Alimentation

Ne jetez plus vos eaux de cuisson !

Ne gaspillez pas les eaux de cuisson que vous avez utilisée pour faire des spaghettis. Elles sont riches en amidon et sels minéraux. Vous pouvez même les utiliser comme masque nourrissant avant le shampooing !

Quand vous faites cuire riz, pomme de terre… n’ayez plus le réflexe de jeter systématique les eaux de cuisson ! Mettez une bassine sous la passoire et récupérez-les, car certaines ont de réels bienfaits santé, beauté ou pour le jardinage.

  • Eau de cuisson des pommes de terre : Elle fera le bonheur des jardiniers ! En effet, l’eau dans laquelle ont bouilli des pommes de terre devient un désherbant efficace. En plus c’est économique et écologique.

 eaux de cuisson

VOICI UN ARTICLE COMPLET SUR CES TUBERCULES : 12 services que peut nous rendre la pomme de terre

  • Eau de cuisson des « os » : Si vous cuisinez et qu’il vous reste une carcasse ou quelques os, faites les cuire dans un grand volume d’eau avec un bouquet garni. En plus d’être très bon d’un point de vue gustatif, ce bouillon renforcera vos défenses immunitaires grâce aux minéraux et nutriments qu’il contient.
  • Eau de cuisson des œufs : Des œufs durs au menu ? Ne jetez pas l’eau ! Arrosez vos plantes avec (quand l’eau a refroidi bien sûr). Riche en nutriments, cette eau est un engrais naturel.
  • Eau de cuisson du riz : Côté beauté ou côté bien-être cette eau de cuisson a de très nombreuses vertus : tonique, brillance des cheveux, source d’énergie, digestion…

shutterstock_639379246

LISEZ NOTRE ARTICLE DÉTAILLÉ SUR CE SUJET : L’eau de riz : un allier santé & beauté

  • Eau de cuisson des légumes : Pendant la cuisson à l’eau bouillante, les légumes perdent une grande partie de leurs nutriments qui se retrouvent alors dans l’eau ! C’est pour cela qu’il faut la garder. Elle est un véritable concentré d’énergie et de minéraux. Elle permet aussi de lutter contre certaines affections digestives. Par contre, ce bouillon de légumes est à réaliser uniquement avec des légumes bio !

Adeline

Née en 1983 dans le sud-ouest de la France, Adeline a grandi à la campagne avant de partir à Toulouse, puis Paris, pour poursuivre ses études. Diplômée en sciences de gestion, elle travaille en Allemagne et en Angleterre puis regagne Paris. A la naissance de son premier fils, elle décide de changer de vie professionnelle et de s’orienter vers un domaine qui a plus de sens pour elle, à savoir l’écologie et le développement durable. En 2013, elle rejoint Toutvert où elle peut s’exprimer par la plume sur des sujets de l’économie verte qui lui sont importants. Elle crée en parallèle une activité de conseils et sensibilisation au développement durable (www.environa.eu). En 2016, elle devient rédactrice en chef et responsable éditorial de Toutvert France.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer