Le chêne ou le roi des arbres !

Le chêne est considéré comme le roi des arbres et ses symboles sont la puissance et la pérennité. Si sa croissance est plutôt lente, le chêne est cependant le plus grand arbre (sous nos latitudes) et ses feuilles peuvent être utilisées en phytothérapie pour soigner certains troubles digestifs et maladies comme la gastro-entérite.


Le fruit de cet arbre est le gland et ce dernier est très apprécié par les animaux comme les écureuils, mais peut aussi être consommé par l’homme après avoir extrait les parties toxiques.

Dans cet article, retrouvez tous les mystères du chêne : plantation, culture, variétés ou encore sa place dans l’écosystème. Tout est expliqué !

Quelques informations essentielles sur cet arbre

Avant de découvrir plus en détails le chêne, voici quelques informations pratiques sur cet arbre célèbre :




  • Famille : Fagacées.
  • Rusticité : le chêne rouvre et pédonculé est capable de supporter des températures très froides (jusqu’à -23°C). Le chêne-liège et vert est en mesure de supporter jusqu’à -17°C.
  • Plantation : automne.
  • Taille maximale : de 20 mètres jusqu’à 50 mètres de hauteur.
  • Tronc : jusqu’à 2 mètres de diamètre.
  • Exposition et sol : en zone ensoleillée dans un sol bien drainé et riche.
Le roi des arbres
Le roi des arbres !

La culture et l’entretien

La plantation

Comme indiqué, le chêne se plante durant la période automnale et hivernale dans un sol riche, drainé, profond et sur une zone ensoleillée. Pour la plantation, privilégiez également un lieu isolé et non proche d’une habitation, car le chêne est un arbre qui peut prendre beaucoup de place. Voici quelques conseils pour choisir la meilleure zone de plantation :

  • Préférez un endroit ensoleillé pour un meilleur développement.
  • Le chêne peut être planté à proximité d’un littoral, car il apprécie les embruns.

Pour la plantation, certaines règles sont aussi à respecter. Tout d’abord, pensez à émietter la terre que vous aurez retirée et enlevez les cailloux et morceaux de bois. Une fois cette étape réalisée, faites un trou de 60 mètres de profondeur et sur 1 mètre de diamètre. Mettez du compost en surface et au fond du trou, enfoncez un tuteur avec une masse.

Pour planter le chêne, vous devez ensuite placer votre arbre dans le trou et bien boucher les différents trous entre les racines.



L’entretien

Le chêne ne demande pas beaucoup d’entretien, mais la première année, cet arbre demande un arrosage régulier. Pensez aussi à l’arroser en cas de sécheresse et à le protéger s’il fait froid ou s’il gèle.

La taille

Il est inutile de tailler le chêne, mais il est important de retirer les branches mortes dès leur apparition. Cependant, si vous souhaitez tailler votre arbre, sachez que celui-ci apprécie la taille, et ce, en hauteur et en largeur. La taille doit avoir lieu à l’automne ou à la fin de l’hiver.

Conseils pour de plantation et d'entretien
Conseils pour de plantation et d’entretien

Et les maladies ? 

C’est un arbre qui résiste très bien aux maladies, mais aussi aux différents insectes pouvant l’attaquer. En revanche, si votre chêne est ravagé par les chenilles, des traitements adaptés existent.

Il est toutefois sensible à l’oïdium : surveillez et traitez le cas échéant.

En ce qui concerne la durée de vie d’un chêne, celle-ci varie de 1 500 à 2 000 ans.




Le chêne : une place importante dans l’écosystème écologique

Le chêne est une vraie source de nourriture pour les écureuils et autres animaux.

Le chêne est aussi réputé pour sa capacité à attirer le calcaire et certaines personnes utilisent l’écorce de l’arbre pour dynamiser leur compost.

Quelles sont les variétés de chênes ? 

Au total, il existe plus de 450 espèces de chênes, mais certaines sont plus représentatives que d’autres :

  • Le chêne commun ou pédonculé : grand arbre, il est rustique et supporte mal la sécheresse.
  • Le sessile ou rouvre : grand arbre aussi, il aime la lumière et à l’automne, ses feuilles deviennent dorées.
  • Le chevelu : rustique, cet arbre peut atteindre 30 mètres de hauteur.
  • Celui des Pyrénées ou tauzin : il aime les zones ensoleillées et le climat doux. Son feuillage est quant à lui caduc.
  • Celui des marais : il aime les sols humides et ses feuilles sont de couleur rouge en automne.
  • Le truffier ou blanc : il supporte la sécheresse et le calcaire. C’est un arbre tortueux au feuillage marcescent ou caduc.
  • Le vert : il a un feuillage persistant et il a besoin de soleil.
  • Le chêne-liège : il apprécie le soleil et son feuillage est aussi résistant.

Le bois de chêne : un bois prisé 

Souple, le bois de chêne est utilisé par les sculpteurs. Ce bois est très résistant à l’eau et lorsqu’il vieillit, il durcit.

Ce bois est aussi utilisé pour les charpentes et comme bois de chauffage. Son écorce est quant à elle utilisée pour tanner le cuir.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi : 

 



Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *