Animauxfeatured

American Staffordshire Terrier : connaître son mode de vie et ses besoins

L’Amstaff de son petit nom ou American Staffordshire Terrier évoque les aboiements qui vous font sursauter, quand vous longez un pavillon de banlieue.

L’écriteau « Chien méchant » induit, au passage, votre pensée. L’Amstaff n’est ni une peluche, ni un Pit Bull. Mais un vrai chien, très apprécié des amateurs.

Origine

L’histoire de American Staffordshire Terrier : un Terrier qui n’est pas anglais

C’est une exception à la règle : alors que les Terriers sont « so British », l’American Staffordshire Terrier est né en Amérique du Nord, ses ancêtres ayant été importés par les colons anglais.

L’American Stafforshire ou « Amstaff » est issu de deux races, le Bull-and-Terrier et le Blue Paul Terrier, celle-ci désormais éteinte.

Pour plus d’informations : Race de chien : pour tout savoir sur nos compagnons

A l’époque, les éleveurs s’intéressaient en priorité aux aptitudes des Terriers au combat dans les « pits », les arènes.

Ainsi l’American Staffordshire Terrier est-il le cousin de l’American Pit Bull Terrier, celui-ci sélectionné pour le combat, avec lequel il ne faut précisément pas le confondre : les deux races sont issues d’une sélection bien distincte. L’Amstaff a, du reste, été reconnu en tant que tel en 1936, par l’American Kennel Club.

Aspect de l’American Staffordshire Terrier

L’aspect de l’American Staffordshire Terrier : un chien presque carré

L’Amstaff n’en n’impose pas par ses mensurations : compact (30kg pour un mâle, 20 kg pour une femelle), il est souple et tout en muscles. L’Amstaff est même puissant au regard de sa taille, bien solide sur ses aplombs, avec un « buste » carré et la mâchoire de même.



Ce qui caractérise également l’Amstaff est son poil ras et luisant, avec une norme qui le veut plutôt roux et le blanc qui n’excède pas 80%.

Petit clin d’oeil : Un chien bien détendu

Quant à ses fameuses oreilles dressées sur sa tête, il est désormais interdit de les lui couper en pointe !

American Staffordshire Terrier
American Staffordshire Terrier : un chien puissant

Le caractère

Le caractère de l’American Staffordshire Terrier ? De la douceur en réponse à la douceur

Indépendant et têtu, l’Amstaff a le profil-type du sportif qui a besoin de libérer son trop-plein d’énergie. Il tient à fois du bulldog pour sa force, et du Terrier pour son agilité. Ce qu’il sait faire le mieux ? Un bon canicross pour l’endurance, et un pistage pour la subtilité.

Mais l’Amstaff sait aussi garder une maison autant qu’être paisible avec son maître, pourvu que celui-ci soit bon avec lui. Son agressivité ? Son atavisme ressort face à des comportements souvent cruels. De bonne heure intelligemment dressé, l’Amstaff est un chien de garde et de compagnie… mais pas un jouet.

La législation

Important : respectez la législation

La loi française distingue la catégorie « 1 » des chiens d’attaque, et la catégorie « 2 » des chiens de garde, de défense et les LOF, le Livre des Origines Française qui inventorie les chiens de race.

L’Amstaff non « LOF » entre dans la 1ere catégorie, l’Amstaff « LOF » dans la seconde catégorie, qui ne le classe pas comme chien d’attaque, mais implique d’être responsable : son propriétaire doit être majeur et avoir un casier judiciaire vierge.

L’Amstaff doit faire l’objet d’une déclaration en mairie. Lors de ses sorties dans l’espace public (depuis la cage d’escalier jusqu’aux transports en commun) il doit porter une muselière et être tenu en laisse.

Il doit également faire l’objet d’une identification par puçage ou tatouage, et être chaque année vacciné contre la rage.

L’élevage

Avant de « craquer » pour un Amstaff, demandez-vous bien si votre vie et son environnement correspondent à son caractère : les vrais amateurs de chiens aiment l’American Staffordshire Terrier.

Mais êtes-vous en mesure d’assurer son besoin de dépenser son énergie et non pas seulement de garder votre maison ? Est-ce votre première acquisition d’un chien ? Interrogez-vous bien sur le dressage, doux mais ferme, qu’implique un Amstaff.

L'American Staffordshire Terrier
Prix conseillé  EUR 15,90
Prix  N/A
Économisez  N/A

Quel chien choisir et comment ?

Si oui, veillez aussi à respecter la législation, depuis son achat auprès d’un éleveur ou bien d’un particulier (c’est autorisé), dès lors qu’un Amstaff a une portée.

Quand votre choix est fait, il y a quelques questions qu’il ne faut pas oublier de poser à l’éleveur. Demandez-lui si le chiot ou ses ascendants souffrent de problèmes physiques ou de maladies, telle que la dysplasie de la hanche ou des troubles oculaires, comme c’est souvent le cas chez certains chiens. Et quels sont évidemment ses grands traits de caractère.

American Staffordshire Terrier
American Staffordshire Terrier : un joueur

Attention, lors de l’achat, pour vous protéger en tant qu’acheteur, il existe une réglementation stricte régissant l’acte de vente.

  • si les 2 parents du chien ont un pedigree, le chien doit être inscrit au LOF (Livret des Origines Français) : exigez cette attestation.
  • un Amstaff de catégorie 2 doit être stérilisé.

Dans tous les cas, demandez :

  • un acte de vente rédigé à l’écrit et signé par les 2 parties
  • un certificat d’identification (tatouage ou puce électronique)
  • le carnet de vaccination à jour et dument signé par un vétérinaire.

Prix des chiots

Et le prix d’un American Staffordshire Terrier ?

Un American Staffordshire Terrier coûte un peu moins de 1000 euros.

Les autres Terriers

Beaucoup de chiens à découvrir.

Et aussi :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer