Bien-être et santé

La cataire : une herbe au chat aux multiples actions sur la santé

La cataire, aussi connue sous les noms d’herbe au chat et chataire est une plante qui attire les chats, mais qui est utilisée depuis très longtemps pour faire baisser la fièvre et combattre le rhume. La cataire est aussi reconnue pour ses propriétés antispasmodiques et sédatives.

Voici tout ce qu’il faut savoir sur cette fameuse herbe au chat et ses bienfaits sur la santé.

Origine, description et caractéristiques de la cataire

Les origines

Originaire d’Asie et d’Europe, la cataire est souvent perçue comme une mauvaise herbe. A l’époque du Moyen-Age, elle était utilisée pour soigner les rhumes, la fièvre, l’énervement et elle était prescrite pour soulager les coliques chez les nourrissons et la digestion chez les adultes. On l’utilisait également pour faciliter les accouchements et déclencher les menstruations.

Description

La cataire est une plante herbacée pouvant atteindre 10, voire 30 cm de hauteur. Elle est une plante vivace qui fleurit entre juin et septembre.

A quoi ressemble cette plante médicinale ?
A quoi ressemble cette plante médicinale ?

Ses fleurs sont blanches ou de couleur lilas où quelques touches de pourpre sont visibles. Les fleurs sont disposées en cercle et du côté des feuilles, ces dernières sont velues, en forme de cœur et leur odeur rappelle celle de la menthe.

La cataire peut être trouvée sur des chemins secs, dans des sols graveleux et calcaires, mais également en montagne jusqu’à 1500 mètres d’altitude.

Comment la planter soi-même ? 

Si vous souhaitez planter de la cataire, voici quelques conseils :

  • Plantez tous les 30 cm chaque plante.
  • Choisissez un sol sec, sablonneux et ensoleillé.

Bon à savoir : ce type de sol est à privilégier, mais cette plante peut être plantée de partout, car elle n’exige pas d’humidité contrairement aux autres plants de menthe.

  • Pour le soin, seul le bêchage est requis.
  • La cataire doit être cueillie après le milieu de l’été lors d’un jour ensoleillé et sec.
  • La plante doit ensuite être séchée dans un lieu bien ventilé.

A noter : pour le séchage, les feuilles doivent être séparées des tiges.



Quels sont les bienfaits de l’herbe au chat ?

En phytothérapie, les parties fleuries récoltées lors de la floraison sont utilisées.

Pour ce qui est de ses bienfaits, la cataire peut être utilisée pour traiter les rhumes, fièvres et grippes chez les enfants.

Son effet antispasmodique permet de soulager les coliques, diarrhées et flatulences. L’herbe au chat peut aussi être utilisée en cas d’indigestion, de crampes abdominales et ses propriétés décontractantes et sédatives sont quant à elles idéales pour soulager le stress et les insomnies.

Chez les femmes ménopausées, cette plante est également intéressante pour atténuer les bouffées de chaleur.

En utilisation externe, la cataire peut être utilisée pour soulager l’arthrite et les douleurs liées aux rhumatismes.

Les autres indications de la cataire

L’huile extraite de la cataire renferme de la nepetalactone efficace pour combattre les moustiques. Lorsqu’elle est utilisée en cataplasme, la chataire permet de soulager les gonflements douloureux.

Ses usages internes et externes
Ses usages internes et externes

La cataire a-t-elle des contre-indications ?

La cataire ne présente pas de danger, mais il est important de ne pas en consommer en grande quantité. En effet, en cas de surdosage, elle peut entraîner des vomissements, maux de tête et diarrhées. Un usage prolongé est aussi à éviter.

En ce qui concerne les contre-indications, la cataire est déconseillée durant la grossesse et chez les femmes dont les saignements mensuels sont abondants. Les femmes sujettes aux maladies inflammatoires pelviennes ne doivent pas non plus en prendre par voie orale.

Comment utiliser la cataire ?

Cette plante peut être utilisée en infusion pour soulager les rhumes, fièvres, la grippe, pour favoriser la digestion ou lutter contre les coliques, diarrhées et flatulences. En infusion, elle est aussi efficace pour combattre le stress, les insomnies et les crampes. Pour préparer une infusion chaude de cataire, ajoutez deux cuillères à café de fleurs séchées dans 20 cl d’eau bouillante. Laissez infuser entre 5 et 10 minutes, filtrez et buvez entre une et quatre tasses par jour.

En teinture, ajoutez entre 10 et 15 gouttes dans un verre d’eau, jus de fruits ou autre et buvez cette préparation entre une quatre fois par jour.

La cataire peut aussi être utilisée en huile essentielle : mélangez une à deux gouttes dans du miel et prenez-en trois fois par jour.

Si vous avez des douleurs liées aux rhumatismes ou à l’arthrite, appliquez de la cataire sur la zone concernée.

Où trouver de l’herbe au chat ? 

Vous pouvez planter vous-même de la cataire pour en avoir à portée de main lorsque vous en aurez besoin. Sinon, vous pouvez en acheter directement en ligne.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi : 

  • Plantes médicinales : bien les connaître, pour bien les utiliser
  • Balsamite : découvrez tous les bienfaits de la menthe-coq !
  • Berce : toutes les vertus et propriétés de cette plante médicinale.
  • L’alfalfa : une plante médicinale à découvrir pour un usage quotidien.
  • L’agripaume : une plante reconnue pour soigner certains maux.
  • Réglisse : propriétés et bienfaits sur la santé de cette plante médicinale.
  • La bourdaine : une plante amis des intestins paresseux.
  • Fragon : la plante médicinale pour des jambes légères.

Julie Pilat

Née en 1991 à Lyon, Julie n’a jamais quitté sa ville natale. Diplômée d’une Licence en Langues étrangères (anglais et espagnol), puis d’un Master 2 « Management des Organisations et des Entreprises », elle s’est lancée en tant que rédactrice freelance en septembre 2016. Depuis toujours, elle est passionnée par l’écriture. Adepte également des produits bios et du développement durable, elle a réussi à combiner ses deux passions en devenant rédactrice web pour Toutvert en 2017. Durant son temps libre, elle aime voyager, lire, se balader au beau milieu de la nature et découvrir de nouveaux petits villages.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer