5 astuces pour repousser les pigeons sans les blesser !

Pour une meilleure cohabitation

By Céline Mathelart

pigeons

Les pigeons, ces oiseaux de couleur grisâtre font partie intégrante de notre paysage. Ils sont partout, tant dans les espaces publics que dans les lieux privés. Ils s’installent où bon leur semble : corniches, gouttières, bordures de fenêtre et y occasionnent généralement des dégâts.

Outre leur forte présence, leurs excréments blanchâtres sont aussi devenus chose courante sur les trottoirs, les voitures, les toits, les balcons ou encore les monuments publics. De plus, ces oiseaux peuvent être vecteur de maladies maladies et des microbes.

Les espèces de pigeons

Il n’existe pas Un mais DES pigeons. Vous l’aurez certainement remarqué si vous habitez en ville, tous les pigeons ne se ressemblent pas. Et pour cause, ils existent différentes espèces qui cohabitent et habitent nos villes.

Le pigeon ramier

Certains l’un des plus beau. On le reconnaît à sa tâche blanche au niveau du cou et à ses reflets bleu / vert métalliques.

pigeon ramier

Le pigeon colombin

Celui-ci semble moins trapu que ses cousins. Il a le corps légèrement plus fin et n’a pas de tâche blanche, contrairement au ramier.

Le pigeon biset feral

Celui-ci peut arborer des plumages différents selon les individus (gris, blanc, marron, tacheté). Il n’a pas le « panache » du ramier. Il est très agile et rapide.

La tourterelle turque

La tourterelle turque n’est pas un pigeon et NE VIT PAS EN VILLE. Elle est souvent confondue avec ses cousins car étant de la même famille, ils se ressemblent. Mais la tourterelle est un animal forestier qui en vit pas en ville.

Pourquoi y a t-il autant de pigeons en ville ?

Autrefois les pigeons étaient utilisés par les hommes notamment pour transmettre des messages. Les télécommunications se sont perfectionnées et l’usage du pigeon a été réduit. Mais des individus sont restés dans les villes, y trouvant un écosystème favorable :

  • nourriture (restes de repas et divers aliments jetés par les habitants)
  • un habitat adapté
  • la quasi absence de prédateurs

Un contexte donc favorable à leur développement !

L’exemple de Paris

Selon une étude menée en 2017, par AERHO et commanditée par la Mairie de Paris, il y a environ 23 000 pigeons dans la capitale. Ce très grand nombre d’individus peut poser problème, notamment par la production de fientes (excréments des oiseaux), jusqu’à 12 kg par an par animal ! Ces fientes très acides peuvent abîmer certains monuments en détériorant les pierres.

Les nids, déchets et cadavres sont aussi des problèmes que doivent gérer les villes. Ainsi certaines municipalités essayent-elles de réguler la reproduction de ces oiseaux.

Comment peut-on repousser les pigeons sans les blesser ?

A titre individuel, il est possible d’agir pour ne pas se laisser envahir par les pigeons, mais bien entendu dans le respect du bien-être animal.

Accessoires réfléchissants

Certainement la méthode la plus connue (et le plus utilisée) : suspendre des accessoires réfléchissants tels que des CD. En reflétant la lumière, ils agissent comme des miroirs et éloignent les pigeons.

Photos de rapaces

Afficher des photos de rapaces ou utiliser des statues qui auront tendance à les effrayer. Les pigeons craignent les hiboux par exemple. Mettez une ou plusieurs statuts près de votre maison et les pigeons s’en éloigneront. Si vous n’en mettez qu’une seule, il est important de la déplacer régulièrement pour augmenter sa crédibilité.

En effet, les pigeons auront peur de leur prédateur naturel. Mais ils risquent de se rendre compte de la supercherie, ces animaux sont mal aimés, mais ils ne sont pas bêtes.

Une feuille d’aluminium

L’utilisation d’une feuille d’aluminium permet aussi de faire fuir ces oiseaux. Ils sont, en effet, très sensibles au bruit de la feuille froissée.

pigeons

Filets anti-pigeons

Les filets anti-pigeons présentent aussi une solution pour empêcher l’accès à certains endroits. Mais ils ne sont pas toujours faciles à installer.

Il existe également des « piques anti pigeons » qui empêchent les pigeons de se poser sur des corniches.

pique anti pigeon

Naphtaline, une astuce de grand-mère

Utilisez de la naphtaline : mettez un peu de naphtaline dans des petits sacs en toile et accrochez-les. Ces sacs protégeront vos endroits préférés contre les pigeons.

Ne nourrissez pas les pigeons

Enfin, ne donnez pas à manger aux pigeons qui apprécieront votre geste et reviendront. D’ailleurs la loi l’interdit (article L 1311-2 du code de la santé publique).

Laissez les pigeons tranquilles, et ne laissez jamais de déchets alimentaires derrière vous après un pique-nique ou un en-cas en à l’extérieur.

Les Mal aimés
Prix: 9,00 €
Prix mis à jour le 20-06-2024 à 11:09 PM.

Laisser un commentaire