Alimentationfeatured

Les propriétés de la châtaigne

Qui n’est jamais parti en balade avec sa famille, au cours de l’automne, afin d’organiser la cueillette de châtaigne !

Les faire griller, le soir même, au four ou au coin du feu, permet de partager un moment convivial avec ses proches et de déguster un plat typique de cette saison, au doux climat.

Fruit à écale peu calorique, la châtaigne possède des propriétés nutritionnelles intéressantes et permet de réaliser des plats savoureux et originaux. Quels sont les bienfaits de la châtaigne ? Comment la différencier du marron, si proche ? Quelles recettes pouvez-vous réaliser, à l’aide de ce fruit bien particulier ?

Apports nutritionnels

Ce fruit contient beaucoup moins de lipides que les autres fruits à écales, tels que les noix de cajou, noisettes, noix, amandes ou pistaches. Elle en contient huit fois moins, ce qui correspond à un apport nutritionnel d’environ 75 Kcal pour 30 g.

Elle est composée d’environ 57% d’amidon résistant, sous sa forme crue. Ce glucide complexe intervient dans la cadre digestif (augmentation du volume des selles).

Son absorption lente permet également de réduire les risques de diabète, de maladies du côlon ainsi que d’affections cardio-vasculaires.

Les bienfaits de la châtaigne

Ce fruit est également riche en vitamines B (B1,B2 et B6) et nutriments, tels que les minéraux suivants : fer, cuivre, zinc, manganèse, phosphore…

Les vitamines B1 et B2 exercent un rôle dans le métabolisme de l’énergie de l’organisme (production d’énergie).

Le fer est essentiel dans le transport de l’oxygène dans le sang et à la formation de globules rouges (hémoglobine).

Les bienfaits de la châtaigne sont donc multiples.

Différencier châtaigne et marron

La châtaigne est le fruit du châtaignier. Cet arbre appartient à la famille des hêtres et des chênes. Il produit le fruit que l’on dénomme (à tort) également marron.



Pour les différencier, il faut examiner l’enveloppe du fruit. Si celle-ci est cloisonnée, c’est-à-dire qu’il y a un repli de la peau à l’intérieur de la chair, il s’agit d’une châtaigne.

Sinon, c’est un marron, lui-même étant le fuit du marronnier. Il faut distinguer de plus, ce marron du marron d’Inde. Issu du marronnier, c’est un fruit impropre à la consommation (il est toxique).

Contre-indications

Important à savoir : il est préférable d’éviter de consommer des châtaignes, si vous êtes allergique à d’autres fruits à écale, tels que les noix, amandes ou noix de cajou.

Les bienfaits de la châtaigne
Les bienfaits de ce fruit

Ce fruit permet de réaliser une farine sans gluten parfaitement adaptée à la consommation, pour les personnes souffrant de maladie cœliaque, d’intolérance ou d’allergie au gluten.

Quelques recettes à suivre

Châtaignes grillées

Simples à réaliser, il suffit, pour cela, de disposer des châtaignes dont l’enveloppe a été au préalable ciselée, sur une feuille de cuisson, un plat à gratiner ou la plaque du four.

Laissez griller pendant environ 20 minutes à 200 °C.

A consommer chaud (mais laissez refroidir avant de consommer pour que ce ne soit pas brûlant).

Les bienfaits de la châtaigne

La purée de châtaigne

Faire bouillir 1 kg de châtaignes pelées dans un bouillon.

Faire revenir un oignon et du céleri dans de l’huile et du beurre pendant 5 minutes. A

jouter ces ingrédients au bouillon, saler, poivrer, ajouter du thym.

Laisser bouillir à feu doux, pendant une heure (les châtaignes doivent avoir absorbé la majorité du bouillon). Passez ensuite le tout au mixeur.

D’autres articles à consulter sur le thème alimentation & santé :

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer