Alimentation

Myrtille : les bienfaits de cette baie sur la santé

La Myrtille (Vaccinium Myrtillus) est une plante de la famille des Ericaceae. Grâce à ses propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et vasodilatatrices, elle aide au traitement des troubles du système cardiovasculaire. Découvrons-la davantage.

Origine

Fruit d’un petit arbuste poussant en terre acide, la myrtille est indigène dans beaucoup de régions d’Europe, d’Asie et du continent nord-américain.

Petites et rassemblées en bouquets sur les tiges, les myrtilles se ramassent à la main au jardin mais avec une sorte de grand peigne dans les cultures plus étendues.

L’arbuste qui porte les baies se développe vigoureusement en couvre-sol sur une faible hauteur (30 à 50 cm) pour les espèces européennes. Il vit plusieurs dizaines d’années et n’aime pas être déplacé.

On rencontre facilement des pieds sauvages en montagne jusqu’à 2500 m d’altitude, principalement dans les Alpes, on en trouve aussi sur les terres granitiques bretonnes.

Myrtille

Myrtille : quel est son arbre ? 

Le myrtillier est un arbuste dont la hauteur est comprise entre 80 et 150 cm. Sa culture est très facile.

Myrtille sauvage

La myrtille sauvage appartient à la famille des éricacées. De couleur bleu foncé à violet, les myrtilles sauvages ont un parfum intense. Elles poussent en Amérique du Nord, au Québec, au Canada Atlantique et dans la Maine. Comme leur nom l’indique, les myrtilles sauvages sont cultivées à l’état naturel.

Elles se cuisinent facilement et permettent de nombreuses recettes.

Myrtille des Vosges

Dans les Vosges, le nom de brimbelle est utilisé pour désigner la myrtille sauvage.



Myrtille : ses bienfaits

Les bienfaits de la baie de myrtille sur la santé sont nombreux et pour certains insoupçonnés, elle :

  • diminue la fragilité capillaire
  • accroit la vision nocturne
  • prévient les infections urinaires

Le fruit est riche en fibres et en vitamines K, C et E. On récolte les baies au fur et à mesure de leur maturité, quand elles sont bien noires, entre la mi-juillet et la fin septembre selon les régions.

Les grandes qualités nutritionnelles des myrtilles proviennent également de la présence des vitamines A et C (celles en plus grande quantité), mais aussi des vitamines B1, B2, PP et des minéraux essentiels pour notre organisme (calcium, phosphore, fer, sodium et potassium), qui confèrent aux baies une action antioxydante.

Ces principes, assistés par des anthocyanosides, inhibent efficacement la formation de radicaux libres, responsables de l’oxydation des particules de cholestérol LDL, induite par le cuivre, qui est la cause fondamentale de la formation de plaques athérosclérotiques dans les parois des vaisseaux sanguins.

Cette activité est maximale après environ 60 minutes et reste à des niveaux significatifs pendant environ 6 heures.

La myrtille améliorerait la vision nocturne. Fraiche, elle est légèrement laxative tandis que séchée, elle est utile en cas de diarrhée grâce à l’astringence de ses tanins. Elle prévient les infections urinaires à colibacilles et apaise les douleurs de la colite spasmodique.

Par ses tanins, elle a des propriétés hémostatiques. Par ses flavonoïdes à activité vitaminique P, elle diminue la fragilité capillaire et soulage les jambes lourdes.

Myrtille pour les yeux

La myrtille est bénéfique pour les yeux. Elle est notamment utilisée pour booster l’acuité visuelle.

Myrtille : quel est le nombre de calories ? 

100 grammes de myrtilles apportent 60 calories en moyenne.

Myrtille : quelles vitamines ? 

La myrtille est un fruit riche en vitamines : A, B1, B2, B3, C, E et K sont notamment celles retrouvées.

Myrtille : infusion et tisane

Le fruit mûr séché se plonge dans l’eau frémissante pendant 5 à 7 minutes pour se laisser ensuite infuser 5 minutes. Il est inutile de sucrer, le fruit est naturellement sucré quand il est récolté bien mûr.

Cette tisane aide à traiter les diarrhées en cas de gastro-entérites. Les feuilles sont riches en polyphénols.

L’infusion de feuilles, de teinte jaune verdâtre, s’emploie comme diurétique aseptisant et pour lutter contre les problèmes de circulation du sang.

Elle aurait aussi une activité hypoglycémiante car elle abaisse le taux de glucose sanguin chez les diabétiques. Inutile de sucrer votre tisane, car le fruit l’est naturellement lorsqu’il est récolté bien mûr.

Myrtille

Faut-il manger des myrtilles tous les jours ?

Voici les raisons de manger de la myrtille chaque jour :

  • Elle diminue les risques d’attaques cardiaques
  • Elle aide à faire baisser la pression artérielle
  • Elle améliore la santé vasculaire
  • Elle prévient le cancer
  • Elle améliore la sensibilité à l’insuline

Recettes

Les myrtilles sont de délicieuses baies pouvant être intégrées dans de nombreux plats.

Comment manger des myrtilles ? 

Les myrtilles peuvent être consommées crues, cuites et séchées. Elles sont rafraîchissantes et peuvent être ajoutées dans des tartes et gâteaux.

Si vous aimez cuisiner, préparez-vous une confiture ou une gelée de myrtilles.

La myrtille séchée est quant à elle idéale pour parfumer une infusion. Autres idées de dégustation : en glace, sorbet, jus et sirops.

Si vous souhaitez ajouter de la myrtille danss des plats salés, incorporez-la dans les sauces.

Manger des myrtilles crues

Pour profiter des vertus de la myrtille, il est préférable de la consommer crue directement après sa cueillette.

Potager

Les espèces européennes donnent de petits fruits, les américaines de très gros, portés par des arbustes atteignant 1,50 a 2 m de haut.

Attention, la récolte des myrtilles sauvages est réglementée dans les parcs naturels. Renseignez-vous sur les dates et le poids autorisé par personne.

Myrtille : en quelle saison la planter ? 

Le myrtillier se plante entre octobre et mars.

Myrtille : comment la planter ? 

Voici les étapes de plantation :

  • Faites une tranchée
  • Dans le fond du trou, déposez du sable, de la terre de Bruyère, de la tourbe blonde et de la terre de jardin
  • Trempez la motte quelques minutes
  • Faites un trou et déposez du compost
  • Dépotez la motte, installez-la et comblez avec le mélange à base de terre
  • Tassez, mettez une couche de BRF et versez 10 litres d’eau

Myrtille : contre-indications

L‘extrait sec de myrtille a une action diurétique et peut favoriser la formation de calculs rénaux à partir d’oxalates et de phosphates à ceux qui y sont prédisposés.

De par son action hypoglycémiante, son utilisation n’est pas recommandée pour ceux qui suivent déjà une pharmacothérapie pour le traitement du diabète.

Manger trop de myrtilles ?

Manger trop de myrtilles entraîne des effets secondaires :

  • Problèmes digestifs à cause de leur teneur en fibres
  • Augmentation des saignements si vous prenez un traitement anticoagulant
  • Réaction allergique

Jus de myrtille

Voici également toutes les propriétés et la recette pour faire du jus de myrtille.

Pour e savoir plus

D’autres conseils à découvrir sur d’autres superaliments :

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer