Élégante et facile, vive l’ancolie !

Facilement reconnaissable avec sa fleur d’une grande élégance, l’ancolie est une plante rustique et facile de culture. Outre sa qualité esthétique, un des grands atouts de l’ancolie est qu’elle se plante partout. Au milieu des massifs, des rocailles, en bordure ou encore en bacs sur les balcons, il serait dommage de s’en priver !


Plantation & entretien de l’ancolie

Faisant penser aux orchidées avec son air précieux et extraordinaire, l’ancolie est une plante vivace commune très facile à faire pousser.

En effet, cette fleur est très rustique et résiste facilement aux froids, elle peut se planter aussi bien au soleil qu’en situation plus ombragée, à condition que le sol soit drainant, pas trop sec et pas trop pauvre. La plantation de l’ancolie peut se faire au printemps (mars-avril) ou en automne (septembre-octobre). Lors de la plantation des plants achetés en godets, il est vivement conseillé d’ajouter un apport organique important type compost ou terreau.

Quelques précautions sont à prendre, notamment en période sèche, il nécessaire d’arroser en été. Pensez au paillage qui permettra de maintenir la fraîcheur et à l’ancolie ainsi de s’épanouir.

L’ancolie a également l’avantage de se ressemer facilement. Il est ainsi conseiller de laisser en place les fleurs fanées afin que les graines soient libérées. La durée de vie des ancolies étant courte, optez pour ces semis spontanés est une bonne option.




Les variétés alpines seront plutôt cultivées en rocailles fraîches et bien drainées, tandis que les grandes variétés seront parfaites en bordure d’une allée, dans un massif, au pied des arbres… Bref, calquez vous sur la nature, elle fait si bien les choses !

L’ancolie se plaît aussi en grandes jardinières profondes et pourra ainsi embellir votre terrasse ou balcon, installée dans un coin ombragé.

Ancolies sauvages
Ancolies sauvages

Les secrets de l’ancolie

Aux origines latines (aquila qui signifie aigle), l’ancolie doit son nom à la forme de ses pétales qui évoquent le bec et les serres d’un rapace.



Dans le langage des fleurs, elle est choisit lorsque la personne qui l’offre est jetée dans un grand trouble sentimental ou émotionnel, et attend en retour un apaisement ou du réconfort.

Les différentes variétés d’ancolies

Sous le nom d’ancolie se cache une soixantaine d’espèces et de variétés vivaces, botaniques ou horticoles dont voici les plus connues :

  • Aquilegia alpina : espèce alpine à réserver aux régions fraîches, plante vivace de rocaille, fleurs bleu indigo ;
  • Aquilegia ‘Dragonfly Hybrids’ : variété naine, aux couleurs variées (rose, bleu, jaune, blanc ou pourpre) ;
  • Aquilegia ‘McKana Hybrids’ : fleurs aux longs éperons, couleurs unies ou bicolores, bleues, jaunes ou rouges ;
  • Aquilegia ‘Mrs Scott Elliot’ : hybride vigoureux très grand (1 mètre). De nombreuses fleurs souvent bicolores ;
  • Aquilegia caerulea : fleurs bicolores (selon les variétés, bleu et blanc ou rose et blanc) ou blanches (pour la variété ‘Snow Queen’) ;
  • Aquilegia vulgaris ‘Black Barlow’ aux fleurs en double pompon, violet noir ;
  • Aquilegia vulgaris ‘Heidi’ aux fleurs rose satiné ;
  • Aquilegia vulgaris ‘Nora Barlow’ aux fleurs en double pompon, rose pourpré et tachées de blanc ;
  • Aquilegia flabellata : petite espèce (10-30cm) à croissance très vigoureuse pour sol frais et exposition mi-ombre.
Fleurissez votre jardin avec l'ancolie
Fleurissez votre jardin avec l’ancolie

Attention à sa toxicité !

En effet, les graines d’ancolie sont toxiques car elles contiennent de l’acide cyanhydrique, c’est-à-dire des alcaloïdes, tandis que sa sève peut brûler la peau. Toutefois, leur âcreté extrême évite le plus souvent les empoisonnements.

Attention donc aux jeunes enfants et veillez à portez des gants lorsque que vous les manipuler.

La rédaction de Toutvert.fr vous conseille les articles de jardinage suivants :



Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *