Bien-être et santé

L’asaret : les propriétés médicinales de cette plante peu connue

L’asaret est une plante vivace aussi connue sous les noms de « cabaret » et « oreille d’homme« . Cette plante est reconnue pour ses propriétés médicinales et autrefois elle était utilisée comme vomitif pour les personnes alcooliques. Aujourd’hui, elle est une plante très utilisée en médecine pour soulager les douleurs et soigner les bronchites.

Mais quels sont les autres avantages de l’asaret ? Comment cette plante agit-elle sur la santé ? Quels troubles peuvent être soignés grâce à cette dernière ? Cet article met en lumière tous les bienfaits et les différentes actions de l’asaret sur la santé.

Asaret : présentation et description

L’asaret est une plante basse qui peut mesurer entre 5 et 20 cm de hauteur. Sa floraison est discrète et dans la majorité des cas, celle-ci passe inaperçue. Elle a lieu entre mars et mai.

La plante est quant à elle velue et son odeur est poivrée et âcre. La fleur de son côté rappelle la noix de muscade et la racine, le niaouli (variété d’arbres).

La souche et les tiges de l’asaret sont rampantes, ses feuilles sont vertes, luisantes et groupées en paires. Les fleurs sont de couleur brune – verte, voire noire à l’extérieur et brune – pourpre à l’intérieur.

Asaret : ses principales caractéristiques physiologiques
Asaret : ses principales caractéristiques physiologiques

L’asaret est une plante qui aime les sols riches et au pH neutre.

Comment planter l’asaret ? 

Pour planter l’asaret, il est conseillé de le faire soit entre septembre et la fin novembre soit entre mars et la fin avril. Une fois la bonne période arrivée, enterrez les racines de votre plante de quelques centimètres pour que son feuillage affleure. Rebouchez le trou et tassez tout autour pour qu’il n’y ait aucune poche d’air. Une fois plantée, arrosez généreusement.

Pour la plantation en pot, il est important de choisir un pot dont le volume est en accord avec celui de la plante. A la différence de la plantation en pleine terre, celle en pot demande beaucoup d’arrosage. N’oubliez pas de déposer une couche de graviers avant de mettre un mélange terre – compost – terreau.

Vertus de l’asaret sur la santé : quels maux cette plante peut-elle soulager ?

L’asaret peut être utilisé pour soigner certaines maladies comme les bronchites, l’asthme et différents troubles respiratoires. Il peut également être utilisé dans le cadre d’une cure de désintoxication comme vomitif et pour nettoyer le foie.



Mais l’asaret a d’autres vertus intéressantes. Il permet notamment de soulager les maux de tête et les ulcères. Cette plante se révèle être aussi efficace pour soulager les œdèmes.

Les différentes propriétés de l’asaret peuvent ainsi être résumées :

  • Analgésiques : idéales pour soulager certaines douleurs.
  • Diurétiques : pour soulager la congestion des tissus et les œdèmes.
  • Anti-inflammatoires : pour soigner les troubles respiratoires.
  • Décongestionnant et expectorant : efficaces pour soulager les bronchites ou l’asthme.
  • Cicatrisant : pour soulager les ulcères à l’estomac.

Mais cette plante peut également être utilisée en usage externe en particulier pour traiter les mycoses et dermatoses. Il peut aussi être appliqué sur la tête pour soulager les maux.

Les bienfaits et propriétés de cette plante médicinale
Les bienfaits et propriétés de cette plante médicinale

Les autres vertus de l’asaret

L’asaret a également des propriétés insectifuges et a le pouvoir de soulager les réactions en cas de piqûre d’insectes.

Les précautions et contre-indications à l’utilisation de cette plante

Prendre de l’asaret pendant la grossesse est contre-indiqué.

Il est aussi important de respecter la posologie et les doses prescrites de cette plante. En effet, l’asaret n’est pas une plante anodine et il est essentiel de la consommer tout en respectant la dose maximale à ne pas dépasser.

Comment consommer l’asaret ?

Selon vos préférences, vous pouvez prendre l’asaret sous différentes formes :

  • En infusion.
  • En poudre.
  • En alcoolature.

Pour vous aider à réaliser votre préparation, voici quelques conseils.

Pour l’infusion, mettez dans de l’eau bouillante entre 5 et 7 feuilles d’asaret. Laissez infuser et buvez de cette boisson le matin. Pour lui apporter une saveur supplémentaire, vous pouvez ajouter du miel.

Pour la version « poudre« , mélangez entre 1 et 2 g d’asaret dans de l’eau chaude. Mélangez le tout et buvez cette préparation.

En guise d’alcoolature, il est conseillé de prendre entre 50 et 60 gouttes par jour.

Quelle que soit la version choisie, il est très important de respecter les doses, ne l’oubliez pas !

Pour en savoir plus

Si vous souhaitez découvrir davantage de plantes reconnues pour leurs vertus et propriétés médicinales, la rédaction de Toutvert vous conseille aussi :

Julie Pilat

Née en 1991 à Lyon, Julie n’a jamais quitté sa ville natale. Diplômée d’une Licence en Langues étrangères (anglais et espagnol), puis d’un Master 2 « Management des Organisations et des Entreprises », elle s’est lancée en tant que rédactrice freelance en septembre 2016. Depuis toujours, elle est passionnée par l’écriture. Adepte également des produits bios et du développement durable, elle a réussi à combiner ses deux passions en devenant rédactrice web pour Toutvert en 2017. Durant son temps libre, elle aime voyager, lire, se balader au beau milieu de la nature et découvrir de nouveaux petits villages.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer