featuredTechno

Des arbres phosphorescents pour éclairer nos rues !

Des ingénieurs et scientifiques de San Francisco aux Etats-Unis ont le projet original de créer des arbres phosphorescents dont l’objectif est d’éclairer suffisamment pour remplacer nos lampadaires dans la rue !

Ce projet original d’éclairer sans électricité est-il possible ? Oui, selon ces scientifiques, grâce à la biologie synthétique. Cette nouvelle discipline a pour but de concevoir, construire et synthétiser de nouveaux organismes et fonctions biologiques qui n’existent pas en tant que tel dans la nature.

L’idée dans ce projet d’arbres phosphorescents est d’insérer des circuits génétiques issus de lucioles dans une plante, pour obtenir de cette dernière qu’elle émette une lueur. L’équipe fondatrice de ce projet le présente comme un atout pour l’environnement, car ces arbres permettraient des économies d’énergie importantes.

A LIRE : GravityLight, la lampe capable de produire de la lumière à l’aide de la gravité

Autre aspect orignal, c’est le mode de financement : le crowdfunding (financement participatif en français) ! Ce mode de financement de plus en plus utilisé est en fait un appel aux dons lancés sur Internet via un site spécialisé. Ce projet espérait recueillir 65 000 US dollars, mais c’est en réalité près de 485 000 dollars qui ont été réunis !

Les arguments de l’innovation et du développement durable ont convaincu de nombreux américains. Le principe du crowdfunding est de faire un geste envers les donateurs. Ici, dès 40 dollars de don, le donateur sera récompensé par un sachet d’une centaine de graines de ces arbres phosphorescents !

C’est justement cette « récompense » qui inquiète certaines associations américaines. L’ETC Group ou le site Mother Jones attirent l’attention sur le fait qu’il n’y a pas le recul nécessaire et qu’il pourrait être très dangereux d’introduire cette plante à l’ADN artificiel dans la nature.

Les conséquences ne sont pas mesurées. Que se passerait-il si ces arbres se disséminaient ou mutaient de façon imprévisible ? Quelles seraient les conséquences pour l’environnement ? et pour l’Homme ? Impossible de le dire à ce stade. C’est pourquoi ces associations veulent alerter sur les risques de ce projet. Et l’ETC Group a lui aussi recours à une campagne de financement participatif pour collecter les fonds nécessaires !

DÉCOUVREZ UNE AUTRE INNOVATION : Dépolluer les océans en 5 ans, le projet fou du jeune Boyan Slat

D’autres tentatives de créer des êtres vivants phosphorescents ont déjà vu le jour, mais jusqu’à aujourd’hui, aucun résultat ne permet un réel éclairage !

Adeline

Née en 1983 dans le sud-ouest de la France, Adeline a grandi à la campagne avant de partir à Toulouse, puis Paris, pour poursuivre ses études. Diplômée en sciences de gestion, elle travaille en Allemagne et en Angleterre puis regagne Paris. A la naissance de son premier fils, elle décide de changer de vie professionnelle et de s’orienter vers un domaine qui a plus de sens pour elle, à savoir l’écologie et le développement durable. En 2013, elle rejoint Toutvert où elle peut s’exprimer par la plume sur des sujets de l’économie verte qui lui sont importants. Elle crée en parallèle une activité de conseils et sensibilisation au développement durable (www.environa.eu). En 2016, elle devient rédactrice en chef et responsable éditorial de Toutvert France.

Nous vous conseillons aussi

Bouton retour en haut de la page