Bien-être et santé

Vous vous êtes brûlé ? Nos conseils pour soigner votre brûlure naturellement

Qui n’a par inadvertance, touché la plaque brûlante du fer à repasser ? Une brûlure en l’occurrence locale, au premier voire au deuxième degré. Ayez les bons réflexes.

Une source thermique, mais pas seulement

Le fer à repasser mais aussi la plaque de cuisson, de l’huile bouillante, les deux tiers des brûlures sont dus à un accident domestique. Chaque année en France, 400 000 personnes se brûlent dont 10 000 doivent être hospitalisées.

Une brûlure est une lésion cutanée qui peut être d’origine thermique, mais aussi électrique (le sèche-cheveux qui tombe dans la baignoire), chimique (un aérosol pour décaper le four, de l’acide chlorhydrique pour déboucher une canalisation), occasionnée par une friction intense (lors d’une chute  notamment), par du froid (vous savez que la cryothérapie sert à brûler les verrues), par un coup de soleil.

Question de degré, mais aussi de localisation et d’étendue

Au premier degré

Lorsque vous touchez votre fer à repasser, vous retirez instinctivement votre avant-bras ou votre main. Ce ne peut être le cas lors d’une brûlure électrique, chimique, ou d’une chute. A quel degré êtes-vous brûlé ?

La brûlure au premier degré n’atteint que l’épiderme, soit la couche superficielle de la peau. Pour intense sur le moment, elle est bénigne. Elle provoque une simple rougeur voire une cloque, et cicatrise spontanément en une semaine, sans laisser de cicatrice.

Au deuxième degré

La brûlure au deuxième degré est soit superficielle, soit profonde. Superficielle, elle détruit entièrement l’épiderme, mais le derme n’est pas touché. Douloureuse, la peau est rouge et présente des cloques qui suintent. La cicatrisation est également spontanée, en une quinzaine de jours.

La brûlure profonde au deuxième degré est une brûlure grave : elle détruit en totalité l’épiderme et le derme. La peau n’est plus rouge mais pâle, recouverte de cloques et avec des zones devenues insensibles. La cicatrisation n’est pas toujours spontanée.

Dans ce dernier cas, a fortiori dans le cas d’une brûlure au 3e degré, c’est direction les urgences.

Brûlure : les gestes à connaître
Brûlure : les gestes à connaître

Des traitements différents selon la localisation

Mais où vous êtes-vous brûlé avec votre fer à repasser ? Au coude ou à la joue ? La partie du corps brûlé importe : le visage, le cou, les plis articulaires, les mains, les pieds, les orifices naturels sont sujets à complications.



L’étendue d’une brûlure importe également. Elle est évaluée selon la « règle des 9 » de Wallace : la paume de la main représente environ 1% de la surface totale de la peau. L’hospitalisation s’impose dès lors que la brûlure équivaut à 9% de cette surface chez l’adulte, à 5% chez l’enfant.

Toujours refroidir à l’eau une brûlure

C’est toujours la même chose : au moment de l’accident, on est encore moins logique. On se demande s’il faut mettre du chaud, du froid, du beurre, de l’huile, et même du vinaigre. Zappez les fausses recettes de grand-mère.

La peau a besoin de refroidir : or, la chaleur s’évapore vingt fois plus vite avec l’eau qu’avec l’air. Une brûlure se passe donc sous l’eau du robinet, d’abord légèrement tiède, puis progressivement de plus en plus froide. Laisser couler l’eau sur la brûlure un bon quart d’heure, pour faire baisser la température de la zone touchée.

Cela apaise en même temps la douleur et évite les lésions cutanées. Si la brûlure est chimique, n’économisez pas sur l’eau du robinet.

Attention, de l’eau pour refroidir ne veut pas dire des glaçons, totalement exclus.

Brûlure : les gestes à connaître
Brûlure : les gestes à connaître

Pourquoi pas de gras ?

Un corps gras, beurre ou huile, conserve la chaleur. Le gras, c’est après, une fois le feu éteint, pour hydrater. Mais avant d’hydrater, il faut désinfecter avec une solution non agressive, et sans coton hydrophile qui s’agrippe à la brûlure.

Et, en cas de doute sur la gravité d’une brûlure, toujours consulter. Évitez également de décoller par vous-même un vêtement collé à une brûlure. Et si vous vous êtes brûlé à la main, enlevez votre montre ou vos bracelets qui peuvent gêner la circulation sanguine.

La phytothérapie au secours des brûlures bénignes

Avant d’être un antidépresseur, le millepertuis était utilisé pour son pouvoir cicatrisant. Il l’a conservé ! Sur une brûlure au premier degré, appliquez de l’huile de millepertuis à l’aide d’une compresse. Évitez l’exposition au soleil, le millepertuis étant photosensible.

Le souci ou calendula est très utilisé en cosmétique pour ses vertus apaisantes, des piqûres d’insectes au psoriasis. La crème de calendula aide également les brûlures bénignes à cicatriser sans s’infecter.

Vous avez cicatrisé ? La prochaine fois, tournez les queues de casserole dans le bon sens ou ne repassez plus votre ligne.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous recommande ces autres articles :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer