Bien-être et santéfeatured

L’aunée : efficace contre les inflammations respiratoires

L’aunée ou grande aunée est une plante originaire d’Asie et utilisée pour ses propriétés médicinales.

Ses principales actions ? Elle aide à lutter contre les inflammations respiratoires, la toux et cette plante agit également sur les bronches. Dans cet article, retrouvez les avantages de l’aunée et comment celle-ci peut vous aider à soigner certains troubles de manière efficace.

Présentation et description de l’aunée

L’aunée est une plante vivace, plus ou moins velue et pouvant mesurer entre 80 et 150 cm. Ses tiges sont droites et peuvent atteindre 2 mètres de hauteur.

Ses feuilles sont quant à elles, grandes et finement dentées. Leur forme est ovale et à l’intérieur, ces dernières sont cotonneuses et leur taille peut atteindre 80 cm. Les fleurs de l’aunée rappellent quant à elle le pissenlit et sont de couleur jaune.

Les différentes utilisations de cette plante

L’aunée est une plante comestible dont la racine est utilisée pour apporter une saveur particulière à certains desserts. Sa racine est amère, mais ses vertus médicinales sont intéressantes : elle est en particulier utilisée pour son action sur les bronches.

Mais elle a également d’autres propriétés : elle est tonique, diurétique ou encore stomachique.

L’aunée est également utilisée pour réguler l’anémie en cas de règles abondantes. Cette dernière renferme aussi une importante teneur en inuline, ce qui en fait une plante intéressante pour traiter le diabète.

Cette plante est aussi un antiseptique efficace, ce qui en fait une plante idéale pour soigner les bronchites, toux et autres maladies des voies respiratoires. Elle aiderait également à soulager les ulcères, escarres et les dermatoses.

Comment bien utiliser cette plante ?
Comment bien utiliser cette plante ?

D’autres troubles comme l’absence de règles chez les femmes, les crises de goutte, les néphrites ou encore les diarrhées ont aussi pu être traités avec l’aunée.



Mais les atouts de cette plante sont encore nombreux puisqu’elle est aussi un :

  • Vermifuge pour éliminer les parasites et vers intestinaux.
  • Antiviral pour stopper ou prévenir une maladie virale.
  • Antifongique pour soigner les mycoses.

Dans le domaine de la phytothérapie, cette plante est aussi utilisée chez les personnes souffrant d’une fatigue générale.

Cette plante a-t-elle des contre-indications ? 

Comme de nombreuses autres plantes médicinales, l’aunée est contre-indiquée chez les femmes enceintes, mais aussi chez celles qui allaitent.

Elle est aussi déconseillée aux personnes diabétiques et à celles souffrant de problèmes cardiaques.

La phytothérapie : Se soigner par les plantes
Prix: 8,90 €
Prix mis à jour le 8-08-2020 à 7:48 AM.

Quels sont ses effets secondaires ? 

En cas de surconsommation, elle peut provoquer des diarrhées, vomissements et parfois des crampes.

En ce qui concerne les interactions, pour le moment aucune n’a été révélée.

Comment utiliser l’aunée ?

L’aunée peut être consommée de plusieurs façons : en infusion, teinture mère, décoction ou en poudre. Elle peut également être utilisée en usage externe. Voici quelques conseils pour bien prendre l’aunée.

En infusion

Pour la préparation d’une infusion à l’aunée, vous devez faire infuser 50 g de plante dans un litre d’eau froide. En premier, portez à ébullition l’eau et ajoutez la plante. Laissez infuser 15 minutes environ et buvez de cette préparation entre 2 et 6 tasses par jour.

En décoction

Si vous souhaitez prendre l’aunée sous forme de décoction, ajoutez dans un litre d’eau entre 10 et 20 g de plante. Buvez une tasse de cette boisson avant de passer à table.

Conseils pour préparer une décoction ou une infusion
Conseils pour préparer une décoction ou une infusion

En teinture mère

Prendre de l’aunée en teinture mère est tout à fait possible ! Pour cela, prenez entre 15 et 20 gouttes plusieurs fois dans la journée (entre 4 et 5 fois).

En poudre

Pour utiliser l’aunée en poudre, il faut réduire les feuilles séchées en poudre. Cette dernière peut ensuite être ajoutée dans un liquide et être consommée entre 2 et 10 g par jour.

En extrait fluide

Pour l’extrait fluide, il est recommandé de prendre entre 5 et 10 g par jour.

En usage externe

Pour lutter contre les dermatose ou autre, vous pouvez utiliser l’aunée sous forme de décoction à appliquer sur la zone concernée. Pour cela, faites macérer 30 g de feuilles séchées dans un litre d’eau. Prenez une compresse, imbibez-la de votre mélange et massez la partie touchée.

L’aunée en cuisine

Outre ses vertus médicinales, l’aunée est aussi utilisée en cuisine. En outre, lorsqu’elle est râpée, l’aunée peut être utilisée pour parfumer des desserts, plats, liqueurs…

Pour agrémenter vos recettes, vous pouvez aussi utiliser les fleurs jaunes de la plante.

Pour en savoir plus sur les diverses plantes médicinales

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi :

Julie Pilat

Née en 1991 à Lyon, Julie n’a jamais quitté sa ville natale. Diplômée d’une Licence en Langues étrangères (anglais et espagnol), puis d’un Master 2 « Management des Organisations et des Entreprises », elle s’est lancée en tant que rédactrice freelance en septembre 2016. Depuis toujours, elle est passionnée par l’écriture. Adepte également des produits bios et du développement durable, elle a réussi à combiner ses deux passions en devenant rédactrice web pour Toutvert en 2017. Durant son temps libre, elle aime voyager, lire, se balader au beau milieu de la nature et découvrir de nouveaux petits villages.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer