Céphalée de tension : comment la traiter naturellement ?

La céphalée de tension est une affection qui n’est, hélas, pas rare : se retrouver avec la tête comme un melon. Rien à voir avec la migraine, qui vous la transforme en « baraque à frites ».


La différence ? La migraine vous tape sur les tempes. Dans le cas de céphalée de tension, pas de pulsation : mais le crâne péniblement coincé dans un casque.

De quoi vous taper sur le système, surtout lorsque la céphalée de tension se fait chronique. Et que vous n’avez rien fait de travers pour cela.

Vous vous levez : la douleur prend dans la nuque, puis se diffuse à la boîte crânienne. De quoi rester coucher !




Céphalée de tension : les causes

Elle peut être due à de simples tensions du cou et de la nuque. Ainsi, une mauvaise position à l’ordinateur peut-elle occasionner une céphalée. Une fois votre posture corrigée, tout va mieux.

Mais cela n’est pas toujours le cas : la céphalée de tension n’est pas toujours d’origine mécanique, loin s’en faut. Un déséquilibre physiologique peut également en occasionner : les cycles menstruels, un problème dentaire ou des lunettes mal adaptées à sa vue. Là encore, cela se corrige.

Des céphalées de tension chroniques

Une injustice, que d’avoir des céphalées de tension ? Oui, d’autant qu’il affecte plus encore les femmes que les hommes. Mais ne stressons pas pour cela.

Traiter le céphalée de tension
Traiter la céphalée de tension


Si elle est causée par certaines causes physiques, la céphalée chronique trouve souvent sa source dans le stress et notre environnement.

Céphalée de tension & stress

Mais si ce n’est rien de cela ? C’est le cas le plus fréquent : rien, en apparence. La médecine elle-même, reconnaît ne pas expliquer pourquoi notre organisme répond de façon aussi simpliste au moindre stress. De fait, la céphalée est, bien souvent, cette réponse simplifiée de notre constitution à la moindre tension.

Un maillon faible, en quelque sorte, le simple fait de se lever n’étant pas sensé être un stress insurmontable en soi. L’allopathie a tendance à prescrire des anti-dépresseurs, qui bloquent la réponse douloureuse de l’organisme. Mais que faire par soi-même ?

Les traitements naturels aux céphalées de tension

La relaxation, évidemment. Facile à dire mais, depuis le yoga jusqu’à la sophrologie, les méthodes douces existent, pour apprendre les bonnes postures du lâcher-prise. Un très bon apprentissage de réponses adaptées au stress en tout genre. Pensez aussi à l’hypnose.

Traiter le céphalée de tension

Faites du sport, notre tête aime bien  !




La céphalée de tension n’augmente ni avec la lumière, ni avec l’activité physique. Si du repos à l’ombre peut faire du bien en se détendant, bouger est excellent : à titre préventif, notamment. Nager, faire du vélo, marcher, aèrent la tête. Mieux, le corps secrète de l’endorphine, cette hormone du plaisir qui bloque précisément la douleur.

Ne vous restreignez pas : même le tennis est réputé bon contre cette céphalée. A croire qu’il vaut mieux taper la balle, plutôt que de se taper la tête contre les murs. Les sports d’endurance « douce » sont même les plus recommandés. Si le foot vous tente, allez-y !

Que faire d’autre ?

Soyez gentil avec vous ! Le massage ne fait pas partie de notre culture au quotidien. A tort. Si la migraine aime le froid, la céphalée de tension s’apaise avec la chaleur, qui détend les muscles du cou. Prenez l’habitude de vous masser la nuque, même lorsque vous n’avez pas mal et de la maintenir au chaud. En la matière, les accessoires existent : coussinets à réchauffer au micro-ondes, collier cervical.

Buvez suffisamment.

Même stressé, le café vous fera du bien : il fait circuler le sang et, avec lui, l’oxygène. N’exagérez pas tout de même. Mais surtout, (re)prenez l’habitude de boire. Rien de tel que d’être sobre comme un chameau, pour avoir mal au crâne.

Enfin, savez-vous que l’amande est l’amie des migraineux ? Elle l’est aussi des céphalées de tension. Très riche en magnésium, elle est excellente pour l’équilibre nerveux et musculaire. Grignotez-en sans complexe, elle se vend en vrac en magasin bio.

Découvrez également nos autres articles santé :



Outbrain

Comments

  1. Bruno Nouriadine says

    Bonjour
    on dit UNE céphalée et puis votre texte est truffé de fautes, vous n’avez pas de correcteur?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *