L’aubergine, bourrée d’antioxydants : bienfaits et propriétés

Ronde ou oblongue, l’aubergine a le mérite de s’accommoder de mille et une façons. Un allié-santé peu calorique.


L’aubergine : un légume européen

De la famille des solanacées, l’aubergine (dénomination latine Solanum melongena) est la seule à ne pas avoir été importée du Nouveau Monde. Ainsi en a-t-il été de la pomme de terre ou de la tomate.

L’aubergine, elle, est originaire du Vieux Continent. Elle reste, d’ailleurs, nettement plus consommée en Europe, au Moyen-Orient et en Asie, qu’en Amérique.

Autrefois appelée « mélongine », l’aubergine ainsi appelée par Linné, fut également appelée par les anglais « œuf végétal » en raison de sa forme, et même « pomme des fous », avant d’être consommée sans crainte à partir du XIXe siècle, à tout le moins au nord de l’Europe.




Aubergine : un concentré d'antioxydants
Aubergine : un concentré d’antioxydants

Il est vrai que l’aubergine reste, sans commune mesure, un « fruit-légume » du sud : moins d’un kilo par an et par habitant au nord de la Loire, dix kilos par an et par habitant au Moyen-Orient.

Ce légume est indéfectiblement associée à la ratatouille et à la moussaka. Sans oublier son délicieux caviar…

Les bienfaits : ne pelez pas les aubergines !

C’est l’erreur à ne pas commettre : tous les bienfaits de l’aubergine se situent dans sa pelure.




Or, celle-ci n’est guère épaisse et parfaitement comestible. Oubliez donc votre ustensile à peler, économe ou autre instrument aratoire.

Elle contient deux grands anti-oxydants : sa pelure est tout particulièrement riche en anthocyanines, pigment hautement anti-oxydant.

Elle est, également, très riche en acide phénolique, autre anti-oxydant.

Il ne faut, bien sûr, pas s’imaginer se prémunir de la survenue d’un cancer, en s’adonnant tout à coup à une cure d’aubergines.

Mais la santé est un équilibre qui s’inscrit dans la durée, fait de bonnes habitudes, dans lesquelles les légumes jouent un rôle très appréciable.




Par ailleurs, source de vitamines B6, l’aubergine est surtout très riche en fibres, et est alcalinisante. En somme, un légume anti-oxydant, riche en fibres et non acide.

Ce n’est pas un hasard si c’est un ingrédient-phare de l’alimentation méditerranéenne.

Aubergine : un concentré d'antioxydants
Aubergine : un concentré d’antioxydants

Le grand intérêt alimentaire de l’aubergine n’est pas un bienfait isolé : elle appartient au mode alimentaire méditerranéen, considéré comme l’un des plus sains pour la santé.

Peu calorique, ce légume remplace volontiers un plat de viande, et s’accompagne toujours d’huile d’olive. Un duo réellement gagnant pour la santé avec, en prime, une petite gousse d’ail.




Quelle aubergine choisir ?

La violette, la blanche ou la rayée ? Affaire de goût : la classique Violette de Florence, la Ronde de Valence au goût nettement plus prononcé, ou la blanche Dourga, dont la saveur rappelle celui du champignon ?

Tout dépend de vos préférences, ratatouille, gratin, caviar, il y a le choix !

Autres légumes conseillés

La rédaction de Toutvert vous conseille :




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre *