Le bioplastique, c’est quoi ?

Cela fait quelques années que le bioplastique se développe. Ce dernier se distingue de par sa biodégradabilité et représente une alternative intéressante quant aux enjeux sociaux et environnementaux. Mais que signifie réellement le terme « bioplastique » ? Comment est-il fabriqué ? Quels sont ses avantages et inconvénients ? Voici un article complet sur cette matière.


Définition : qu’est-ce que cette matière ?

Comme indiqué dans l’introduction, un bioplastique est un produit renouvelable. Or le terme « bioplastique » ne signifie pas plastique issu de l’agriculture biologique, mais plastique issu du monde végétal. Il n’est donc théoriquement pas polluant, si la culture du végétal est respectueuse de l’environnement.

Il peut être fabriqué de différentes manières et avec diverses matières : plantes végétales, huile végétale, amidon, extrait de céréales ou encore pomme de terre.

Il a été mis en place pour répondre à des attentes humaines. Il se caractérise par :




  • Le remplacement de la résine pétrochimique par de la résine végétale.
  • Les différents renforts comme la fibre de verre sont remplacés par des fibres naturelles.

La présence du bioplastique aujourd’hui

L’utilisation de cette matière se développe de plus en plus et vous pouvez retrouver le bioplastique dans :

  • Les emballages de produits alimentaires ou encore dans les capsules de café.
  • Les sacs poubelle, de supermarché, à ciment, de fruits…
  • Le domaine de l’agriculture pour fabriquer du film de paillage, de la ficelle…
  • Le secteur de la restauration pour les objets à usage unique : verre, couverts…
  • Les produits cosmétiques et d’hygiène de tous les jours : cotons-tiges…
  • Le domaine automobile : le bioplastique peut servir dans la conception de pièces automobiles.

Il peut aussi être retrouvé dans les jouets, les stylos et autres objets du quotidien.

Dans quels objets se cache-t-il ?
Dans quels objets se cache-t-il ?

Le bioplastique est aussi utilisable pour les articles dits jetables et ne peut être recyclé avec le plastique traditionnel. Il peut cependant être composté avec des déchets considérés comme verts ou alimentaires.



En ce qui concerne le bioplastique non biodégradable, ce dernier est plus utilisé pour les articles non jetables tels que les boîtiers de téléphone, les intérieurs de voiture, les tuyaux en plastique…

Des bioplastiques dits électroactifs ont également été développés et sont utilisés pour transporter le courant électrique.

Le PLA : le bioplastique le plus célèbre

Le PLA qui signifie Acide Polyactique est le bioplastique le plus célèbre et le plus commercialisé. Ce dernier est utilisé dans différents secteurs : en chirurgie ou dans le domaine des emballages. Ce plastique demande un procédé de fabrication avancé, mais il a la propriété d’être biodégradable.

Bioplastique vs plastique traditionnel : quelles sont les différences ? 

A la différence du plastique classique qui est fabriqué à partir de carbone fossile, le bioplastique est quant à lui fait à partir de céréales, de blé ou d’huile végétale. Le résultat obtenu est quasi identique au plastique classique, mais le bioplastique est renouvelable.

Idéal pour préserver l’environnement, le bioplastique permet aussi d’économiser du temps, de l’argent et les déchets bio peuvent être emmenés dans une décharge du fait de leur décomposition rapide : lorsqu’elle est compressée, une matière plastique met entre 5 et 10 minutes. Ceci est un processus mécanique et non chimique, il n’y a donc aucune émission de substances toxiques dans l’air.

Le bioplastique est-il biodégradable ?

Oui, il a la propriété d’être biodégradable. En effet, une multitude de micro-organismes peut les décomposer de manière totalement naturelle et dans des conditions d’humidité et de température adéquates.




Les bioplastiques doivent être dotés de la norme européenne EN 13432 : 2000. Ils sont reconnaissables grâce au label OK compost qui montre que la biodégradabilité du plastique est de 90% en 6 mois.

Du fait de sa biodégradabilité, le bioplastique a aussi la propriété d’être compostable.

Biodégradabilité
Biodégradabilité

Les avantages et inconvénients de cette matière

Les avantages

Le bioplastique a des avantages au niveau socio-économique et environnemental :

  • Socio-économique : il a un impact positif sur les consommateurs soucieux de l’environnement.
  • Environnemental : le bioplastique diminue le gaz à effet de serre. Il permet également de réaliser des économies en ce qui concerne les ressources fossiles. Cette matière joue donc un rôle sur l’environnement du fait de son aspect biodégradable qui diminue considérablement le nombre de déchets.

Les inconvénients

Malgré ses avantages, le bioplastique a également des inconvénients. En effet, certains bioplastiques ont une propriété compostable seulement s’ils respectent certaines conditions.

Les bioplastiques conçus à base de plantes ont quant à eux un point de fusion faible. Ainsi, s’ils restent au soleil trop longtemps, ils risquent de fondre.

De plus, la culture des végétaux constituant la matière première de ces plastiques, n’est pas toujours respectueuse de l’environnement. Ces cultures peuvent aussi prendre la place des cultures vivrières.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi : 

 



Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *