featuredMaison & Jardin

L’amidon de riz, une douceur qui se voit

Le linge et le visage : l’ amidon de riz est un adoucisseur naturel, qui convient à la peau de bébé, au visage et au linge. Le truc de grand-mère indémodable.

Qu’est-ce que c’est ?

L’amidon (du latin amylum, non moulu) est le sucre lent (ou glucide complexe) des féculents (riz, pommes de terre, blé, etc). Qu’on l’appelle amidon ou fécule, il est très présent dans notre alimentation.

L’amidon est la molécule de réserve des végétaux dits supérieurs. L’amidon se compose de deux polymères (une macro-molécule composée d’un enchaînement de monomères) de glucose : l’amylose (15 à 30%) et l’amylopectine (70 à 80% de l’amidon).

Selon qu’il est riche en amylose (blé, maïs) ou en amylopectine (pomme de terre), l’amidon donne des gels respectivement fermes et opaques, ou souples et translucides.

De tous les féculents, l’amidon de riz a les granulés amylacés les plus petits (3-8 micromètres) et les plus blancs.

100 g de riz contiennent environ 30% d’amidon : raison pour laquelle nous rinçons le riz au moment de sa cuisson, afin qu’il ne soit pas collant. Sachant que tous les riz ne se valent pas : les riz ronds contiennent plus d’amidon que les riz longs.

amidon de riz

Amidon de riz : quelles utilisations ?

Amidon et linge

Nos grand-mères se servaient de l’amidon de riz pour détacher les cols de chemises, protéger le linge des taches, et l’assouplir tout en lui donnant une bonne tenue. Autant de propriétés qui restent vraies, même si on ne va plus au lavoir.

Il rend le repassage plus facile, en effaçant les plis et en lissant les tissus. Il donne aussi une bonne tenue à ceux qui sont un peu mous : il est réputé pour avoir des chemises impeccables.

Car, non seulement une chemise amidonnée a plus de tenue, mais les taches s’incrustent moins dans les fibres. La poussière s’y accroche moins aussi, l’amidon de riz la faisant glisser. Très pratique pour entretenir le col, mais aussi les chemises au niveau des aisselles.



Comment s’y prendre ? Humectez l’intérieur de votre linge, puis mettez-le en boule de manière à ce que l’amidon le pénètre bien. Ou bien plongez votre linge dans un bain d’amidon, essorez-le et étendez-le. Repassez votre linge encore humide, pas d’inquiétude, l’amidon favorise l’absorption de cette humidité.

Amidon dans l’alimentation

Dans l’alimentation, cet amidon ayant un gout neutre et donnant une texture onctueuse, il est utilisé dans les crèmes pâtissières, les flans, les sauces et jus industriels. Il sert aussi à allonger la durée de vie des gâteaux et biscuits.

Chez soi, on aurait plutôt tendance à retirer l’amidon au moment de sa cuisson : rinçage à l’eau claire avant et après. Sans compter que faire tremper le riz une trentaine de minutes avant cuisson allonge les grains de riz, qui n’en seront que meilleurs.

amidon de riz

L’amidon de riz en cosmétique

C’est le fameux teint de porcelaine d’antan : la poudre de riz ! Mais masques, fonds de teint, fards de paupières et même certains déodorants contiennent de cet amidon.

Et pour cause, il a un effet un matifiant pour la peau : il absorbe le sébum et la transpiration, ce qui rend les peaux grasses moins brillantes. Et dépose un film léger non nocif sur la peau, qui protège les peaux sensibles aux rougeurs et à la couperose.

A Madagascar où l’on consomme beaucoup de riz, l’eau de cuisson riche en amidon n’est pas jetée : une fois refroidie, elle sert à tonifier et sainement hydrater la peau du visage (par simple application) et aussi à embellir les cheveux : c’est un excellent après-shampooing.

L’amidon de riz pour bébé, l’alternative au savon

Pour préserver la peau douce de votre bébé, optez pour cet amidon : dilué dans de l’eau avec laquelle vous le laverez, ou bien directement incorporée à l’eau de son bain. Massez-le alors doucement, cela lui apaisera la peau.

L’amidon de riz cristaux ou poudre ?

L’amidon de riz se trouve sous forme de cristaux, de poudre, et même liquide. En cosmétique et pour la peau de votre bébé, aucune hésitation à avoir, il vous faut de l’amidon de riz en cristaux : c’est celui qui se dissout bien dans l’eau, ne contient aucun additif et se conserve ensuite très bien au sec.

Celui en poudre ne convient pas pour la peau : au contact de l’eau, il se transforme en gel. Quant au liquide, il contient obligatoirement des conservateurs, l’amidon de riz ne pouvant être conservé dans l’eau.

L’amidon de riz : bio, mais…

Le bio vendu en droguerie et pharmacie répond aux standards d’hygiène : pas de souci de contamination bactériologique. Mieux vaut donc du riz d’amidon bio, mais bien choisir sa source d’approvisionnement.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous invite à d’autres lectures :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer