Les propriétés de la châtaigne

Quels bienfaits pour ce fruit d’automne

By Sabrina Biodore

châtaignes

Qui n’est jamais parti en balade avec sa famille, au cours de l’automne, afin d’organiser la cueillette de châtaignes. Les faire griller, le soir même, au four ou au coin du feu, permet de partager un moment convivial avec ses proches et de déguster un plat typique de cette saison, au doux climat.

Fruit à écale peu calorique, ce fruit de l’automne par excellence possède des propriétés nutritionnelles intéressantes et permet de réaliser des plats savoureux et originaux. Quels sont les bienfaits de la châtaigne ? Comment la différencier du marron, si proche ? Quelles recettes pouvez-vous réaliser, à l’aide de ce fruit bien particulier ?

Est-ce que la châtaigne est un fruit ?

La châtaigne est le fruit du Châtaignier (Castanea sativa). Cet arbre appartient à la famille des hêtres (Fagus sylvatica) et des chênes (Quercus). L’arbre produit le fruit que l’on dénomme (à tort) également marron. Bien qu’il ne soit pas tout à fait correct de l’appeler ‘fruit’. Il s’agit en effet d’un akène, c’est-à-dire de la fruit sec indéhiscents de l’arbre.

La châtaigne est recouverte d’une écorce lisse, dure et brillante. Une seconde peau enveloppe directement le fruit, c’est le tan, un tégument laineux marron clair.

Enfin, elle est protégé par une bogue, une boule de piquants qui contient généralement 3 fruits. Il est bien difficile de saisir le bogue avec les doigts.

La saison de la châtaigne

La pleine saison de ce fruit est de la mi-septembre à la fin du mois de décembre.

Comment choisir les châtaignes

Sa coque doit être lisse et brillante, et il ne doit pas être des trous. Cela veut dire qu’un ver s’y loge dedans.

Pour contrôler mieux, mettre les châtaignes dans de l’eau. à coque dans un récipient contenant de l’eau : Si elles flottent, ne sont pas consommables, car elles sont creuses.

Comment conserver la châtaigne

Car il est un fruits frais, il est conseillé de conserver le marron dans le bac à légumes du réfrigérateur, pour éviter sa pourriture et son dessèchement. Il est recommandé de le consommer jusqu’à une semaine après l’achat.

On peut cuire les fruits épluchés, ou juste fendus, pour les congeler. Il se conservent bien plus longtemps (6 mois).

Quel est la différence entre un marron et une châtaigne

Le terme ‘marron’ et ‘châtaigne’ sont toujours utilisés pour decrire le même fruit. Mais, il y a des différences.

Coté scientifique, le marron est la variété cultivée de châtaignes, sélectionnée pour contenir qu’un seul fruit par bogue.

Coté commerciale, le marron est la variété avec un fruit qui ne dépasse pas le 20% de la proportion moyenne. Aux autres, ont donne l’appellation de châtaigne. Normalement, le terme de ‘marron’ s’utilise pour indiquer les châtaignes transformés, comme les marrons glacés par exemple.

Coté botanique, il s’agit de deux fruits issues des arbres différents. Le marron  est la graine du Marronnier d’Inde (Aesculus hippocastanum), un arbre de la pette famille des Hippocastanacées. Et il est contenue dans une capsule à pointes molles, et ils est toxique. La châtaigne est le fruit issue du Châtaigner (Castanea sativa), un arbre de la famille des Fagacées. Et elle est un akène, c’est a dire un fruit sec indéhiscent de l’arbre. L’enveloppe du fruit est cloisonnée, c’est-à-dire qu’il y a un repli de la peau à l’intérieur de la chair. Trois fruits sont contenu dans une bogue hérissée de piquants.

Apports nutritionnels des châtaignes

Il était dans les temps anciens un aliment important pour les régions pauvres en céréales. En effet, ce fruit a  à un apport nutritionnel d’environ 75 Kcal pour 30 g. Il contient aussi beaucoup moins de lipides que les autres fruits à écales, tels que les noix de cajou, noisettes, noix, amandes ou pistaches.

Elle est composée d’environ 57% d’amidon résistant, sous sa forme crue. Ce glucide complexe intervient dans la cadre digestif (augmentation du volume des selles).

Son absorption lente permet également de réduire les risques de diabète, de maladies du côlon ainsi que d’affections cardio-vasculaires.

Quels sont les bienfaits du châtaigne

Ce fruit est également riche en vitamines B (B1,B2 et B6) et nutriments, tels que les minéraux suivants : fer, cuivre, zinc, manganèse, phosphore…

Les vitamines B1 et B2 exercent un rôle dans le métabolisme de l’énergie de l’organisme (production d’énergie).

Le fer est essentiel dans le transport de l’oxygène dans le sang et à la formation de globules rouges (hémoglobine).

Les bienfaits de la châtaigne sont donc multiples.

Contre-indications des châtaignes

Important à savoir : il est préférable d’éviter de consommer des châtaignes, si vous êtes allergique à d’autres fruits à écale, tels que les noix, amandes ou noix de cajou.

Ce fruit permet de réaliser une farine sans gluten parfaitement adaptée à la consommation, pour les personnes souffrant de maladie cœliaque, d’intolérance ou d’allergie au gluten.

châtaignes

La cuisson de la châtaigne

Le fruit frais se consomme après la cuisson. Il faut la plonger dans l’eau bouillante pendant 3 à 5 minutes, ou cuire à la vapeur ou directement grillée au four, à la poêle (celle avec des trous).
Pour avoir des fruits plus Pour plus de moelleux,  il est recommandé de faire pré-cuire à l’eau pendant 30-40. minutes.

Comment manger les châtaignes

Pour préparer ce fruit il faut inciser la partie bombée de l’écorce avec un couteau, et il faut le faire assez profondément pour atteindre la seconde peau.

Elle se mange aussi bien dans des plats salés que sucrés.

Recette avec les châtaignes

Voici nos recettes avec le châtaignes.

Comment faire les châtaignes grillées

Simples à réaliser, il suffit, pour cela, de disposer des châtaignes dont l’enveloppe a été au préalable ciselée, sur une feuille de cuisson, un plat à gratiner ou la plaque du four. Laissez griller pendant environ 20 minutes à 200 °.

A consommer chaud (mais laissez refroidir avant de consommer pour que ce ne soit pas brûlant).

Recette de la purée de châtaigne

Faire bouillir 1 kg de châtaignes pelées dans un bouillon. Faire revenir un oignon et du céleri dans de l’huile et du beurre pendant 5 minutes. Ajouter ces ingrédients au bouillon, saler, poivrer, ajouter du thym.

Laisser bouillir à feu doux, pendant une heure (les châtaignes doivent avoir absorbé la majorité du bouillon). Passez ensuite le tout au mixeur.

D’autres articles à consulter

Sur le thème alimentation et santé voici d’autres articles :

Laisser un commentaire