Maison & Jardin

Ce qu’il faut savoir sur les énergies renouvelables

Aujourd’hui, près de 80% de l’énergie mondiale est produite à partir de l’énergie fossile. Cette énergie, obtenue à partir des ressources de charbon, de pétrole ou de gaz, est une énergie épuisable, et extrêmement lente à se renouveler à l’échelle humaine. L’énergie fossile est principalement utilisée dans les domaines du transport, de l’industrie, et pour le chauffage, et émet des quantités non négligeables de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

Selon les experts, les réserves de pétrole, qui représentent à elles seules 35% de la demande d’énergie primaire, devraient s’épuiser avant la fin du XXIe siècle. Il en est de même concernant l’énergie nucléaire, dont les gisements d’uranium sont également limités.

Un scénario alarmant, qui oblige aujourd’hui l’homme à chercher d’autres formes d’énergie, notamment les énergies renouvelables. Il s’agit des énergies continuellement renouvelées par la nature, et qui, par définition, ne s’épuisent pas.

Elles proviennent principalement du soleil, qui produit les marées, le vent, le cycle de l’eau, la croissance des végétaux, et de la chaleur dégagée par la Terre.

Elles sont généralement divisées en 6 catégories :

  • L’énergie hydraulique : Les barrages pour produire de l’énergie hydraulique utilisent la force de l’eau pour alimenter les turbines, et utiliser l’énergie cinétique pour produire de l’électricité.
  • L’énergie solaire : l’energie solaire fonctionne déjà à basse température. Des capteurs thermiques vitrés captent les rayons du soleil, permettant par exemple de chauffer de l’eau. A haute température, ce procédé permet de concentrer le rayonnement solaire, et de produire de la vapeur pour alimenter une turbine, et produire ainsi de l’électricité. Ce procédé est appelé héliothermodynamie. On peut également produire de l’électricité grâce aux panneaux photovoltaïques.
  • Les énergies marines : Il s’agit de l’énergie houlomotrice, où la production d’électricité est possible grâce au flux et reflux des marées, au mouvement des vagues ou aux courants marins par exemple.
  • L’énergie de la biomasse : Le biogaz produit de la chaleur et de l’électricité : c’est de la combustion de la matière organique, comme les arbres, plantes et les déchets humains, agricoles ou animaux.
  • L’énergie éolienne : L’éolienne arrive de la transformation de l’énergie mécanique, générée par la force du vent, en énergie électrique, grâce aux éoliennes.
  • L’énergie de la géothermie : la géothermie consiste à utiliser les sources de chaleur internes de la Terre. Si les sources géothermiques ont une durée de vie limitée à plusieurs dizaines d’années, elles présentent l’avantage de ne pas dépendre des conditions atmosphériques, comme les autres énergies renouvelables.

Si le pouvoir énergétique des énergies renouvelables est plus faible, en comparaison avec les énergie fossiles, elles ne produisent que peu d’émissions de gaz à effet de serre et de déchets.

La rédaction de toutvert.fr vous conseille aussi :

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer