Alimentationfeatured

Découvrez toutes les propriétés et les bienfaits pour la santé du céleri

Le céleri appartenant à la même famille des apiacées, qui comprend le persil, la carotte, l’aneth ou encore la coriandre est connu depuis bien longtemps pour ses bienfaits sur la santé.

Qu’est ce que céleri : un peu d’histoire

Avant d’être cultiver, ce légume était d’abord une plante sauvage. Originaire du bassin méditerranéen, alors dénommée ache, « qui croît dans l’eau », il n’a jamais été délaissée de la table, ni de la pharmacopée. Le Moyen-Age s’en fit un élixir pour, dit-on, soulager l’arthrite.

Les grecs en tressaient la couronne de leurs athlètes et les romains s’en servaient d’aphrodisiaque… De fait, il contient, à dose infinitésimale, une substance peu éloignée de la testostérone. De là à voir sa vigueur décuplée, libre à ceux qui le veulent d’y croire.

Céleri rave ou branche ? Blanc ou vert ?

Une même plante pour deux légumes différents ?

Les espèces de ce légume sont nombreuses et se distinguent par différentes particularités, dont la couleur, la période de floraison et la méthode de conservation.

Celui que nous consommons est désormais cultivé : le rave en est la racine bulbeuse, et le branche, comme son nom l’indique, la partie aérienne.

Sauf que la sélection a permis de développer deux variétés, celle du céleri-rave dont le bulbe grossit bien, et celle du céleri-branche, dont les racines sont plus petites mais les feuilles plus développées.

Présent sur nos étals la moitié de l’année (de juin à novembre) les céleris-branches ou aussi appelés céleris verts poussent facilement, de préférence à l’abri de la lumière, afin de préserver leur teinte blanche et surtout de manière à ce que le goût ne soit pas trop prononcé.

C’est lui, que nous utilisons en aromate ou croquons nature.

Les céleris-raves ou céleris blancs deviennent notre classique rémoulade. Nous en achetons la « pomme », qui pèse facilement son kilo.



Contrairement à leurs confrères en branches, ceux-ci sont des légumes d’hiver. D’où le fait qu’ils servent aussi à faire de la soupe ! Leur goût, également moins prononcé, est proche de celui de la noisette. Signe de vieillissement : c’est alors qu’ils deviennent piquants.

Céleri quelle saison ?

Si vous aimez ce légume, vous pouvez en consommer entre les mois de juillet et d’octobre. Chez le primeur, il est aussi disponible au mois de novembre.

Céleri branche

Le branche a une texture croquante et peut être consommé cuit comme cru. Son goût est marqué et vous pouvez l’associer avec de nombreux aliments.

Celeri feuille 

Le feuille est plus compact que le branche et rave. Les feuilles peuvent être utilisées de multiples façons : dans des potages, sauces, avec de la viande…

Céleri et céleri rave

Le rave est un légume rustique. Sa chair est croquante avant cuisson et fondante après préparation. Cette variété de céleri est très riche en minéraux et vitamines.

Le branche peut également être consommé cru et cuit. Il est croquant et son goût est marqué. Le branche est très riche en calcium, vitamine C et sodium.

Céleri perpétuel

Le céleri perpétuel ou livèche est différent du rave et du branche. En revanche, ses feuilles ont une saveur proche.

Le céleri perpétuel peut être utilisé de différentes manières :

  • Ses feuilles peuvent être intégrées dans des bouquets garnis, un plat mijoté ou dans un bouillon.
  • Ses graines peuvent être utilisées en pâtisserie.

Céleri boule

Le « boule » est en réalité le céleri rave.

Que contient le céleri : ses propriétés et valeurs nutritionnelles

Ce légume a peu de calories : il fournit environ 16 Kcal pour 100 grammes.

La tige de céleri contient des quantités importantes de potassium, phosphore, magnésium, calcium, vitamines C, E, K et quelques vitamines du groupe B.

Les feuilles contiennent de grandes quantités de vitamine A.

Les racines, les feuilles et les graines sont utilisées à des fins thérapeutiques. Ce légume contient de la lutéoline, un antioxydant qui a un effet protecteur sur le cerveau.

Voici les valeurs nutritives pour 100g de céleri:

Des vertus aphrodisiaques ?

Les grecs en tressaient la couronne de leurs athlètes et les romains s’en servaient d’aphrodisiaque… De fait, il contient, à dose infinitésimale, une substance peu éloignée de la testostérone. De là à voir sa vigueur décuplée, libre à ceux qui le veulent d’y croire.

 

Les bienfaits de ce légume sur la santé
Les bienfaits de ce légume sur la santé

 

Ses bienfaits

Peu calorique, ce légume est surtout riche en anti-oxydants, en particulier en « apigénine », anti-oxydant dit anti-cancer. Il est également d’un très bon apport en un composé bio-actif, le « polyacétylène », anti-inflammatoire et anti-bactérien.

Certains marmitons aiment bien remplacer le sel de table par de la graine de céleri : celle-ci serait-elle moins salée ? Là, les avis sont partagés. La solution est la modération, comme en toute chose.

céleri

C’est un légume dont on aurait tort de se priver, car ses bienfaits sur la santé sont nombreux !

Il est notamment un coupe-faim. Ceci est dû à sa richesse en fibres, reconnues pour leur côté rassasiant. Le temps pour mâcher ce légume est également efficace pour ressentir un effet de satiété.

Mais voyons en détail les bienfaits de ce légume.

Diurétique

Il est un diurétique très efficace. Ses propriétés diurétiques sont données par sa grande teneur en eau et son huile essentielle, qui exerce une action vasodilatatrice des vaisseaux sanguins rénaux, favorisant ainsi la diurèse.

Avantages pour le système digestif.

Certaines études réalisées sur des animaux ont montré une vertu intéressante du céleri :

  • protège la muqueuse gastrique
  • diminue la production d’acides gastriques, avec des bénéfices considérables dans le cas de la gastrite et des ulcères.

Contre le météorisme.

Les fruits et les feuilles sont traditionnellement utilisés pour faciliter la digestion et aider à expulser les gaz intestinaux.

Expectorant

Grâce à ses propriétés apaisantes, il est une aide précieuse contre la toux sèche, le catarrhe et la bronchite, surtout en combinaison avec le miel, la cannelle et le gingembre.

Comment le conserver dans les meilleures conditions possibles

Après les avoir nettoyées, les racines sont séchées au soleil et stockées dans un linge.

Les feuilles et la tige sont utilisées fraîches tandis que les graines sont stockées dans des pots en verre à l’abri de la lumière.

Côté cuisine : comment le cuisiner ?

Céleri quelle partie utiliser ?

Dans le branche, vous pouvez utiliser les feuilles et la tige. Pour le rave, il est nécessaire de le peler avant de le consommer.

Céleri quelle partie manger ?

Dans le branche, les feuilles et la tige se consomment. Pour le rave, il faut l’éplucher avant de le préparer.




Céleri comment le couper ?

Pour le rave, coupez-le en premier en quatre quartiers, puis épluchez chaque morceau avec un économe.

Du côté du branche, détachez une par une les côtes et coupez-les au ras des feuilles. Lavez-les et séchez-les bien. Pelez ensuite les branches une par une afin d’ôter les fils. Pour finir, coupez les côtes de la taille souhaitée en fonction de votre recette.

Céleri comment congeler ?

En premier, il est nécessaire de couper et de faire blanchir le céleri. Plongez ensuite les morceaux dans de l’eau bouillante pendant deux minutes, puis passez-les sous l’eau froide. Ceci permettra de stopper la cuisson. Vous pouvez ensuite congeler ce légume.

Recettes de céleri 

Céleri rémoulade

Pour préparer cette célèbre recette, vous avez besoin de :

  • 400 g de céleri rave.
  • 2 branches de persil plat.
  • 2 cuillères à soupe de jus de citron.
  • 25 cl d’huile de tournesol.
  • Une cuillère à soupe de vinaigre.
  • Un jaune d’œuf.
  • Une cuillère à soupe de moutarde forte.
  • Deux cuillères à soupe de câpres.
  • Du sel et du poivre.

Préparation. Mettez de l’eau à bouillir. Pendant ce temps, pelez le céleri rave et râpez-le à la mandoline (pas trop fin). Dès que l’eau frémit, plongez-le pendant une minute, rincez-le à l’eau froide et laissez-le égoutter. Mettez-le ensuite dans un saladier et versez le jus de citron. Mettez au frais.

Passez à la préparation de la rémoulade. Pour cela, ajoutez dans un bol un jaune œuf, la moutarde, quelques gouttes de vinaigre, un peu de sel et de poivre. Avec un batteur ou un fouet, montez ce mélange tel une mayonnaise en versant tout doucement l’huile. Enfin, ajoutez le reste de vinaigre et les câpres.

Mélangez la rémoulade au céleri et mettez au frais deux heures.

Céleri braisé

Coupez votre légume en dés et mettez-le dans un plat allant au four. Parsemez de beurre et d’ail. Laissez cuire 45mn. Avec un filet de jus de citron et de la coriandre, pas désagréable !

Céleri comment le cultiver ?

Céleri quand planter ?

Pour faire pousser ce légume, vous pouvez :




  • Le semer en caissettes entre les mois de février et mars.
  • Le semer en pleine terre entre avril et juin.

Où planter céleri ?

Pour le planter, la terre doit être bien fertile, réchauffée, bien exposée et enrichie avec de la cendre de bois et du compost.

Céleri comment faire pousser ?

Pour une plantation en caissettes, repiquez une fois à 8 cm (attendez cependant que le plant ait trois feuilles).

Concernant une culture en pleine terre, la plantation se fait sur des rangs espacés de 40 cm et à 30 cm de profondeur.

La différence entre ces deux modes de plantation ? La culture en caissettes permet d’obtenir des céleris de bonne heure et celle en pleine terre permettra d’avoir des céleris qui se conserveront durant la période hivernale.

Céleri quand cueillir ?

Pour les premiers semis, la récolte a lieu à partir du mois d’août, voire septembre. Elle peut s’étendre jusqu’au mois d’octobre. Au-delà de ce mois, les pieds devront être placés à l’abri du froid.

Contre-indications

L’utilisation de ce légume à des fins thérapeutiques n’est pas recommandée dans le cas des maladies rénales parce que certaines de ses composantes peuvent irriter les reins.

Même dans la cuisine, son utilisation doit être contenue: l’abus peut conduire à une photosensibilisation de la peau.

Si vous êtes allergique au pollen de bouleau, soyez prudents : vous risquez aussi d’être allergique au céleri.

Autres conseils de notre rédaction

Voici d’autres légumes et herbes recommandés pour votre santé.

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer