Maison & Jardin

Le bee wrap : un emballage écologique à la cire d’abeille

Pour conserver vos aliments, il y a le bee wrap, un emballage naturel fait avec de la cire d’abeille. Cette alternative écologique au film plastique et à l’aluminium est réutilisable et permet de recouvrir toutes sortes de récipients alimentaires : les bee wraps s’ajustent à la forme souhaitée grâce à la chaleur des mains.

Si vous êtes intéressé par l’utilisation des bee wraps, voici tout ce que vous devez savoir sur cette solution zéro déchet : fabrication, composition, avantages, utilisations possibles…

Définition : c’est quoi le Bee wrap ?

Les bee wraps sont un emballage conçu avec un tissu enduit de cire d’abeille. Ils permettent de conserver des restes de plats, des aliments, des légumes… Les bee wraps peuvent être réutilisés à l’infini, à condition de rajouter de la cire d’abeille s’il a trop vieilli.

Les bee wraps sont une alternative écologique et économique puisqu’ils évitent l’utilisation de film plastique et d’aluminium. Selon vos besoins, ils peuvent facilement s’ajuster à la forme désirée grâce à la chaleur de vos mains.

Voici les avantages des bee wraps en bref :

  • Solution qui n’engendre aucun déchet : vous pouvez utilisez des chutes de tissus que vous avez dans vos placards.
  • C’est esthétique puisque vous utilisez des tissus de diverses couleurs.
  • C’est économique : avec les bee wraps, vous n’avez plus besoin d’acheter de l’aluminium et du film plastique.

Bee wrap : pour quelles utilisations ? 

Le bee wrap peut être utilisé pour emballer vos aliments (légumes, fruits, fromages…). Pour emballer un fruit, un légume ou autre, il vous suffit simplement de placer votre aliment au centre de votre bee wrap et de refermer ce dernier sur lui-même.

Autre usage possible : pour recouvrir un récipient ou un bol. Pour ce faire, placez votre bee wrap dessus, utilisez la pression de vos mains et exercez une légère pression pendant 2-3 secondes.

Bee wrap DIY

Si vous souhaitez fabriquer vos propres bee wraps, ceci est tout à fait possible. Nous vous guidons pas à pas dans votre réalisation.

Bee wrap : notre tuto au four

Pour fabriquer vos bee wraps, voici une idée de tuto. Vous avez besoin de :

Pour réaliser vos emballages, protégez ou non votre plaque du four (avec du papier aluminium, par exemple), puis préchauffez votre four sur 80°C. Disposez un morceau de tissu sur votre plaque, saupoudrez de cire, versez quelques gouttes de votre huile végétale si vous le souhaitez et mettez au four quelques minutes (la cire doit être fondue). Sortez votre plaque, prenez délicatement votre plaque de cire et gardez-la 15 à 20 secondes dans les mains. Suspendez-la sur un étendoir, mais sans pinces à linge.



Pour l’utiliser comme emballage, placez votre bee wrap sur votre récipient ou votre aliment, puis chauffez-le légèrement avec vos mains pour qu’il prenne la forme souhaitée.

Une alternative zéro déchet
Une alternative zéro déchet

Recette : bee wrap et huile de jojoba

Lors de la fabrication de vos bee wraps, vous pouvez ajouter de l’huile de jojoba. Si cela vous intéresse, voici la recette pour concevoir votre emballage :

  • Mélangez 30 grammes de poudre de résine de pin, 40 grammes de cire d’abeille en pépites et 22 ml d’huile de jojoba.
  • Pliez une vieille nappe en trois ou en quatre épaisseurs.
  • Disposez du papier journal et une feuille de cuisson. Étalez votre tissu dessus.
  • Éparpillez votre mélange à base de cire d’abeille.
  • Recouvrez d’un deuxième, voire d’un troisième papier cuisson.
  • Repassez avec votre fer, mais sans vapeur (vous pouvez ajouter un tissu ente votre fer et votre tissu pour éviter de tâcher la semelle de votre fer).
  • Enlevez le papier cuisson placé sur votre bee wrap.
  • Suspendez votre bee wrap.
  • Laissez sécher 24 heures.

Bee wrap vegan

Il est possible de fabriquer des bee wraps vegan. Pour ce faire, vous pouvez utiliser de la cire de soja à la place de la cire d’abeille.

Quelle taille de bee wrap ?

Vous pouvez adapter la taille de votre bee wrap à vos besoins. Nous vous conseillons d’avoir des grands modèles pour les plats et saladiers, et des plus petits pour emballer les bols, sandwichs, gâteaux…

Bee wrap : l’entretien

Au début, vos emballages peuvent coller aux rebords de votre récipient. Il se peut aussi qu’ils prennent la couleur d’aliments comme la betterave. Pour nettoyer vos emballages naturels, laissez-les tremper dans de l’eau froide. Ceci atténuera la tâche.

Comment laver un bee wrap ?

Pour nettoyer vos bee wraps, c’est très simple. Utilisez de l’eau froide et une éponge mouillée avec de l’eau savonneuse si nécessaire. Une fois lavés, laissez-les sécher à l’air libre. Rangez ensuite vos bee wraps dans un lieu sec. Vous pouvez également les surprendre.

Peut-on placer un bee wrap au congélateur ?

Tout comme au réfrigérateur, il peut être placé au congélateur. Attention toutefois à le laisser « décongeler » à l’air ambiant lorsque vous le sortez du congélateur.

Quelques précautions à prendre

Pour une utilisation optimale de vos bee wraps, voici quelques précautions à prendre en compte :

  • Ils peuvent s’utiliser sur tous les aliments hormis la viande crue et le poisson.
  • Votre emballage ne doit pas être en contact avec la chaleur. Il faut donc laisser refroidir vos plats avant de les emballer.
  • Ne l’utilisez pas au four et aux micro-ondes.
  • Ne le passez pas au lave-vaisselle.

Bee wrap : où l’acheter ? 

Si vous ne souhaitez pas vous lancer dans la fabrication de vos bee wraps, vous pouvez en acheter déjà tout prêts. Vous pouvez en trouver facilement sur internet. Pour le prix, vous pouvez trouver votre emballage pour moins de 10 euros.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi : 

Julie Pilat

Née en 1991 à Lyon, Julie n’a jamais quitté sa ville natale. Diplômée d’une Licence en Langues étrangères (anglais et espagnol), puis d’un Master 2 « Management des Organisations et des Entreprises », elle s’est lancée en tant que rédactrice freelance en septembre 2016. Depuis toujours, elle est passionnée par l’écriture. Adepte également des produits bios et du développement durable, elle a réussi à combiner ses deux passions en devenant rédactrice web pour Toutvert en 2017. Durant son temps libre, elle aime voyager, lire, se balader au beau milieu de la nature et découvrir de nouveaux petits villages.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer