Boulangerie alternative : Il a réinventé son métier de boulanger

Vous avez dit boulangerie alternative ? Daniel fait du pain seulement 2 fois par semaine grâce à sa recette de levain naturel qui se conserve longtemps. Il n’y a personne en caisse : il fait confiance à ses clients qui déposent la somme due dans une corbeille.

Daniel Testard, le pâton, il est tombé dedans quand il était tout petit. Il a commencé à faire du pain à l’âge de 3 ans ! Enfant, il passe toutes ses vacances scolaires en boulangerie, dès qu’il a l’âge il devient apprenti. Une fois diplômé il exerce le métier.


Boulangerie alternative : Il a réinventé son métier de boulanger
Boulangerie alternative : Il a réinventé son métier de boulanger

Mais le quotidien du boulanger ne lui a pas plu : « travailler 18h par jour, ne pas voir sa famille, ce n’était pas pour lui. Il confie que « faire des baguettes à la chaine, ça n’a pas de sens ». Il décide alors d’arrêter, de passer son bac et de se réorienter dans le social. Il travaillera en tant qu’assistant social pendant quelques années.

A TESTER : Recette du pain complet maison

Durant cette période il se pose des questions sur le sens de la vie, du quotidien. Il a toujours l’amour du pain et fait des recherches pour trouver des recettes ancestrales qui respectent la matière première. Puis, il décide de revenir à son premier métier et s’installe comme boulanger, mais avec des valeurs et une façon de travailler totalement différentes.




Boulangerie alternative : Il a réinventé son métier de boulanger

Il travaille uniquement en bio, mais sans le label (il n’en voit pas l’utilité, il préfère fonctionner avec ses clients sur la confiance). Il fait son pain à partir de farines locales, il fait pousser certains blés et plantes dans son jardin, des variétés anciennes, non inscrites au catalogue, ce qui lui vaut d’être hors la loi. Il en est d’ailleurs fier, de préserver le patrimoine !

Boulangerie alternative : Il a réinventé son métier de boulanger

POUR EN SAVOIR PLUS A CE SUJET : Comment soutenir les semences libres en 4 actions !




Daniel fait du pain 2 fois par semaine, mais grâce à sa recette de levain naturel du 17ème siècle, il se conserve longtemps. Il n’y a personne en caisse : il fait confiance à ses clients qui déposent la somme due dans une corbeille, il explique que « mon idée c’était de rendre le lieu plus convivial ».Boulangerie alternative : Il a réinventé son métier de boulanger

Daniel se dit très satisfait de sa vie : il fait son pain deux jours par semaine ce qui lui laisse du temps pour son jardin, pour pratiquer la musique et profiter de sa famille !

Reportage complet sur le site SideWays « Enquête d’un autre monde »

Pour contacter Daniel Testard : 9 Impasse des Châtaigniers 56800 Quily – Tel 02 97 74 86 43




Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre *