featuredTechno

CheckFood ou comment lutter contre le gaspillage avec son smartphone !

Nos téléphones pourraient nous aider à ne plus gaspiller la nourriture qui se trouve dans nos placards et frigo ? C’est bien ce que souhaite faire l’application CheckFood en aidant le consommateur à la gestion de son stock de produits alimentaires.

A LIRE : Date de péremption : halte au gaspillage alimentaire

Le principe est simple et l’utilisation rapide et efficace :

  1. Il faut télécharger l’application sur son smartphone
  2. Après vos achats, il faut scanner les codes barres des aliments et le cas échéant indiquer la date de péremption
  3. Vous recevez une alerte quelques jours avant que vos produits ne se périment
  4. Vous mangez ces produits et vous économiserez de la nourriture et de l’argent

4 bis. Vous donnez la nourriture que vous n’avez pas consommé à une association ou une œuvre de charité (comme Emmaüs, le secours populaire, les restos du cœur…)

Cette idée a vu le jour en 2013, lors du Hackathon organisé par la mairie de Paris. Durant 48h des petits génies de l’informatique planchent sur un sujet imposé pour créer une application pour téléphone mobile. Cette année-la le thème était « Régler la crise ».

A CONSULTER ÉGALEMENT : Vendre des fruits et légumes « imparfaits », une solution contre le gaspillage alimentaire

L’appli CheckFood est aujourd’hui gérée par l’agence 5ème gauche. Arno Pons, son directeur explique que « ces dons pourront, à terme, créer près de 520 millions de repas. Il s’agit ainsi de créer un réflexe positif, responsable et citoyen en partant d’un point négatif pour en faire un acte solidaire ». En effet, le gaspillage alimentaire représente en France près de 20kg de nourriture jetés par an, soit environ 1500€ par foyer ! La marge de manœuvre est donc importante.

L’agence ne compte pas en rester là et a déjà des projets pour développer CheckFood. Tout d’abord un partenariat avec les acteurs de la grande distribution qui permettrait de s’adresser à un grand nombre de consommateurs. Mais aussi de faire évoluer la loi, pour rendre obligatoire l’inscription de la date de péremption dans le code barre, ce qui faciliterait grandement le « travail » du consommateur.

Adeline

Née en 1983 dans le sud-ouest de la France, Adeline a grandi à la campagne avant de partir à Toulouse, puis Paris, pour poursuivre ses études. Diplômée en sciences de gestion, elle travaille en Allemagne et en Angleterre puis regagne Paris. A la naissance de son premier fils, elle décide de changer de vie professionnelle et de s’orienter vers un domaine qui a plus de sens pour elle, à savoir l’écologie et le développement durable. En 2013, elle rejoint Toutvert où elle peut s’exprimer par la plume sur des sujets de l’économie verte qui lui sont importants. Elle crée en parallèle une activité de conseils et sensibilisation au développement durable (www.environa.eu). En 2016, elle devient rédactrice en chef et responsable éditorial de Toutvert France.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer