Maison & Jardin

Le caoutchouc : les propriétés de cette matière élastique et étanche

Une matière naturelle aux nombreuses propriétés

Le caoutchouc est une matière qui peut être obtenue soit de façon synthétique soit via la transformation du latex sécrété par certains types de végétaux. Écologiques et élastiques, les caoutchoucs présentent d’autres propriétés intéressantes. Voici tout ce qu’il faut savoir sur cette matière très utilisée : définition, propriétés, qualités, procédés de recyclage…

Définition du caoutchouc

Les caoutchoucs sont un matériau élastique naturel ou synthétique.

Quel est l’arbre qui produit le caoutchouc naturel ?

La version naturelle est obtenue à partir de la coagulation du latex de plusieurs plantes, en particulier l’hévéa (Hevea brasiliensis). Aussi appelé arbre à caoutchouc, celui-ci peut atteindre 30 mètres de hauteur. Il fournit donc le latex, un liquide blanc qui formera la substance caoutchouteuse.

Caoutchouc liquide qui coule de l'arbre
Caoutchouc liquide qui coule de l’arbre

Le caoutchouc synthétique

De son côté, les caoutchoucs synthétiques sont très souvent issus d’un combustible fossile. Alternatives industrielles aux caoutchoucs végétaux, les modèles synthétiques sont moins durables et moins responsables, car ils sont obtenus à partir d’hydrocarbures polluants.

D’où vient-il ? Quelle est son origine ?

Comme indiqué, cette matière est fabriquée à partir du latex, qui est la résine de l’arbre Hévéa. En réalisant une encoche dans le tronc de cet arbre (à l’aide d’un couteau spécifique), le latex peut être récolté. La saignée débute lorsque l’arbre a atteint 50 cm de circonférence et un mètre de hauteur.

Lorsque toute l’écorce du côté exploité est consommée, il est possible de passer au panneau suivant. En général, ceci se passe six ans après.

Dès lors que la saignée basse a été réalisée, la saignée haute peut être effectuée. Cette partie est très productive, mais plus délicate. Elle se pratique en quarts de spirales et peut durer au moins quatre ans. Il est possible de repasser sur la saignée basse, une fois que celle-ci s’est régénérée. Ainsi, l’arbre peut produire du latex de l’âge de 5 ans à 30 ans.

Une fois que le latex est sorti, il coule dans le contenant pendant quelques heures.

Quelles sont les propriétés du caoutchouc ? 

Le caoutchouc a trois propriétés principales. Il est :



  • élastique,
  • étanche
  • et joue le rôle d’amortisseur.

L’élasticité se distingue par la capacité d’un matériau à se déformer sous une contrainte et à retrouver sa forme initiale lorsque cette contrainte se termine. Les caoutchoucs ne sont pas les seules matières élastiques, mais ils sont les seuls à présenter une telle capacité de déformation. Ils peuvent également s’allonger de façon considérable, c’est ce qu’on appelle l’hyperélasticité.

Il a aussi la particularité d’être étanche. En effet, il est imperméable à l’air, à l’eau et aux gaz. Il peut également filtrer les bruits efficacement.

Autre propriété  : il amortit les chocs et filtre les vibrations.

Quelles sont ses utilisations ? 

Les caoutchoucs sont polyvalents et peuvent être utilisés dans différents secteurs :

  • Industriel : dans ce secteur, il a de nombreuses utilisations. Il est notamment utilisé dans les pneus, les courroies ou encore les gaines de câbles informatiques.
  • Médical : le latex est très utilisé dans les gants jetables.
  • Sportif (et dans les jeux pour enfants) : il est de plus en plus utilisé pour certains jeux de course et de sol (gazons synthétiques, par exemple). Il est également utilisé pour le revêtement de raquettes de tennis et de ping-pong.

Outre ces secteurs, le caoutchouc est utilisé dans d’autres domaines : il est notamment utilisé comme joint pour les bocaux de pasteurisation ou de stérilisation.

Aire de jeux en matière naturelle
Aire de jeux en matière naturelle

Comment recycler le caoutchouc ? Les principales techniques

Recycler cette matière est essentiel pour la planète. Pour le recycler, trois techniques peuvent être employées :

  • La macronisation : ceci consiste à broyer mécaniquement la matière en micro particules allant jusqu’à 100 microns. La poudre recyclée est ensuite réintégrée à hauteur de 10% dans un caoutchouc neuf.
  • La dévulcanisation : cette technique non toxique consiste à briser les liaisons de soufre grâce à un dévulcanisateur écologique. La matière obtenue via ce procédé est du caoutchouc recyclé pouvant être utilisé dans sa totalité dans la fabrication de nouveaux produits.
  • La pyrolyse : cette technique permet de valoriser cette matière sous forme d’énergie, de carbone noir et d’huile.
Dunlop Pricemastor, Bottes de Pluie Mixte Adulte, Vert (Green), 46 EU
Prix mis à jour le 29-11-2020 à 11:50 PM.

Comment le conserver ? 

Si vous avez des objets en caoutchouc, il est conseillé de les conserver dans un lieu sec, au frais et à l’obscurité. En suivant ces quelques conseils, il pourra conserver toutes ses propriétés et qualités !

Quelle sont les différences entre le caoutchouc et le plastique ? 

La première différence entre ces deux matières réside dansleur capacité de déformation et la reprise de leur forme de départ : le caoutchouc reprend sa forme d’origine facilement contrairement au plastique qui ne la reprend pas aussi facilement à la suite d’une déformation.

Lorsqu’il est à température ambiante, le plastique ne subit pas de tensions. Il est aussi solide et très dur. De son côté, le caoutchouc (sous forme de tuyaux) ne présente pas une dureté aussi élevée, mais il peut s’étirer davantage du fait de sa haute élasticité.

Enfin, le plastique peut être recyclé plusieurs fois contrairement au caoutchouc qui ne peut pas être directement réutilisé.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi : 

Julie Pilat

Née en 1991 à Lyon, Julie n’a jamais quitté sa ville natale. Diplômée d’une Licence en Langues étrangères (anglais et espagnol), puis d’un Master 2 « Management des Organisations et des Entreprises », elle s’est lancée en tant que rédactrice freelance en septembre 2016. Depuis toujours, elle est passionnée par l’écriture. Adepte également des produits bios et du développement durable, elle a réussi à combiner ses deux passions en devenant rédactrice web pour Toutvert en 2017. Durant son temps libre, elle aime voyager, lire, se balader au beau milieu de la nature et découvrir de nouveaux petits villages.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer