Chiens

Bull Terrier : un poil british que cet ami de l’homme

Découvrons le gladiateur de la race canine : têtu et bagarreur avec les autres animaux, il aime autant ses maîtres que leurs hôtes !

Avec son air unique de « gladiateur », le Bull Terrier n’a pas son pareil pour obtenir que l’on s’occupe de lui. Son environnement favori ? Vous ! Découvrons-le ensemble.

L’histoire du Bull Terrier : une origine anglaise

A l’instar d’autres races, le Bull a été créé en Angleterre au XVIIIe siècle pour les combats d’animaux qui eurent cours jusqu’à la fin du XIXe siècle.

Ce chien est issu d’un croisement entre le Bulldog anglais et l’English White Terrier, chien de chasse de type lévrier aujourd’hui disparu.

Bull Terrier au milieu des pissenlits en fleurs jaunes

En anglais, le Bull Terrier est le « white cavalier gladiator » : l’éleveur et père de la race James Hink croisa le Bull Terrier avec du sang dalmatien, d’où sa robe blanche.

En 1920, son petit-fils Carleton Hink affina encore la race et obtint ce fameux « nez romain », si caractéristique.

L’aspect du Bull Terrier : le gladiateur de la race canine

Il faut distinguer le Bull Terrier de sa version miniature, le Bull Terrier miniature. Hormis cela, impossible de le confondre avec une autre race !

Bull Terrier sur un skateboard sur une route goudronnée

Son profil de gladiateur à poil court, obligatoirement blanc, désormais tricolore pour éviter les problèmes de surdité potentiellement liés à cette hérédité immaculée, est unique en son genre.

Mais le plus caractéristique de cette race de chien est avant tout sa tête ovoïde et ce « nez romain », complétés par de petits yeux en triangle.




Solide sur ses pattes, il est tout en muscles, avec un thorax aux côtes bien cintrées qui détermine sa puissance musculaire : plus le mâle a le thorax large, plus il est puissant.

Le caractère : est-ce que le Bull Terrier est méchant ?

Bien que sélectionné pour être bagarreur avec les autres animaux, la race contemporaine a gommé ce trait de caractère. Tout comme les autre chiens, il n’aime pas beaucoup ses congénères mâles, concurrence oblige.

Mais il ne se plaît jamais autant qu’en la compagnie de l’homme, pour qui il a toutes les préférences. Il aime autant ses maîtres que leurs hôtes.

Bull Terrier langue tirées sur un muret

Ce parfait ami de l’homme a aussi son petit caractère : têtu, il peut se transformer en gentil vandale, s’il se sent délaissé. Ce chien est fait pour être choyé.

Est-ce que le Bull Terrier est catégorisé ?

Il n’est donc pas catégorisé. Il ne faut pas le confondre avec d’autres chiens agressifs LOF ou non LOF. Dans la catégorie 1 il n’y a que il n’y a que 3 races l’Amstaff, le Rottweiler et le Tosa Inu.

Pourtant, le port de la laisse est obligatoire pour tous les chiens en ville et la muselière ne l’est que pour les chiens de catégorie 1.

Quelle est la race de chien la plus dangereuse au monde ?

Le Pitbull est soumis à des restrictions dans le monde entier. Cette race est responsables de jusqu’à 45 % des attaques humaines par des chiens, notamment des enfants.

Il est originaire des États-Unis d’Amérique et est considéré comme la race la plus dangereuse du nouveau continent. Ses croisements au cours des âges ont favorisé l’agressivité, notamment parce qu’il a été utilisé pour les combats de chiens dans le passé. Ils sont généralement agressifs envers tout le monde.

Élevage du Bull Terrier : quel chien choisir et comment ?

Robuste, il aime l’exercice physique. Têtu, sa sociabilisation passe par un bon dressage.

C’est un chien de race. Lors de son acquisition, vous devez exiger :

  • Son inscription au LOF, (Livret des Origines Français)
  • Le certificat de test PEA, le « Potentiels Évoqués Auditifs »
  • Le certificat du vétérinaire attestant l’absence de dysplasie de la hanche

Quel est le prix d’un Bull Terrier ?

Pour un chiot, il faut compter environ 1 000 à 2 000 euros.

Les autres Terriers et chien similaires

Voici d’autres avis que nous vous recommandons de lire.

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page