rôle de gardien, car ce serait trop traumatisant et cruel pour eux. En conclusion, les dobermans sont considérés comme des chiens agressifs car ils ne conçoivent pas l’idée de « jeu violent », ni envers eux-mêmes ni envers leur maître.

Terrier noir russe

Une race développée par l’Armée rouge dans les années 30 pour obtenir des chiens d’une race autochtone à employer pour la défense militaire. Il est appelé aussi Terrier de Staline en Russie. Il était utilisé pour garder les prisonniers dans les camps.

Obtenue en croisant un Schnauzer géant, un Airedale Terrier, un Terre-Neuve et un Rottweiler, cette race a été reconnue par la FCI en 1984. Il n’est pas recommandé pour les propriétaires inexpérimentés. Excellent chien de garde, il est de nature respectueuse mais il est impossible de l’arrêter lorsqu’il attaque.

Ce chien aime aussi commander et essaiera d’être la personnalité dominante à la maison. Il a un fort instinct de défense. Le dressage de ces chiens est très difficile. Il faut quelqu’un avec de l’expérience dans le dressage des grands chiens.

Quelles sont les caractéristiques du Berger allemand ?

C’est un chien de taille moyenne, musclé, maigre et tonique. Les mâles mesurent de 60 à 65 cm et les femelles de 55 à 60 cm. Il y a aussi une différence de poids considérable : les mâles pèsent de 30 à 40 kg, les femelles de 22 à 32 kg.

Les oreilles sont toujours droites, la tête est cunéiforme et la truffe noire. La queue est toujours pendante et le trot semble bien harmonieux. La couleur des cheveux est noire avec des marques rougeâtres, brunes, jaunes, brunes ou grises.

Berger allemand

Le poil peut être long ou court et accompagné d’un sous-poil, dans tous les cas le poil de couverture sera particulièrement épais.

Son odorat est très développé, c’est pourquoi il est souvent formé par la police et par les équipes de secours pour la découverte de personnes ou de drogues.

Afin de garder son corps toujours au sec, ce chien a besoin de grands espaces où il peut courir et se dépenser. Ce n’est certainement pas un chien d’appartement, alors si vous avez peu d’espace, réfléchissez-y !

Standards de la race Berger Allemand

  • Taille : grand
  • Poids : 34-43 kg
  • Hauteur : 55-66 cm
  • Tête : proportionnée au corps, avec un museau fort et des oreilles bien dessinées.
  • Yeux : légèrement obliques, en amande, non saillants.
  • Oreilles : dressées, avec jonction haute
  • Corps : bien musclé et puissant
  • Poil : droit, dur ; sous-poil épais
  • Queue : riche et touffue ; atteint au moins le jarret.
  • Caractère : fidèle, équilibré, attentif

Berger allemand à poil long

Le berger allemand à poils longs est plus rare. Son pelage est considéré comme un « défaut » par l’American Kennel Club, qui ne le reconnaît pas comme standard de la race. La longueur du pelage n’affecte cependant pas le caractère du chien, qui reste identique.

La taille de cette race est similaire pour toutes les espèces (chez les mâles la hauteur au garrot varie de 60 à 65 cm, le poids environ 40 kg).

Sa queue est très velue, épaisse et dotée d’une touffe finale. La véritable différence entre le type à poil court et celui à poil long réside dans le poil, doux et pas trop serré. Il présente des touffes visibles tant sur les oreilles que sur les pattes, qui deviennent des culottes épaisses.

Le poil est plus court sur la tête, à l’intérieur des oreilles et dans la partie antérieure des membres. Mais il s’épaissit sur le cou pour former une sorte de crinière et à l’arrière des membres postérieurs, où il est particulièrement long et volumineux.

La couleur reste la même que celle de son frère à poil court.

Le prix d’un berger allemand à poil long

Un chiot à poils longs peut coûter entre 500 et 700 euros.




Maladies du berger allemand

Bien que le berger allemand soit une race plutôt saine et généralement peu affectée par des maladies graves, il arrive qu’il puisse être atteint de certaines maladies. Les voici en détails :

Dysplasie de la hanche

Il s’agit d’une maladie héréditaire pour laquelle il est nécessaire d’intervenir chirurgicalement ou avec des médicaments pour réduire la douleur qu’elle cause. La dysplasie de la hanche entraîne des boiteries et des douleurs et, à long terme, peut entraîner le développement de l’arthrite.

Dilatation-torsion de l’estomac

Elle touche généralement les gros chiens, comme les golden retrievers, ainsi que les bergers allemands. Il s’agit d’une maladie qui survient soudainement et qui peut entraîner la mort si elle n’est pas reconnue et traitée rapidement.

La dilatation gastrique, plus précisément, se produit lorsque l’estomac est obstrué par l’accumulation de gaz et de liquides. La torsion gastrique, en revanche, est une occlusion (aussi appelée volvulus) due à une torsion d’une boucle de l’intestin.

Myélopathie dégénérative

La myélopathie dégénérative est une maladie progressive de la moelle épinière, en particulier la partie du cordon qui transmet au cerveau des informations sur les pattes arrière. La maladie progresse au point que le chien ne peut plus marcher.

C’est une maladie liée aux déséquilibres du système immunitaire, qui peuvent dépendre de plusieurs facteurs. Elle est généralement traitée par l’administration d’antioxydants, comme la vitamine E ou vitamine B, mais il n’existe pas de traitement généralisé.

Élevage d’un berger allemand

En raison de la grande diffusion de la race, les bergers allemands se retrouvent souvent sans pedigree et sont proposés comme des chiens de première classe.

Pour cette raison, il est toujours préférable de consulter le site internet de la FCI, dans la section éleveurs avec affixes, pour rechercher des centres qualifiés et certifiés.

Soyez vigilant aux annonces sur Internet, et aux ventes en direct par des particuliers.




chiot du Berger allemand marchant dans l'herbe

Lorsqu’on vous donne un chiot, il est essentiel que l’éleveur l’ait déjà enregistré au LOF (Livret des Origines Français), en effectuant les examens médicaux et les vaccinations de routine nécessaires. Parallèlement, ces documents doivent également être fournis :

  • son certificat de vaccination (tatouage ou puce électronique),
  • ainsi que son carnet de vaccination à jour et dûment signé par un vétérinaire,
  • le pedigree et la généalogie du chien

Quel est le prix d’un chiot berger allemand ?

Le coût d’un chiot peut varier de 500 à 1 200 euros, mais si vous l’achetez dans une ferme allemande, où la race sera certainement plus pure, les prix commencent à 800 euros.

Aussi pour son entretien il faut prendre en compte de nombreuses dépenses qui devront être ajoutées, au regard de son alimentation et des soins dont ce chien a besoin.

Peut-il vivre dans la maison ?

Les bergers allemands sont des animaux robustes qui ont besoin de beaucoup d’exercices, donc ils ne sont généralement pas adaptés aux personnes âgées ou aux personnes malades qui pourraient avoir des problèmes pour les faire bouger et les contrôler.

Ils sont, en raison de leur histoire, des chiens de travail, donc ils ont besoin d’un environnement familial qui leur donne la possibilité de se déplacer librement et d’avoir des activités et des tâches à faire. Chiens idéaux pour la campagne, en ville, ils auraient vraiment besoin d’un jardin de taille raisonnable ou d’un accès à un parc pour de longues promenades.

Le maître d’un spécimen de cette race doit être prêt à consacrer beaucoup de temps et d’attention au chien. Un berger allemand a besoin d’activité physique et de stimulation mentale : il serait injuste de condamner un tel chien à une vie ennuyeuse et solitaire.

Autres races de chiens

Voici d’autres races de chiens de berger et de bouvier :

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page