Bien-être et santéfeatured

La bourse à pasteur, la reine des plantes homéostatiques

Il y a de fortes chances pour que vous en ayez dans vos plates-bandes : taxée de mauvaise herbe, la « plante du sang » stoppe les hémorragies tout autant qu’elle est bonne pour la circulation sanguine. Focus sur la bourse à pasteur.

La plaie du jardinier, le pansement des nôtres

La bourse à pasteur (Capsella bursa-pastoris de son petit nom latin) colonise les bords des routes et chemins et s’immisce dans vos plates-bandes. Efficace pour prévenir l’érosion de sols nus, cette plante qui pousse y compris sur les sols pauvres, aime aussi votre potager : une seule plante produit jusqu’à 50 000 graines. De quoi s’arracher les cheveux et la traiter de mauvaise herbe.

Erreur, la bourse à pasteur est une pharmacie à potée de la main. Car, si elle tient son nom de son fruit plat comme la bourse d’un pasteur indigent, elle est remplie de vertus. La première a trait aux oiseaux : pour éviter que la bourse à pasteur ne se reproduise outre-mesure, faites-en sécher les graines et emplissez-en les mangeoires des oiseaux. En hiver, cela leur procurera une pitance bienvenue.

Lors de la Première guerre mondiale, cette plante servit à stopper les hémorragies des blessures de soldats : un usage masculin à grande échelle de la bourse à pasteur, jusqu’alors considérée comme une plante à vocation féminine. Jusqu’à l’aube du XXème siècle, la bourse à pasteur était véritablement la plante des sages-femmes.

Toute les vertus de la bourse à pasteur
Toute les vertus de la bourse à pasteur

Les bienfaits de la bourse à pasteur

Longtemps « la » plante de l’utérus

Cette plante fut considérée comme la panacée contre les saignements de l’utérus, en toutes circonstances : depuis le flux menstruel trop abondant à l’âge de la puberté jusqu’à celui erratique de la pré-ménopause, en passant bien sûr par l’accouchement et les saignements dus aux fibromes utérins.

Les ennuis n’ont pas de sexe : la bourse à pasteur est également réputée hémostatique contre les hémorroïdes, les hématuries (du sang dans les urines), l’hémoptysie (le fait de cracher du sang) ou encore les saignements de nez. Autant de symptômes qui impliquent néanmoins d’impérativement consulter.

La plante des troubles circulatoires

Rien de contradictoire avec son effet homéostatique : cette plante médicinale est connue pour son efficacité en cas de jambes lourdes voire de varices. Elle abaisse la pression artérielle, ce qui en fait également une plante bonne pour le cœur.

L’alliée contre les infections urinaires

La bourse à pasteur est anti-infectieuse : voilà qui incite à y recourir en cas de plaie ou de blessure. Des propriétés antiseptiques également très efficaces contre les infections urinaires. Notez que les femmes y sont plus sujettes que les hommes. Une plante précieuse au féminin, décidément !

Les principes actifs de cette plante médicinale ? De la vitamine K et de la tyramine, qui lui confèrent ses propriétés hémostatiques et cicatrisantes. Mais aussi du potassium, des alcaloïdes et des flavonoïdes.



Comment avoir sa « pharmacie » de bourse à pasteur ?

Au choix, vous en trouvez en pharmacie, en boutiques diététiques, sur certains marchés, ou dans vos plates-bandes. Faites-en même un but de promenade, en proposant d’aller cueillir des mauvaises herbes, uniquement.

Il ne vous reste plus qu’à préparer votre infusion ou votre cataplasme : 50 g de bourse à pasteur séchée pour un litre d’eau, à faire infuser une dizaine de minutes. Si vous avez des ennuis féminins ou une infection urinaire, buvez-en deux à quatre tasses par jour.

En cas de troubles circulatoires, vous pouvez la mélanger à part égale avec de la vigne rouge. A boire avant chaque repas de midi et du soir.

En cas de blessure ou d’hémorroïde, appliquer directement la plante fraîche en cataplasme.

Par ailleurs, la bourse à pasteur existe en teinture mère : la dose conseillée est de 20 gouttes, 2 fois par jour, dans un verre d’eau.

Toute les vertus de la bourse à pasteur
Toute les vertus de la bourse à pasteur

Une seule et unique contre-indication

La bourse à pasteur ne connaît qu’une contre-indication : elle est abortive. Femmes enceintes, s’abstenir impérativement.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous suggère ces autres articles :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer