Aliments naturels

Ayran : la boisson lactée star en Turquie

Une préparation mousseuse à souhait

Vous cherchez une boisson light et originale qui surprendra vos amis adeptes du healthy lifestyle ? Partez à la conquête de l’ayran, la boisson lactée fétiche du peuple turc. Bonne nouvelle : simple à préparer et nécessitant peu d’ingrédients, plus besoin de vous improviser « expert cocktail » pour épater vos convives. À vos verres, prêts… moussez !

Les origines de l’Ayran

L’ayran est une boisson initialement consommée par les turcs nomades d’Asie centrale. On raconte que cette boisson a été développée il y a plusieurs siècles afin de faciliter la consommation de yaourt en le rendant moins amer grâce à sa dilution dans l’eau et la présence de sel dans la mixture. Au fil du temps, elle s’est propagée dans les terres alentours. Elle est aujourd’hui très consommée en Iran, en Grèce, en Bulgarie et en Syrie.

Tahn, dough, dawé, ayran : si cette boisson est dénommée différemment selon les pays, les principes de préparation varient très peu et font d’elle un véritable allié pour la santé.

Ayran : la boisson turque qui monte !

Impossible de se promener en Turquie sans croiser la route de l’ayran. Restaurants, kébabs ou fast-foods, tous l’ont convié à leur carte. Cette boisson lactée à base de yaourt séduit par sa fraîcheur, et son aspect foisonnant qui fait largement penser aux bières des meilleurs pubs anglais. Elle se rapproche quelque peu du lassi indien, mais demeure plus légère et moins onctueuse en bouche.

De saveur assez neutre, l’ayran se consomme aisément lors des repas car il tempère les saveurs épicées des mets orientaux. Avec un pain pita au houmous délicatement pimenté, voilà un apéritif gourmand et dépaysant qui vous transportera au cœur d’Istanbul !

Cette boisson connaît également un grand succès au Proche-Orient, parfois sous d’autres dénominations : le tahn arménien, le dough iranien ou le dawé kurde.

Composition de l’ayran

Rien de plus simple pour confectionner cette boisson dans les règles de l’art : du yaourt frais nature (vache, chèvre ou brebis), de l’eau, du sel… et un bon batteur électrique pour fouetter le tout. Car nous sommes d’accord, pas d’ayran sans sa divine mousse !

Vous vous demandez quel type de lait privilégier ? Un yaourt de vache classique fera parfaitement l’affaire. Mais pour une connotation artisanale, privilégiez les laits de chèvre ou de brebis, un brin plus typés.

La présence de sel vous surprend ? C’est pourtant ce petit condiment qui fait tout le charme de l’ayran : il rehausse à merveille le côté aigre des ferments lactiques, et bouscule gentiment nos papilles. Gardez cependant la main légère : pas besoin de déverser la salière, une simple pincée suffit !

Ayran : des bienfaits santé avérés

Difficile de faire plus naturel avec ses trois ingrédients ! Peu calorique et sans sucres ajoutés, l’ayran fait figure de boisson idéale lors d’un régime amincissant. Bon point également, le yaourt apporte une petite quantité de protéines aux vertus rassasiantes.



Une petite fringale vous tenaille au goûter ? N’hésitez donc pas à l’inviter dans votre verre avec une poignée de noix ou d’amandes !

Toutefois, les intolérants au lactose et allergiques au lait devront le laisser de côté. Un yaourt au soja à la place ? Pourquoi pas, mais l’association avec le sel ne sera certainement pas du plus bel effet : l’absence d’acidité risque de compromettre l’équilibre gustatif. Pas de quoi s’en faire pour autant : il existe des préparations végétales, certes moins foisonnantes, mais tout aussi savoureuses. Testez par exemple le lait de soja ou d’amande frappé – avec ou sans café, c’est vous qui voyez !

Ayran : riche en vitamines mais faible en calories

L’ayran est une boisson faible en calories car pauvre en graisse et en sucre. Grâce au yaourt, elle apporte à l’organisme les nutriments essentiels tels que les vitamines D, A, B12 et du calcium. Elle demeure être un excellent allié dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée.

Riche en protéines, aussi, elle sera votre complice dans le cadre d’un régime amincissant.

Un breuvage idéal pour boostez votre immunité

Encore une fois, grâce aux yaourt, cette boisson aura un effet bénéfique sur votre système digestif.

En effet, le yaourt est obtenu à partir de ferments lactiques, aussi appelés probiotiques dont le Streptococcus thermophilus et Lactobacillus delbrueckii. Ces probiotiques vont permettre de favoriser l’équilibre intestinal et induisent une réaction immunitaire contre les infections.

Certains yaourts sont renforcés en probiotiques et contiennent des bactéries en plus telles que le Bifidobacterium lactis et le lactobacillus acidophilus.

Alors, si vous préparez votre propre ayran, assurez-vous d’acheter des yaourts sans sucres ajoutés ou bien faites vous-mêmes vos yaourts maison.

La recette d’ayran maison à faire chez soi

S’il est possible de  trouver de l’ayran déjà conditionné dans des grandes surfaces et dans certains snack kebab, cette boisson n’est pas encore très répandue en France.

Alors, n’hésitez pas à la préparer chez vous. Quelques minutes suffiront pour préparer ce cocktail healthy. Il suffit de vous munir d’un batteur électrique, de yaourts et d’eau.

Envie de vous lancer ? Voici une recette d’ayran ultrarapide à reproduire à la maison en 5 minutes chrono !

Verre d'ayran avec un fouet
Type de plat Drinks
Cuisine Turque
Portions 6 verres

Ingrédients

  • 4 pots de yaourt natures
  • 5 pots d'eau
  • 1 c. à café de sel

Instructions

  • Dans un saladier, versez les 4 yaourts.
  • Servez-vous ensuite du pot pour ajouter la quantité d’eau. Terminez par la cuillère de sel.
  • Fouettez à l’aide d’un batteur (ou d’un fouet à main pour les plus courageux) jusqu’à obtention d’un mélange mousseux.
  • Versez dans les verres, et buvez bien frais avec éventuellement quelques glaçons.

Bien sûr, libre à vous de revisiter cette version brute traditionnelle en l’aromatisant à votre goût. Avec du concombre, du céleri et du curry, il se transformera en un clin d’œil en une boisson détox de compétition. Osez également l’ayran à la menthe avec quelques rondelles de citron, extrêmement rafraîchissant en période de fortes chaleurs !

Une boisson à personnaliser selon vos envies !
Une boisson à personnaliser selon vos envies !

Comment personnaliser vos préparations ?

Si vous souhaitez limiter votre quantité de sel, pourquoi ne pas le remplacer par du Gomasio ? Composé de 95% de sésame et de 5% de sel, le gomasio est riche en calcium, phosphore et magnésium. Il est disponible à l’achat dans votre supermarché bio ou en grande surface.

Vous souhaitez ajouter une saveur à votre boisson. Il est possible de déguster l’ayran en y ajoutant des condiments, épices et aromates variés.

Selon la saison et vos envies, vous pouvez intégrer dans votre préparation du basilic, de la menthe, de l’aneth. Ou encore, pourquoi pas y ajouter un concombre mixé qui vous rappellera le délicieux tzatziki grec.

Ainsi, vous pourrez proposer à vos prochains convives un apéritif aux notes caucasiennes où l’ayran accompagnera par exemple un houmous, des pièces épicées sur des pains pitas.

Existent-ils des effets indésirables de l’ayran ?

Si vous n’avez jamais essayé cette boisson, il peut y avoir un léger inconfort au début. Comme pour l’ingestion de tout nouvel aliment, commencer par des petites quantités et surveillez les réactions sur votre organisme.

En outre, l’ayran est contre-indiqué dans les ulcères d’estomac, la gastrite, l’acidité et l’intolérance aux composants laitiers.

Il est recommandé de ne pas trop saler votre préparation. En effet, le sel a un effet acidifiant. L’excès de sel constitue un facteur de risques cardio-vasculaires et favorise l’hypertension artérielle.

Où acheter de l’ayran en France ?

Encore chasse gardée de la gastronomie turque, peu de bars français vous proposeront un mug d’ayran à la pause afterwork. Dans les rares commerces qui le présentent en rayon, vous le dénicherez essentiellement sous forme industrielle : bricks de carton ou canettes en plastique sont légion.

Votre snack kébab préféré en vend peut-être déjà – la prochaine fois, regardez-bien dans le compartiment des sodas. Pratiques, certes, mais pas forcément écologiques !

Quelles sont les alternatives au yaourt au lait de vache ?

L’ayran peut être préparé à base de yaourt au lait de brebis ou de chèvre. Ils présentent les mêmes bienfaits que le lait de vache pour l’organisme. Ils demeurent donc une excellente alternative pour les intolérants au lactose ou tout simplement pour satisfaire autrement vos papilles.

Pour les vegan, il est évidemment possible de préparer votre boisson à base de yaourts végétaux. Par exemple, avec un yaourt au lait d’amande, de noix de cajou ou d’avoine.

Ainsi, cette boisson se positionne comme un allié santé au quotidien dont la recette peut varier selon vos goûts, vos besoins et vos envies.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page