Santé au naturel

L’arsenic, ce poison ancestral qui peut se retrouver dans l’eau ou le riz

Certainement le plus célèbre des poisons

L’arsenic fait partie des valeurs létales sûres de notre imagination, qui a donné son nom entre autres, à la comédie de référence Arsenic et vieilles dentelles. Longtemps utilisé dans l’industrie comme agent de blanchiment et dans l’agriculture comme pesticide, son usage est désormais très réglementé. Sauf que nous importons, par exemple, du riz originaire de pays moins regardants sur les normes.

L’arsenic, ce poison ancestral qui peut se retrouver dans l’eau ou le riz

Définition de l’arsenic

C’est un élément chimique naturellement répandu dans le règne minéral et présent dans le monde vivant.

A la Renaissance, il était le poison favori des Borgia, famille dirigeante de Florence, qui y eut recours car les symptômes étaient les mêmes que ceux du choléra alors répandu. Ni vu, ni connu !

Arsenic : organique et inorganique

On distingue l’inorganique présent dans les roches, de l’organique, présent en quantité infinitésimale dans la matière vivante des poissons et crustacés.

Si l’organique est éliminé par l’organisme humain, l’inorganique est plus facilement métabolisé sous des formes toxiques (formes méthylées) qui s’accumulent dans les tissus humains.

tableau période chimique

Où se trouve l’arsenic ?

Arsenic : gisements de minerais

Il est plus particulièrement présent dans les roches anciennes ou “roches de socle”. Il l’est en association avec le soufre, le chlore ou le fer. Les plus grandes concentrations de cet élément chimique sont contenues dans le mispickel où il est associé au fer.

Arsenic et eaux souterraines

De par l’érosion et l’altération des sols, l’arsenic de ces roches anciennes se retrouve naturellement dans les roches aquifères, elles-mêmes sources de nos eaux minérales. Ce qui ne signifie pas que toutes les eaux minérales en contiennent. Mais il existe une vraie corrélation entre cet élément chimique dans le sol et dans l’eau.

En France, le nord-ouest du Massif Central, l’Auvergne, les Vosges et les Alpes sont les régions où sa concentration dans le sous-sol est la plus élevée.

Arsenic et pollution anthropique

Arsenic dans la Mine d’Or de Salignac

Dans la vallée de l’Orbiel – littéralement l’”or vieux” – dans l’Aude, l’or extrait du mispickel par broyage y a été exploité pendant plus d’un siècle. Bien que le site de l’usine ait fait l’objet de réhabilitation, le village de Salignac reste en butte à la pollution déversé dans cet affluent de l’Aude qu’est l’Orbiel.



Au total en un siècle, plus d’un million de tonnes d’arsenic y ont été déversés.

eau du robinet et minérale

Quelle est l’utilité de l’arsenic ?

Longtemps il a servi de pesticide. Dès l’Antiquité, Pline l’Ancien préconisait le sulfure d’arsenic pour protéger le raisin des cryptogames. Au XVIe siècle, son usage se répandit comme rodenticide contre les souris et les rats. Jusqu’au milieu du XIXe siècle, il servit accessoirement de tue-mouche, sous forme de “poudre aux mouches” ou de papier tue-mouches.

En 1789 déjà, l’abbé Rozier en demandait l’interdiction. Bien qu’à la suite d’intoxications, une ordonnance royale de 1846 en ait interdit l’usage pour le chaulage des plantations de céréales, la pratique se généralise… jusqu’au XXe siècle.

En 1916, pour la première fois et afin de protéger les abeilles, il est interdit d’en utiliser en pleine floraison. Une toute première en matière de législation. Il faudra attendre 1943, pour que la première loi sur l’homologation des produits phytosanitaires soit adoptée.

Jusqu’à leur interdiction en 1973, des dérivés minéraux (arséniate de plomb, de calcium, arsénite de sodium…) ont servi de pesticides sur différentes cultures agricoles. Une pratique autorisée jusqu’en 2001 en viticulture sous forme d’arsénite.

Quels sont les effets de l’arsenic sur le corps humain ? Les risques sanitaires

Arsenic classé cancérogène

Depuis 1980, les dérivés arsenicaux sont classés “cancérogènes certains” par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) et par l’Union Européenne. Ils sont susceptibles de provoquer par inhalation un cancer du poumon, et par ingestion des cancers de la vessie, du foie, des reins, mais aussi des poumons et de la peau.

Quels aliments contiennent de l’arsenic ?

En France, l’exposition moyenne à cet élément inorganique et organique est estimée à 0,78 µg/kg/jour chez l’adulte, l’alimentation n’en représentant qu’une faible proportion, le poisson, les mollusques et les crustacés (arsenic organique), mais aussi le riz et le lait en étant les principaux pourvoyeurs.

Arsenic et riz

Vous achetez du riz issu de pays dont l’eau est potentiellement contaminée. Afin d’éliminer le poison éventuellement présent, rincez le avant de le faire cuire, puis faites-le cuire dans un volume d’eau plus important qu’a priori nécessaire, pour mieux évacuer l’eau en l’égouttant.

Un conseil d’autant plus vrai que si vous êtes végétarien, vous lui donnez une place plus importante dans votre alimentation.

bol de riz et arsenic

Les principales sources de contamination à l’arsenic actuelles

La principale source de contamination est l’eau de boisson. Selon le rapport du Sénat de 2033, ayant trait à La qualité de l’eau et assainissement en France, les sources contaminées sont majoritairement celles de petites communes (moins de 3500 habitants). Sur les 53 unités de distribution de treize départements ayant des teneurs supérieures à 10 ug/l, 13 avaient une teneur supérieure à 50 ug/l, réparties sur les quatre départements des Vosges, du Puy de Dôme, des Hautes Pyrénées et de la Moselle).

A l’été 2022, ce fut le cas du village breton de Berrien (900 habitants) dans le Finistère, dont la nappe phréatique s’est retrouvée à sec. La mairie s’est alors retournée vers l’eau d’une ancienne carrière, à la teneur en arsenic très élevée.

Arsenic : le cas du Bangladesh

Dans certaines régions du monde, sa concentration dans l’eau constitue un grave problème de santé public. C’est le cas au Bangladesh, mais aussi au Chili, au Mexique, en Chine, en Inde et en Thaïlande.

Au Bangladesh, vingt millions de personnes seraient contaminées par la consommation d’eaux de puits, dont plus de 40 000 en décèderaient chaque année. Selon l’ONG Human Rights Watch, la concentration dans l’eau y est jusqu’à 250 milligrammes par litre, la norme locale étant de 50 mg/L, quand la norme internationale est de 10 mg/L.

Arsenic : les précautions à prendre contre ce poison

Si vous disposez d’un puits dans votre jardin, le Code de l’environnement n’autorise son eau que pour l’alimentation des chasses d’eau et le lavage des sols, à moins que vous ne soyez pas raccordé à l’eau courante, ce qui est rare.

fumée de cigarette

Arsenic dans la fumée de cigarette

Ce qui est vrai pour le riz l’est aussi pour le tabac, cet élément chimique servant aussi de pesticides dans les plantations de tabac. La plante de tabac s’en imprègne lorsqu’elle pousse, le fumeur s’en imprégnant à son tour les poumons.

Poisons: L'histoire des poisons, des poudres et des empoisonneurs
Prix mis à jour le 26-01-2023 à 6:36 PM.

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page