Santé au naturel

Arginine : un acide aminé « semi-essentiel » au corps humain

Mais indispensable

Vous avez dit arginine… Le corps humain est composé de 20% de protéines : autant de petites molécules qui servent à pratiquement tous ses processus biologiques.

Arginine est un acide aminé

Huit de ces acides aminés sont dits « essentiels », c’est à dire indispensables au corps humain, qui ne les synthétise pas : notre alimentation en est le seul pourvoyeur.

Deux acides aminés sont « semi-essentiels », ce qui ne veut pas dire qu’il ne sont pas « indispensables », mais que le corps humain est en partie capable de les synthétiser : l’histidine et l’arginine.

Zoom sur cette dernière !

Une fois dans l’organisme, cet acide aminé est transformée en oxyde nitrique, une molécule qui favorise la dilatation des vaisseaux sanguins, améliorant la circulation du sang. Elle stimule également la libération de l’hormone de croissance, de l’insuline et d’autres molécules.

Elle est actuellement recommandée pour les problèmes cardiovasculaires tels que l’insuffisance cardiaque et l’insuffisance cardiaque congestive, les douleurs thoraciques, l’hypertension artérielle, la maladie coronarienne et la claudication intermittente.

A quoi sert l’arginine ?

Elle permet à l’organisme et par dégradation, de fabriquer de l’oxyde nitrique. On qualifie volontiers l’oxyde nitrique de « molécule miracle », effigie d’un buste bodybuildé à l’appui.

Ne dépoétisons pas la gravure : l’oxyde nitrique est un composé chimique gazeux qui circule dans les vaisseaux sanguins et agit comme un « vasodilatateur ».

Excellent pour la circulation sanguine, les muscles et, tant qu’à faire, la santé sexuelle masculine autant que féminine.

Autre rôle encore : elle intervient dans le cycle de l’urée. Elle est l’un des trois acides aminés qui dégradent l’ammoniac de l’organisme dans le foie, direction élimination par l’urine.



 

Arginine

Elle est donc synonyme de bonne santé cardio-vasculaire et musculaire. Mais nul n’échappe aux lois de la nature : à commencer par engranger les années et les petites faiblesses qui vont de paire.

Ainsi la panne sexuelle, pour cause de dysfonction érectile ou de moindre amplitude vaginale. Dans ce cas, il n’est plus rare de se voir prescrire de l’arginine.

Sa prescription est aujourd’hui envisagée, même en milieu hospitalier : une bonne circulation sanguine favorise une meilleure cicatrisation, soit un rétablissement post-opératoire plus rapide. Une question en débat.

Mais que penser du buste bodybuildé ? Là, les travaux scientifiques n’encouragent pas à se doper : la prise d’arginine n’est d’aucun effet sur le chrono.

Tout au plus aide-t-elle à la récupération après l’effort. Sachant qu’une alimentation équilibrée reste le meilleur médicament.

En un coup d’œil on peut définir ses fonctions biologiques les plus importantes comme :

  • synthèse du glucose dans des conditions métaboliques spécifiques (gluconéogenèse)
  • synthèse des protéines 
  • synthèse de la créatine et d’autres dérivés d’acides aminés, qui sont essentiels à l’économie cellulaire
  • synthèse de l’oxyde nitrique, un élément fondamental au pouvoir vasodilatateur
  • action immunostimulante
  • action antioxydante
  • détoxification des résidus azotés 

Quels sont les bienfaits de l’arginine ?

Cet acide aminé est scientifiquement appelée L-Arginine. Il est classé comme semi-essentiels, car il joue un rôle clé à certaines périodes physiologiques de la vie, comme l’adolescence et la puberté, et dans certaines conditions pathologiques comme les traumatismes et les brûlures étendues.

Ses bienfaits sont nombreux :

  • Fonction cardiovasculaire. Son utilisation s’est établie en cardiologie pour les personnes souffrant d’hypercholestérolémie, d’hypertension et d’angine de poitrine, car il réduit les lésions vasculaires, améliore l’irrigation sanguine, réduit l’accumulation de cholestérol et fluidifie le sang. Il semble avoir un effet direct sur les parois vasculaires et leur vasoconstriction et vasodilatation, comme l’oxyde nitrique.
  • Fertilité. Il semble améliorer la motilité et la qualité des spermatozoïdes chez les patients atteints d’oligospermie grâce à ses effets vasodilatateurs et antioxydants. Cela en fait un complément potentiel pour traiter les dysfonctionnements érectiles.
  • Traumatisme. En améliorant la réponse immunitaire de l’organisme et sa capacité à induire la synthèse de la proline, un acide aminé abondant dans le collagène, il favorise la récupération structurelle et fonctionnelle des tissus lésés en cas de traumatisme musculaire et cutané. Cela en fait une aide précieuse en cas de chirurgie, de blessures étendues ou de brûlures graves.
  • Immunité. Il semble efficace pour améliorer les défenses immunitaires, en particulier chez les individus déprimés (comme les patients atteints du VIH). En particulier, il stimule l’activité des lymphocytes pour les protéger contre les agents pathogènes externes et les cellules néoplasiques.

L’arginine naturelle

L’alimentation est la seule méthode d’intégrer cet acide aminé de façon naturelle.

Il faut donc inclure dans votre régime alimentaire la consommation de viande rouge et blanche, de poisson, de produits laitiers et de fruits à coque, tels que les arachides, les amandes, les noix et les noisettes.

On le trouve également dans le riz, l’avoine, le maïs et le sarrasin.

Quand utiliser l’arginine ?

Les propriétés biologiques de cet acide aminé ont conduit à son utilisation dans les compléments alimentaires.

Mais, dans la littérature scientifique, on trouve des études aux avis contradictoires sur ses avantages potentiels en tant que complément.

Elle est normalement consommée en quantités comprises entre 3,5 et 5 gr par jour, principalement par la viande, les noix et les aliments végétaux riches en protéines (légumineuses).

Les adultes suivant un régime particulièrement restrictif, subissant un stress psychophysique important ou un traumatisme physique peuvent prendre un supplément.

L’arginine et le sport

Son utilisation dans le sport est recherchée pour :

  • son action antioxydante et immunomodulatrice. Il constitue donc un allié précieux, notamment lors de séances d’entraînement particulièrement intenses et de compétitions prolongées.
  • une amélioration potentielle des performances physiques, liée à son rôle dans la synthèse du glucose.
  • une action détoxifiante sur les déchets azotés, qui sont généralement plus élevés chez les sportifs.

Pendant longtemps, on a pensé qu’une supplémentation en L-Arginine pouvait contribuer à augmenter la sécrétion de l’hormone de croissance endogène.

Cette activité, observée principalement chez les patients âgés, n’a pas été observée chez des personnes en bonne santé et entraînées, ce qui dissipe un mythe.

L’arginine pour la musculation

La supplémentation en L-Arginine est devenue essentielle lors de maladies cardiaques, d’hypertension, de dysmétabolisme, de traumatismes chirurgicaux, de brûlures graves et de troubles de la fertilité masculine.

Avec un certain scepticisme elle a également été adoptée par les nutritionnistes sportifs, en raison de son éventuelle activité myoprotectrice, anabolique et structurelle.

Arginine

L’arginine pour les cheveux

Les cheveux sont principalement constitués de kératine, une protéine particulièrement riche en acides aminés soufrés (présente dans la viande et le poisson, absente des légumineuses).

C’est pourquoi un bon complément capillaire doit avoir une teneur adéquate en protéines.

Cet acide aminé est l’un des plus importants pour des cheveux sains et beaux, avec la cystéine et la taurine.

Certaines recherches suggèrent qu’elle pourrait également stimuler la repousse des cheveux, de sorte qu’un certain nombre de compléments spécifiques ont été mis au point, qui promettent d’arrêter la chute, mais méfiez-vous – il n’existe pas de remèdes-miracles contre l’alopécie.

L’arginine et les aliments : où la trouver ?

Pour autant, inutile de se ruer sur l’arginine en s’imaginant s’offrir le Jackpot de la vitalité.

Elle est déjà bien présente dans notre alimentation, qu’il s’agisse des protéines animales (poissons, volailles, produits laitiers) et végétales comme les légumineuses, les graines en particulier de sésame, les céréales telles que le riz brun… le tout en commençant par la noix, excellente décidément, quand ce n’est pas pour sa teneur en vitamine A, pour sa richesse en arginine.

Arginine

Quels sont les dangers de l’arginine ?

L’utilisation de compléments contenant cet acide aminé est contre-indiquée en cas d’hypersensibilité à celui-ci, en cas de syndrome génétique rare de troubles liés à l’arginine, ainsi que pendant la grossesse et l’allaitement.

Elle peut également entraîner des cas graves d’insuffisance hépatique et rénale. Elle doit donc être prise sous surveillance médicale chez les personnes souffrant de maladies du foie et des reins.

Elle peut également modifier l’absorption des principes actifs de certains médicaments.




Compte tenu de la présence de cet acide aminé dans les protéines du virus Herpes Simplex, il est suggéré d’éviter de l’utiliser si vous êtes prédisposé à l’infection, afin de réduire le risque de récidive.

Consultez toujours votre médecin.

Les Clés de l'alimentation santé
Prix: 7,70 €
Prix mis à jour le 25-05-2022 à 8:39 AM.

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page