Bien-être et santé

Comment ne plus boire l’atrazine de l’eau du robinet ?

En France, l’utilisation de l’herbicide atrazine a été interdite en 2001 mais des traces sont encore retrouvées dans l’eau du robinet de certaines régions. Cet herbicide de synthèse était couramment utilisé sur les cultures de maïs depuis 1960 et s’est largement infiltré dans les terres. Très dangereux, incolore et peu soluble dans l’eau, sa disparition totale sera longue et les menaces sur la santé humaine perdurent. Mais heureusement des solutions existent pour s’en protéger !

L’atrazine, c’est quoi

L’atrazine a été durant de nombreuses années l’allié de nombre d’agriculteurs qui l’utilisaient massivement comme herbicide.

En effet, cet intrant chimique était très efficace. Mais des études ont montré les dangers de l’atrazine pour la santé et l’environnement.

Il a donc été interdit au début des années 2000, cependant des relevés le montrent toujours présent dans certaines régions.

Malgré le processus de purification de l’eau potable, il arrive que d’infimes quantités de polluants passent au travers, c’est le cas pour l’atrazine.

Comment éliminer l’atrazine

Pour les éliminer, seul un système d’ultrafiltration de l’eau sera efficace.

Ce processus permet de clarifier et de désinfecter l’eau potable grâce à un seuil de coupure très faible : 0,01 μm. Ainsi, toutes les molécules d’une taille supérieure sont filtrées (pollens, parasites, bactéries, virus, grosses molécules organiques) et l’eau obtenue est parfaitement saine, et ce sans avoir recours à des produits chimiques.

Un autre procédé pouvant être installé sur ou sous l’évier de sa cuisine permet d’obtenir une eau tout aussi pure : c’est le traitement à osmose inverse. Ce système permet de purifier l’eau selon le principe de l’osmose inverse.

Pour cela, un filtre à sédiments, un récipient à membrane, un réservoir d’eau et deux filtres à charbon sont nécessaires. Le filtre anti-sédiments retient les boues, le sable et la poussière, le premier filtre à charbon élimine le chlore, les matières toxiques et les produits chimiques.

Ensuite, l’eau est mise sous pression avant de traverser la membrane osmotique. À la sortie, elle est débarrassée de la quasi totalité de ses impuretés et vous pouvez boire l’eau de votre robinet en toute sérénité, débarrassée notamment de l’atrazine !

Clara

Née à Paris en 1984, Clara est revenue vivre en Savoie à l’âge de 10 ans, sa région familiale. Après des études de communication dans le « tourisme et sports de plein air », puis une année de stage dans une maison d’édition de magazines, Clara a pu se former aux métiers du journaliste. Spécialisée dans les secteurs du tourisme, de la montagne et des sports outdoor, elle devient rédactrice freelance en 2010. Passionnée de montagne et de nature, elle réalise l’un de ses rêves en s’installant dans un petit village de montagne où elle profite du calme, de la nature préservée et du rythme « ralenti », propice à la marche, à la méditation et au yoga, qu’elle pratique régulièrement. Sensible à la préservation de l’environnement, elle agit tous les jours pour minimiser son impact : recyclage, compostage, covoiturage, vélo, alimentation saine et locale, jardinage, consommation raisonnée… c’est pourquoi écrire pour Toutvert est un réel plaisir !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer