Santé au naturel

Bain de bouche : ne l’oubliez plus !

Une bonne hygiène buccale est essentielle

Trop souvent, on y pense une fois que l’on a mal aux dents : le bain de bouche est pourtant l’autre ami de l’hygiène bucco-dentaire. Comment s’y prendre, que l’on ait mal aux dents ou pas ?

A quoi sert le bain de bouche ?

Se brosser les dents, c’est bien. Faire aussi prendre un bain à sa bouche diminue le taux de bactéries de la cavité buccale, zones interdentaires, muqueuse et langue comprises.

Le bain de bouche est le traitement antibactérien complémentaire du brossage des dents

Comment faire un bain de bouche ?

C’est si simple, qu’on ose à peine l’expliquer. Versez la moitié du verre de bain dans votre bouche, laissez agir trente secondes environ, en faisant des mouvements avec vos joues, afin de bien nettoyer toute votre bouche. Recrachez et recommencez avec le reste de votre verre.

Au pire, si par mégarde vous avalez un peu de bain de bouche, rien de grave puisqu’il s’agit de produits naturels dilués.

Le saviez-vous ? Après votre bain de bouche, aseptisez à son tour votre brosse à dents à l’aide d’un peu de solution : pas inutile, si l’on songe que nous stockons nos brosses à dents mouillées dans l’atmosphère humide de nos salle de bains.

Une bonne hygiène buccale est indispensable
Une bonne hygiène buccale est indispensable

Les précautions

Attention, les bains de bouche ne sont pas pour les jeunes enfants (pas avant 9-10 ans). Et si vous avez la salive acide, certains produits tels que le vinaigre ne sont pas pour vous : mais il reste tous les autres.

Comment faire un bain de bouche maison ?

Quel est le meilleur bain de bouche ?

Vous n’avez pas mal à vos jolies dents blanches : en plus de la brosse à dents, un bain de bouche matin et soir est une excellente prévention.

Vous connaissez l’autre : une alimentation saine, exempte au maximum de sucre « bête » (le sucre blanc, qui contient uniquement des calories et toujours, décidément, des néonicotinoïdes).



A vous maintenant de piocher dans la liste suivante et de trouver celui qui correspondra le mieux à vos besoins.

Bain de bouche au bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude (ou de sodium) fait partie de votre panoplie ménagère ? Vous avez bien raison : faites-le migrer à la salle de bains, il est le meilleur garant de votre hygiène bucco-dentaire.

Pour ce faire :

  • diluez une cuiller à café de bicarbonate de soude dans un verre d’eau tiède,
  • faites plusieurs gargarismes,
  • puis rincez-vous la bouche à l’eau tiède.

Excellent contre le tartre et, si besoin, la mauvaise haleine.

Bains de bouche : bicarbonate de soude ou citron
Bains de bouche : bicarbonate de soude ou citron

Bains de bouche et le vinaigre de cidre

Le vinaigre dissout le tartre de votre bouilloire : il dissout aussi celui de vos dents. A noter que le tartre vient de la salive. Il se colle sur la face intérieure des incisives inférieures et externe des molaires supérieures. Un grand classique des fumeurs.

Diluez évidemment le vinaigre de cidre dans les proportions d’une cuillerée à café pour un grand verre d’eau, tiède ou non selon votre goût. Vous pouvez également utiliser du vinaigre blanc.

Le vinaigre étant très acide, effectuez ensuite un rinçage avec un peu de bicarbonate de soude dilué dans de l’eau.

Et si vous utilisez du vinaigre de cidre, vous pouvez même ensuite boire un verre d’eau agrémenté d’une cuiller à café de vinaigre de cidre. Votre organisme vous dira merci.

Bains de bouche et eau salée

L’eau salée dégage la sphère ORL : elle nettoie aussi la bouche. A défaut de boire la tasse en bord de mer, faites un bain de bouche d’une cuiller à café de sel dans un verre d’eau.

A noter que les bains de bouche à l’eau salée sont plutôt recommandés après des séances chez le dentiste. Ils permettent de réduire l’inflammation générale de la bouche.

Bains de bouche et jus de citron

Vous avez des aphtes ? Pressez un demi-citron dans un verre d’eau tiède, ajoutez une cuiller à café de miel, produit aseptisant, et faites des gargarismes. D’ailleurs, si vous avez un aphte, vous pouvez appliquer directement un peu de miel dessus, cela vous soulagera.

Bains de bouche et eau oxygénée

C’est le produit naturel que recommandent les dentistes : l’eau oxygénée tue les bactéries, diminue les saignements des gencives et blanchit l’émail des dents sans l’éroder.

En ce cas, utilisez de l’eau oxygénée à 20 volumes (au maximum), à diluer toujours dans les mêmes proportions d’une cuiller à café pour un verre d’eau tiède. Faites des bains de bouche à raison de deux soirs de suite par mois.

Ces bains de bouche mensuels vous aideront si vous êtes sujets aux gingivites ou si vos dents ont une tendance à se déchausser.

Le mal aux dents : quand prendre un bain de bouche ?

Vous pensiez que le bain de bouche ne sert qu’à cela : lorsque vous en êtes à rêver de la fraise du dentiste, tellement vous avez mal. D’ici à votre rendez-vous, voici le petit kit d’urgence :

Bains de bouche et rage de dents

C’est le moment de sortir la bouteille de vinaigre : multipliez les bains de bouche sur la zone douloureuse… en diluant le vinaigre toujours strictement dans les proportions d’une cuiller à café pour un verre d’eau tiède.

Bains de bouche et gingivite

Toujours pour assommer la douleur, faites des bains de bouche de teinture mère de calendula (30 gouttes dans un demi-verre d’eau tiède).

C’est intenable : appliquez aussi de l’huile essentielle de clou de girofle sur la zone endolorie. Là, vous devriez momentanément dire « ouf ».

Bains de bouche et extraction dentaire

Votre dentiste vous a extrait une dent ? Surtout pas de bains de bouche ! C’est l’exception à la règle, au moins pendant les premières 24 heures. En effet, les bains de bouche font sauter le caillot de sang de la cicatrisation en cours. Abstenez-vous et suivez les conseils de votre dentiste.

Sinon, vous l’aurez compris, le bain de bouche n’est pas seulement la trousse d’urgence en cas de douloureuse prise de tête, il fait partie de l’hygiène bucco-dentaire au quotidien.

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page