ActualitéAlimentation

Le fruit du baobab, le nouveau super aliment ?

On n’en trouve certes pas à tous les coins de rues, mais le fruit du baobab est indéniablement une vraie bombe de santé. Certains voient en lui un nouveau super aliment dont il ne faut surtout pas se priver !

Est-ce parce que nos amis anglais en sont friands, que nous appelons ce qu’ils nomment « baobab » par pain de singe ? My god, ils en prennent même à l’heure du thé. Et n’ont peut-être pas tort.

Les bienfaits du fruit du baobab

Hors de question d’en cultiver dans son jardin partagé, le baobab pousse en Afrique subsaharienne, uniquement. Question de place et de climat ! Son fruit à la jolie coque oblongue pouvant atteindre trente centimètres de long, héberge de nombreuses graines enrobées d’une pulpe blanche.

C’est cette pulpe, qui fait déjà fureur Outre-Manche : ce concentré de fibres solubles est un coffre-fort de vitamines dont la célèbre et indispensable vitamine C (six fois plus que l’orange), de calcium (trois fois plus que le lait), de potassium (six fois plus que la banane), un fabuleux anti-inflammatoire et un antalgique.

Qui dit mieux ? Le pain de singe nourrit, soigne, et tant qu’à faire, prévient. Il est riche en antioxydants. Ce n’est pas un hasard s’il est surnommé l’arbre de la longévité. Le tout couronné d’un délicieux goût citronné.

Baobab, le nouveau super aliment ?
Baobab, le nouveau super aliment ?

Sa haute teneur en vitamine C, en fait un allier contre les coups de fatigue, il peut donner le fameux « coup de fouet ». D’ailleurs certains industriels l’ont bien compris et ajoutent un peu de baobab dans des boissons énergisantes ou les en-cas de sportifs.

Côté cosmétiques aussi il s’impose. Son huile est très riche et nourrit les cheveux les plus secs et abîmés.

Si le baobab se fait aujourd’hui connaître sous nos latitudes comme le nouveau super aliment, il est largement connu et depuis très longtemps en Afrique pour ses nombreuses vertus.

Où et comment en trouver ?

Seul et unique inconvénient : chez nous,  il ne pousse pas entre deux voitures. Remarquez, chez les anglais non plus. D’où le fait qu’il reste relativement un luxe pour le porte-monnaie. De façon un peu moins onéreuse, cette pulpe se présente sous forme de poudre naturelle, qui en préserve assez bien les vertus et le bon goût.



Sinon, il reste la solution de s’offrir le voyage pour en manger frais, sur place…

Comment le consommer ?

Accessoirement, il ne nécessite pas de préparation en cuisine pendant des heures, ce qui ne gâche rien !

Dans un yaourt ou un dessert, ce baobab ou pain de singe déshydraté leur donne un goût acidulé. Il se trouve également sous forme de compléments alimentaires, il aide, par exemple, un convalescent à reprendre des forces.

Baobab, le nouveau super aliment ?
Baobab, le nouveau super aliment ?

Attention toutefois au surdosage ! En effet, le baobab contient plus de fibres qu’il n’est recommandé d’en consommer. Alors en cure raisonnée oui, mais ne l’intégrez pas dans votre alimentation quotidienne.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous suggère ces autres articles :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer