featuredMaison & Jardin

Sublimez votre hiver avec le Camélia

Une plante difficile à cultiver, mais il suffit de bien la connaître

Illuminant les jardins en hiver par sa magnifique floraison, le camélia est un arbuste éblouissant qui a pourtant une réputation de culture difficile. Voici quelques clés pour en profiter sans difficulté.

Camélia : une floraison remarquable

Rouge, roses, blanc, jaune, à fleurs simples ou double, le Camélia est un arbuste qui profite d’une splendide floraison. De décembre à mars, ses fleurs colorées sont toujours un enchantement au cœur de l’hiver.

Appartenant à la famille des Théacées, le Camélia est originaire d’Asie de l’Est, du Japon et d’Océanie, où il est cultivé dans les jardins depuis toujours. Ils font partie des plus beaux arbustes à fleurs qui s’épanouissent de l’automne au printemps selon les variétés. Se cultivant en pleine terre, il peut tout aussi bien se cultiver en bac, jardinière ou pot puisque sa croissance est assez lente.

Camélia : signification et utilisations

Signification et symbolique

Le camélia est une fleur qui s’adresse au cœur et qui exprime des sentiments positifs. Le désir ou la passion, le raffinement, la perfection et l’excellence, la loyauté et la longévité sont les significations les plus courantes. Mais le vrai message de cette plante dépend aussi de sa couleur.

Le camélia blanc peut signifier la pureté, l’amour entre une mère et son enfant, ou encore le deuil si on l’utilise lors de funérailles. Présentée à un homme, elle est censée porter bonheur. Le camélia rose signifie l’envie, le rouge passion ou le désir, tandis que le camélia rouge et rose exprime un amour romantique par sa combinaison.

Camélia : une réputation difficile pour une floraison magnifique
Camélia : une réputation difficile pour une floraison magnifique

Une plante médicinale et plus encore

Cet arbuste est essentiellement ornemental mais d’autres utilisations de cette fleur s’avèrent être intéressantes.

Le Camellia sinensis s’utilise pour faire du thé, tandis que d’autres variétés de camélias s’utilisent comme remèdes à base de plantes médicinales pour soigner les infections bactériennes, les problèmes cardiaques et l’asthme. L’huile de thé extraite de certaines variétés de camélias s’utilise en cuisine en Chine.

Et l’huile de camélia s’utilise aussi pour aiguiser les couteaux et autres lames.

Les variétés

Toutes les variétés de camélia sont originaires d’Asie. Les 250 espèces sauvages ont engendré plus de 28 000 variétés !



Camélia du Japon

En France, on trouve surtout la variété C. japonica et ses nombreux hybrides, le plus cultivé, qui fleurit en hiver et au printemps, et C. sasanqua qui fleurit en automne jusqu’au début de l’hiver, et supporte le soleil, contrairement aux autres espèces. Son port est plus souple que celui du camélia du Japon et ses fleurs plus petites, mais sa floraison est très longue, abondante et exhale souvent un parfum mélangé de thé et de jasmin.

Camélia blanc, rouge et rose

Pour s’y retrouver, les multiples variétés de camélias sont classées d’après leur forme (simple, double, semi-double, d’anémone ou de pivoine) et la taille des fleurs.

Les fleurs sont majoritairement de 3 couleurs : rose, blanc ou rouge et le feuillage toujours d’un vert puissant.

Plantation

Réputé pour ne pousser que dans les terrains acides (pH inférieur à 7) et bien drainés, le camélia est classé dans les plantes de terre de bruyère comme les hortensias ou les rhododendrons. Mais, il est bien plus tolérant qu’il n’y paraît, et la plupart des espèces s’accommodent d’un pH compris entre 6,5 et 7,5, tandis que le Camellia sansaqua et ses cultivars tolèrent même un sol légèrement calcaire.

Si la terre du jardin n’est pas trop compacte et qu’elle est additionnée à de la terre de bruyère, de compost, de terreau de feuilles, etc. cela lui convient très bien. Il est important que le sol soit riche et frais.

Cette plante ne supportant pas les fortes chaleurs avec un soleil direct en permanence, il est fortement recommandé de lui trouver une place avec une exposition à l’ombre ou la mi-ombre, en utilisant au maximum les ombres portées (grands arbres, haies, murs).

Comme pour tous les arbustes, il est préférable de le planter en hiver mais hors des périodes de gelées ou, à défaut, en automne. La meilleure période s’échelonne d’octobre à avril. Les sujets vendus en motte se plantent pendant la période de dormance, entre novembre et mars. En attendant une période favorable, il est nécessaire de protéger son plant acheté à l’abri du gel.

Déplacer un camélia

Comme pour sa plantation, cette plante peut être déplacée toute l’année, mais il est préférable de le faire en hiver, lors du repos hivernal. Attention à prélever l’ensemble des racines sans les casser. Ajouter au fond du trou un peu de terre de bruyère.

Son entretien 

Concernant l’arrosage, le camélia est ni un grand buveur ni un adepte de sécheresse. En effet, un apport d’eau insuffisant pendant la belle saison entraînera la chute des feuilles et des boutons. Tandis qu’un apport d’eau massif après une période de sécheresse du sol entraîne un choc hydrique qui fera tomber les boutons.

Camélia : une réputation difficile pour une floraison magnifique
Camélia : une réputation difficile pour une floraison magnifique

Il est donc conseillé d‘arroser progressivement après une sécheresse et de procéder à un arrosage régulier automatique en permanence car un excès d’eau peut tuer un camélia, surtout s’il est cultivé en pot ou si le sol n’est pas assez drainant. En été les soirs de chaleur, il est possible de doucher les feuilles du camélia une fois qu’il n’est plus exposé au soleil direct.

Dans les régions aux hivers marqués, le paillage avec une bonne couche de feuilles mortes des pieds de camélias en pleine terre est recommandé. Les camélias ont en effet des racines superficielles sensibles aux gelées. En été aussi, ce paillage avec des écorces de pin permet de garder le sol frais sans trop arroser.

Taille du camélia

La camélia se taille généralement modérément, même si les individus âgés supportent des tailles plus fortes. Il convient de supprimer les fleurs mortes, ainsi que les éventuels rameaux secs.

Camélia : prix et achat

Dès la fin du mois de janvier, le camélia arrive en jardinerie en pleine floraison ou en boutons. Il est conseillé de le choisir en fleur pour être sur d’avoir la teinte et la forme souhaitées. L’avantage c’est que contrairement à beaucoup d’arbustes, il peut sans problème être planté au milieu de sa floraison.

Le camélia s’avère assez coûteux mais il est bon de savoir que sa croissance est lente donc présenté en container de 2L l’arbuste a déjà 3 ans, et en 4L généralement 4 !

Voici également les graines de cette plante en vente sur amazon :

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous invite à lire les articles suivants :

Clara

Née à Paris en 1984, Clara est revenue vivre en Savoie à l’âge de 10 ans, sa région familiale. Après des études de communication dans le « tourisme et sports de plein air », puis une année de stage dans une maison d’édition de magazines, Clara a pu se former aux métiers du journaliste. Spécialisée dans les secteurs du tourisme, de la montagne et des sports outdoor, elle devient rédactrice freelance en 2010. Passionnée de montagne et de nature, elle réalise l’un de ses rêves en s’installant dans un petit village de montagne où elle profite du calme, de la nature préservée et du rythme « ralenti », propice à la marche, à la méditation et au yoga, qu’elle pratique régulièrement. Sensible à la préservation de l’environnement, elle agit tous les jours pour minimiser son impact : recyclage, compostage, covoiturage, vélo, alimentation saine et locale, jardinage, consommation raisonnée… c’est pourquoi écrire pour Toutvert est un réel plaisir !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer