Bien-être et santé

L’aspérule odorante : une plante parfumée aux nombreux effets

Comme nous pouvons le déduire de son nom, l’aspérule odorante est une plante parfumée et appréciée depuis très longtemps pour ses propriétés médicinales. En effet, cette plante est reconnue pour son action antistress, tranquillisante et pour ses bienfaits sur le système digestif.

Mais ses avantages sont encore nombreux et cette plante s’utilise de différentes façons selon vos préférences.

Alors, que se cache-t-il sous cette plante ? Quels sont tous ses bienfaits sur la santé ? Comment peut-elle être utilisée ? Découvrons plus en détails les mystères de cette plante très parfumée.

L’aspérule odorante : comment la reconnaître ? 

Aussi surnommée le gaillet odorant, c’est une plante herbacée qui appartient à la famille des rubiacées.

Bon à savoir : elle est aussi connue sous les noms de Reine-des-bois, Thé Suisse, Petit Muguet et Belle-étoile.

Pour reconnaître cette plante parmi les autres, il faut regarder ses diverses caractéristiques : elle est une plante dressée dont les fleurs à quatre pétales disposées en croix sont de couleur blanche. Ses verticilles de feuilles sont entiers de forme ovale et disposés de manière allongée.

La tige de cette plante est lisse et longue (sa taille peut atteindre 10, voire 30 cm). Ses fleurs donnent naissance à des fruits où des poils de 2 à 4 mm sont visibles.

Mais ce qui différencie cette plante des autres est son odeur lors de sa dessiccation ou lorsqu’on la blesse : celle-ci rappelle l’odeur de foin coupé.

Cette plante fleurit entre mai et juin.

Quelles sont ses vertus sur la santé ? 

Elle a des propriétés antispasmodiques et sédatives intéressantes. Ces vertus font donc de cette plante une solution naturelle pour résoudre les problèmes d’insomnie chez les enfants.



Elle est aussi un hypnotique et anticoagulant efficace. Le gaillet odorant soulage également en cas de maux de tête lorsqu’il est posé en cataplasme directement sur la tête.

Photo de l' aspérule odorante
Photo de l’ aspérule odorante

En usage externe, cette plante est utilisée pour soigner les conjonctivites et les blépharites. Elle aide aussi à soulager en cas de blessure, d’enflure et d’abcès.

Cette plante est aussi efficace pour combattre les spasmes gastriques et les troubles hépatiques. Elle aide également à prévenir les ballonnements, les lourdeurs au niveau de l’estomac et les formes de dyspepsie. Elle permet aussi de traiter les états nerveux, anxieux, les vertiges et les palpitations.

Parmi les autres avantages de cette plante : elle participe au bon fonctionnement du foie, booste la digestion et limite les digestions difficiles.

Aspérule odorante et anxiété

L’aspérule odorante est une plante aux nombreux bienfaits sur la santé. Parmi ses vertus, elle permet notamment de traiter les troubles anxieux et nerveux. Si vous souffrez de ces problèmes, cette plante peut donc vous aider à les résoudre naturellement.

Et ses contre-indications ? 

Elle doit être consommée en petites quantités et dans certains pays, en prendre est interdit à cause de la coumarine (substance odorante et naturelle que l’on retrouve dans quelques végétaux dont la fève tonka) présente en grande proportion.

Cette plante est aussi contre-indiquée chez les femmes enceintes.

Quels sont ses effets indésirables ? 

Si vous utilisez cette plante à fortes doses, cette dernière peut entraîner des vertiges, maux de tête, somnolences et parfois des hémorragies. Il est donc important de bien respecter les doses au risque de subir l’un de ces effets !

En ce qui concerne les interactions avec certains médicaments, il en existe une entre l’aspérule odorante et les médicaments traitant les problèmes de coagulation du sang.

aspérule: Attention aux effets indésirables
Attention aux effets indésirables !

Toxique ?

Cette plante n’est pas toxique si elle n’est pas moisie, noircie ou fermentée. En revanche, elle peut entraîner des effets secondaires si elle est consommée à haute dose. Il est donc important de respecter son dosage au risque de souffrir d’un effet indésirable pouvant être dangereux.

Comment prendre l’aspérule odorante ? 

Cette plante peut être prise sous forme d’infusion pour traiter les insomnies, vertiges, palpitations, états anxieux, névralgies, spasmes gastriques ou pour favoriser la digestion et les fonctions hépatiques.

Pour préparer une infusion de cette plante, c’est très simple. Il suffit de faire infuser une dizaine de minutes une cuillère à soupe de fleurs séchées dans une tasse d’eau bouillante. Dès infusée, buvez de cette boisson trois fois par jour.

Si vous souhaitez profiter des propriétés diurétiques et antiseptiques de cette plante, préparez-vous aussi une infusion. Suivez les étapes d’une infusion classique, mais ajoutez 50 g de fleurs séchées et non une cuillère à soupe et laissez infuser 15 minutes et non 10.

Buvez ensuite trois tasses de cette infusion par jour.

Bon à savoir : les infusions doivent être gardées au frais et doivent être bues dans les 24 heures suivant leur préparation.

En usage externe, elle peut être utilisée pour soulager les blessures, enflures et abcès. Pour cela, il suffit d’appliquer sur la zone touchée la fleur fraîche, mais écrasée.

Les fleurs et feuilles peuvent aussi être intégrées dans des plats pour les parfumer.

En tisane

En phytothérapie, les parties utilisées sont les sommités fleuries. Côté préparation, l’aspérule odorante peut être consommée de différentes manières dont en tisane et infusion. Pour les préparer, faites infuser pendant 10 minutes une cuillère à soupe de fleurs séchées dans une tasse d’eau chaude. Buvez de cette préparation trois fois par jour.

Une infusion de cette plante permet de traiter les maux de tête, névralgies, spasmes gastriques, palpitations, vertiges ou encore les insomnies.

Où acheter de l’aspérule odorante ? 

Si vous souhaitez en acheter, sachez que vous pouvez en trouver en herboristerie, par exemple.

Aspérule odorante et mites

Les mites détestent cette plante ! Pourquoi ? Car elles n’apprécient pas son odeur ! Si votre linge présente des petits trous, placez donc un sachet remplie de plante séchée dans vos placards pour protéger vos vêtements.

Culture

L’aspérule odorante est une plante au feuillage persistant de couleur vert émeraude. Les tiges mesurent entre 10 et 30 cm.

C’est une jolie fleur dont la floraison a lieu entre mai et juin.

Si vous souhaitez en planter, voici nos conseils culture.

Aspérule odorante et graines

Vous trouverez facilement des graines sur internet et dans des magasins spécialisés en « jardin ». Une fois achetées, semez-les à l’automne.

Semer l’aspérule odorante

Pour la semer, le sol doit être léger, humide et bien drainé. L’exposition doit être ombragée ou mi-ombragée.

Pour la planter, c’est très simple :

  • Enlevez les mauvaises herbes du sol et ajoutez du compost.
  • Humidifiez la plante. Pour cela, plongez-la avec son godet dans de l’eau pendant 10 minutes environ.
  • Plantez (le haut de la motte doit être un peu enfoncé par rapport au niveau de la terre).
  • Arrosez généreusement même si le temps est pluvieux.

L’entretien de l’aspérule n’est pas exigeant. Il faut seulement faire attention à son expansion.

Comment faire sécher l’aspérule odorante ?

Une fois votre aspérule coupée (durant le printemps), mettez-la à sécher en la disposant sur du papier absorbant dans un leu aéré et sec. Votre plante ne doit pas noircir, moisir ou fermenter, car elle deviendrait toxique.

Une fois séchée, la plante garde ses vertus aromatiques un an.

Mis en sachets, cette plante permet de parfumer des armoires, placards…

Elle peut également être utilisée pour parfumer des plats.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi :

  • Plantes médicinales : mieux les connaître pour bien les utiliser
  • Tout sur la bourrache, une plante médicinale intéressante.
  • Anti stress : les conseils et remèdes naturels.
  • Plantes veinotoniques : elles améliorent la circulation sanguine.
  • Alchémille : les propriétés et bienfaits de cette plante « féminine ».
  • Verveine : une plante aux multiples vertus médicinales.
  • Toutes les vertus nutritives et curatives du lapacho.
  • Phytothérapie : plus qu’une vogue, une discipline à découvrir.
  • Salsepareille : une plante méconnue aux nombreux atouts santé.
  • L’aubépine : la « plante du cœur » contre le stress et l’insuffisance cardiaque.

Julie Pilat

Née en 1991 à Lyon, Julie n’a jamais quitté sa ville natale. Diplômée d’une Licence en Langues étrangères (anglais et espagnol), puis d’un Master 2 « Management des Organisations et des Entreprises », elle s’est lancée en tant que rédactrice freelance en septembre 2016. Depuis toujours, elle est passionnée par l’écriture. Adepte également des produits bios et du développement durable, elle a réussi à combiner ses deux passions en devenant rédactrice web pour Toutvert en 2017. Durant son temps libre, elle aime voyager, lire, se balader au beau milieu de la nature et découvrir de nouveaux petits villages.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer