Maison & Jardin

Que sont les aurores boréales et où peut-on les voir ?

Quelles sont les causes des aurores boréales ? Où peut-on voir les aurores boréales ? Elles sont visibles dans plusieurs pays du Nord, mais la Norvège et l’Islande (tandis qu’en Antarctique on peut voir l’aurore australe) restent les meilleurs endroits pour les observer, parce qu’ils sont proches des pôles magnétiques. Découvrons-les ensemble dans cet article.

Explication scientifique

Les aurores boréales sont des phénomènes fascinants. Elles naissent du soleil, lorsque de grandes explosions projettent de grandes quantités de particules dans l’espace, transportées vers l’extérieur par le vent solaire.

L’aurore est un phénomène électrostatique qui se produit dans la magnétosphère lorsque des protons et électrons chargés d’électricité, entrent en collision avec des atomes et des gaz.

Aurora borealis

Les particules rencontrent le bouclier magnétique de la Terre, elles sont attirées en deux grandes ovales autour des pôles magnétiques de la Terre.

Elles interagissent avec les couches supérieures de l’atmosphère, à environ 60 à 150 km de hauteur, l’énergie qui est alors libérée apparaît sous forme d’une lueur lumineuse en mouvement, généralement visible dans le ciel nocturne des zones polaires à certaines périodes de l’année.

Chaque gaz donne une couleur caractéristique lorsqu’il est bombardé par les atomes :

  • Les atomes d’oxygène excités émettent une lumière jaune-verte, la couleur la plus couramment observée.
  • L’azote moléculaire ionisé émet de la lumière bleue et violette, couleurs auxquelles l’œil humain est moins sensible.
  • À basse altitude, les molécules d’azote et d’oxygène excitées brillent d’un rouge vif.

Ensemble, ces trois couleurs primaires produisent les teintes d’une aurore typique.

aurores boréales
Un phénomène naturel merveilleux.

Histoire

Au Nord, elle sont connues sous le nom d’aurore boréale, du nom de la déesse romaine de l’aube, Aurora, et le nom grec du vent du nord, Boreas. Le nom « aurores boréales » a été utilisé pour la première fois en 1621 par le scientifique français Pierre Gassendi, qui pensait que les lumières ressemblaient au lever d’un soleil lumineux.



Surtout en Europe, l’aurore apparaît souvent comme une lueur rougeâtre ou rose à l’horizon, comme si le soleil se levait d’une direction inattendue. Cependant, dans l’hémisphère sud, ce phénomène est appelé aurora australis, un mot latin signifiant « du Sud ».

Aurore boréale dans le ciel de Tromsø en Norvège

Rendering of template gallery-filmstrip.php failed

Il existe de nombreux récits historiques de l’aurore boréale dans des régions situées plus au sud de son emplacement habituel. Un des premiers documents chinois la décrit comme un « nuage rouge qui se répand partout dans le ciel ».

Le philosophe romain Sénèque a écrit qu’une aurore en 37 après J.-C. a amené l’empereur à envoyer des troupes pour aider ce qu’il croyait être le port maritime en feu d’Ostie, « la lueur du ciel a duré pendant une grande partie de la nuit, brillante comme un feu vaste et fumant ».

En 1583, des « feux de l’air » similaires mobilisèrent des milliers de pèlerins français, qui priaient pour éviter la colère de Dieu. Le 15 septembre 1839, une intense aurore a envoyé des pompiers partout dans Londres.

Où peut-on observer une aurore boréale ?

Comme le pôle magnétique nord est situé en Amérique du Nord, l’ovale auroral s’étend généralement plus au sud. Cela signifie, que les observateurs, qui se trouvent en Amérique du Nord, ont plus de chances de voir une aurore que ceux qui sont en Europe ou en Asie.

Rome et Chicago se trouvent à la même latitude, mais Rome a en moyenne une aurore par décennie, alors que Chicago pourrait en voir une dizaine chaque année.

En général, vous êtes plus susceptible de voir une aurore si vous êtes à une latitude plus élevée, c’est-à-dire plus près du pôle.

En Europe, le nord de la Norvège offre généralement le meilleur endroit pour les voir. Mais le meilleur endroit sur la planète pour maximiser vos chances d’une rencontre aurorale est Churchill, Manitoba, Canada.

Pourquoi pas plus au nord ? Il s’avère que les pôles magnétiques de la Terre ne sont pas exactement alignés avec les pôles géographiques, de sorte que la latitude optimale pour voir les aurores est en fait la latitude magnétique. Churchill – également célèbre pour la meilleure observation d’ours polaires sur Terre – se trouve directement sous l’ovale auroral dans l’hémisphère Nord.

Avec plus de 300 nuits d’activité aurorale par année, Churchill offre un accès unique à ce phénomène captivant. La vue de directement sous les aurores montre des bandes de lumière éblouissantes avec une profondeur énorme, et souvent avec des couleurs vives.

Pour obtenir des conseils sur la meilleure stratégie d’observation des aurores boréales, visitez le Space Weather Prediction Center de la NOAA. Le site dispose d’une carte montrant l’activité aurorale actuelle qui est mise à jour en permanence.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous invite à lire ces articles :

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer