Maison & Jardin

La bouillotte, l’accessoire pas du tout ringard

Dodo au chaud ou mal au ventre, sortez la bouillotte du placard : la chaleur est indémodable. Quant à la bouillotte, elle est souple : elle a évolué avec son temps. Au choix, le collector en caoutchouc rouge ou le glycogel, le tout est de bien choisir votre chaleur.

Bouillotes : les différents modèles

Bouillotte à papa, la rouge en caoutchouc

Vive la bouillotte en caoutchouc qui vous réveille les pieds trempés, parce que le bouchon s’est dévissé : elle existe toujours. Selon sa contenance, elle vous arrose les pieds à raison d’un ou deux litres. Remarquez, si son bouchon est bien vissé, il n’y a pas de raison pour qu’elle vous joue ce tour.

Si les versions antédiluviennes du moine et de la brique réfractaire sont remisées au musée, notez que la bouillotte a fidèlement épousé les progrès du chauffage : le passage du chauffage au bois au poêle à charbon a signé l’acte de naissance de la bouillotte. Au revoir les braises, bonjour l’eau chaude.

Elle a fait travailler l’imagination : au XVIIIème siècle, un cordonnier avait même imaginé des talons creux, avec de l’eau chaude dedans. Le détail qui tue : en hiver, l’eau se transformait en glaçons sous les pieds.

Bouillotte à eau

C’est la valeur sûre pour les enfants .Qu’importe sa couleur, la basique à papa a du bon : elle diffuse une chaleur douce pendant environ huit heures, soit une nuit complète de sommeil. Une douce chaleur qui se transmet à tout le lit d’un enfant.

Pour bien faire, remplissez votre bouillotte aux deux-tiers avec de l’eau chaude : surtout pas brûlante. Vissez un peu le bouchon, appuyez sur la bouillotte pour en expulser l’air. Puis visser complètement : sans forcer ! C’est là que vous risquez d’en abîmer la fermeture étanche.

Glissez-la maintenant dans son cache-bouillotte en peluche, lapin, girafe, pingouin, etc. Et bonne nuit les petits !

Le lendemain matin, videz-la, suspendez-la le bouchon en bas. Attention, ne jamais placer une bouillotte en caoutchouc dans le micro-ondes !

La bouillotte, elle redevient tendance !
La bouillotte, elle redevient tendance !

Bouillotte sèche

C’est la meilleure contre la douleur ! Vous avez imité Djokovic ou Osaka, et crac, les cervicales ! Là, c’est la chaleur immédiate qui va vous décontracter. Pareil pour les coliques de bébé et le cycle menstruel douloureux. Le tout est de décontracter immédiatement.



La bouillotte sèche diffuse une chaleur immédiate, mais qui ne dure pas très longtemps. Elle est emplie de noyaux ou graines, qui restituent la chaleur emmagasinée : noyaux de cerise, colza, lin, épeautre, blé, riz.

Posez-la sur le radiateur, elle en absorbera rapidement la chaleur : plus les noyaux ou graines sont petits, plus elle en accumule. Elle épouse facilement certaines parties du corps : il est plus facile de se poser une bouillotte sèche sur les cervicales qu’une à eau.

Elle est un moyen de se chauffer une partie du corps connu de longue date. Il fait intelligemment son retour.

Bouillotte au micro-ondes, oui mais…

Le four à micro-ondes chauffe à l’inverse d’un four traditionnel : le cœur de ce que vous placez dedans, avant sa périphérie. Dans le cas de votre bouillotte sèche, les noyaux ou graines du centre sont déjà chauds, quand l’extérieur ne l’est pas encore.

Attention donc à ne pas vous fier à la température de votre bouillote au simple toucher : les noyaux ou graines du centre risquent ou bien de diffuser une chaleur trop importante, ou bien de cuire. Une fois posée dans un lit ou sur une partie du corps, elle va vous surchauffer. Et si les noyaux ou graines en sont au stade de la combustion, vous risquez même de mettre le feu au lit.

Pour que cela n’arrive pas, ne la laissez pas plus de dix secondes au micro-ondes : retirez-là, et placez-la à nouveau pendant dix secondes supplémentaires, si elle n’est pas assez chaude. Et n’utilisez jamais les fonctions grill ou chaleur tournante.

Même précaution avec les bouillottes au glycol : pas plus de 50 secondes à 800 watts maximum. Si elle n’est pas assez chaude, faites-la encore chauffer dix secondes de plus, mais pas au-delà. Et jamais plus de trois fois dix secondes. Là non plus, ni la fonction grill, ni chaleur tournante.

La bouillotte dans le micro-ondes pendant 10 secondes. Ne répétez pas plus de 3 fois 10 secondes. Si elle commence à gonfler arrêtez immédiatement le chauffage, laisser refroidir et sortez-la du micro-ondes.

Bouillotte sans micro onde

Placez-la au four traditionnel. Cela marche très bien : Pour une utilisation du four traditionnel, nous vous conseillons de placer votre bouillotte dans un plat puis dans votre four entre 100 et 150°C maximum pendant environ 5 à 10 minutes. A renouveler si besoin.

Bouillotte quelle utilisation ?

Le kit de survie du grippé !

La bouillotte et le thermomètre : ben oui, vous êtes grippé. Mais si vous ne l’êtes pas, soignez votre sommeil en baissant voire éteignant le chauffage de votre chambre, et en dormant dans votre lit bien chaud.

En résumé, maux de ventre, coliques de bébé, état fébrile, sommeil réparateur, contractures surtout au cou ou mal aux cervicales (les coussins chauffants ont la forme arrondie du cou), vous voyez que votre accessoire ringard a du bon. Si vous avez mal au dos ? Le modèle spécial lombaires existe : la bouillotte « sac à dos » soulage vos épaules et votre dos.

Le kit du cycliste et du randonneur

Vous connaissez les bouillottes « magiques ». D’un petit format, elles permettent de se réchauffer les mains et les pieds n’importe où. Après un trajet à bicyclette, c’est bien pratique ! Elle se glisse dans son sac, et vous réchauffe doucement une fois sortie de son étui. Il existe aussi la version électrique rechargeable, qui se branche même via une clef USB sur son ordinateur : pratique au travail, après un trajet dans le froid.

Fabriquer une bouillotte maison

Bouillote maison avec une chaussette

Tout le monde en a une sous la main : une chaussette et un sac de riz. Remplissez une chaussette (propre) avec du riz, posez-la sur un radiateur. Et votre bouillotte est prête. Double avantage, elle ne vous coûte pas cher. Et elle a une forme pratique, par exemple, si vous avez mal au cou.

Tissu pour bouillotte sèche

Si vous improvisez, bravo pour le système D. Si vous anticipez, choisissez du tissu et du riz bio. L’intérêt de la poser sur le radiateur plutôt que d’allumer le four exprès : vous utilisez une source de chaleur déjà existante.

Version pantoufle

C’est l’idée originelle des talons avec de l’eau chaude, en version revue et corrigée : les chaussons « bouillotte sèche » se chauffent à l’identique. Quand vous les enfilez, ils vous réchauffent les pieds.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous invite à conulter les articles suivants :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer