Bien-être et santéfeatured

La busserole, le nettoyeur urinaire et rénal

Bonne pour les ours, mais pas seulement…  la busserole fait partie des références en phytothérapie!

Origine

Est-ce la raison pour laquelle les ours n’ont pas de problèmes rénaux ? Ils se régalent de busserole, au point d’avoir donné son nom à cet arbrisseau des régions circumpolaires, Arctostaphylos uva-ursi, le « raisin d’ours ».

Cet arbrisseau aux feuilles ovales persistantes et aux fleurs en forme de grelots décoratifs pousse dans les Alpes du sud au-delà de 1 000 mètres d’altitude, et au pied de la montagne Sainte-Victoire en Provence, dont le climat hivernal a peu à voir avec celui de la côte.

La phytothérapie s’est, dans tous les cas, de bonne heure, intéressée à son action sur les reins.

Dès le Moyen-Age elle figure dans The Physicians of Myddfai, la référence herboriste d’alors, confirmée par les expéditions de Marco Polo en Orient, puis par les écrits de François Rabelais, qui était autant médecin qu’il maniait la satire.

Quant aux Indiens d’Amérique du Nord, ils en faisaient, eux aussi, le même usage que les ours : la busserole élimine l’urée.

A lire: Plantes médicinales: les vertus de l’hibiscus

La busserole : les utilisations

Très exactement, la feuille de la busserole est riche en arbutine (ou arbutoside), substance hautement diurétique, antibiotique et antibactérienne, qui ne se métabolise que dans les voies urinaires,.

Cette plante purge d’autant l’appareil urinaire qu’elle n’est pas métabolisée avant :

  • cystite : l’inflammation urinaire de la vessie
  • urétrite : l’inflammation de l’urètre
  • néphrite : l’inflammation du rein
  • pyélonéphrite : l’infection bactérienne du rein
  • lithiase rénale : les calculs rénaux

Elle tue les deux bactéries les plus communes des voies urinaires que sont le colibacille (escherichia coli) et le staphylocoque doré. De plus, la busserole est astringente contre l’incontinence, et sédative.

La busserole, le nettoyeur urinaire et rénal



Comment la consommer?

L’intérêt de la busserole est qu’elle est parfaitement naturelle et que le principe de l’arbutine est très actif. D’où quelques précautions à prendre :  les femmes enceintes et les enfants de moins de 12 ans s’abstiendront de cures de busserole.

Et celles-ci sont à effectuer sans excès : une cure d’une dizaine de jours à raison de 5 cures par an au maximum.

Autant de cures très simplement :

  • en infusion : 20 – 30 g de feuilles par 1 l d’eau; infusez pour 5 minutes et buvez au rythme de 3 à 4 tasses par jour.
  • en décoction : 10 – 15 feuilles par 1 l d’eau
  • en gélules pré-dosées : 5 gélules de 250 mg par jour, entre les repas
Busserole Bio Éco-responsable - 200 gélules
Prix EUR 12,95
Enfin, si la busserole entre dans la préparation de cosmétiques pour éclaircir la peau, mieux vaut ne pas en abuser, pour sagement laisser cet usage à la médecine, qui y recourt en cas de mélanome.

Intéressant: Comment arrêter de fumer naturellement grâce aux plantes?

Mais, hormis cette dernière précaution, des cures régulières de busserole entretiennent l’appareil urinaire et épargnent du sévère inconfort de ses infections et inflammations.

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi:

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer