Actualitéfeatured

Comment l’artiste Banksy dénonce le sort réservé aux animaux d’élevage ?

Un camion sillonne les rues de New York. A son bord, des animaux d’élevage en peluche tentent de passer la tête entre les planches. Des gémissements et cris se font entendre. Voilà à quoi ressemble cette œuvre de Banksy.

Banksy est un artiste du street art (ou art urbain). Ces œuvres, souvent éphémères, prennent place au cœur de notre quotidien urbain. Le plus souvent, il fait des graffitis sur les murs des villes, mais il est aussi peintre, sculpteur et réalisateur. Cet artiste réputé et dont les œuvres sont connues à travers le monde, n’a jamais montré son visage et son identité reste inconnue. Ce qui fait de lui un artiste mystérieux et un peu énigmatique.

A DÉCOUVRIR : Le Land Art ou « l’art dans la nature »

Certaines de ses œuvres sont engagées et dénonce des faits de société. Ainsi, l’artiste anglais donne le ton dans cette œuvre « Sirens of the lambs » (à souligner, le jeu de mots avec le titre du film « Silence of the Lambs »), que l’on pourrait traduire en français par « les sirènes des agneaux ».

Ce camion plein d’ animaux d’élevage (en peluche !) destinés à l’abattoir, montre l’état et les conditions dans lesquels se trouvent les animaux peu de temps avant que leur vie se termine.

A VOIR : La terre comme l’imagine un artiste

Souffrance, stress et peur se dégagent de cette œuvre. C’est d’ailleurs aussi parfois la réaction des passants new-yorkais qui y sont confrontés ! Sur son site Internet, l’artiste explique que dans sa jeunesse, il a travaillé dans une boucherie et qu’il a profondément été marqué par ce travail…

EN SAVOIR PLUS : Site officiel de Banksy

Adeline

Née en 1983 dans le sud-ouest de la France, Adeline a grandi à la campagne avant de partir à Toulouse, puis Paris, pour poursuivre ses études. Diplômée en sciences de gestion, elle travaille en Allemagne et en Angleterre puis regagne Paris. A la naissance de son premier fils, elle décide de changer de vie professionnelle et de s’orienter vers un domaine qui a plus de sens pour elle, à savoir l’écologie et le développement durable. En 2013, elle rejoint Toutvert où elle peut s’exprimer par la plume sur des sujets de l’économie verte qui lui sont importants. Elle crée en parallèle une activité de conseils et sensibilisation au développement durable (www.environa.eu). En 2016, elle devient rédactrice en chef et responsable éditorial de Toutvert France.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer