Chiens

American Staffordshire Terrier : connaître son mode de vie et ses besoins

L'Amstaff peut devenir un excellent compagnon de vie si on le connaît bien

L’American Staffordshire Terrier évoque les aboiements qui vous font sursauter, quand vous longez un pavillon de banlieue.

L’écriteau « chien méchant » induit, au passage, votre pensée. L’Amstaff, de son petit nom, n’est ni une peluche, ni un Pit Bull. Mais l’Amstaff est un vrai chien, très apprécié des amateurs.

American Staffordshire Terrier : la race

Enfin un Terrier qui n’est pas anglais. C’est une exception à la règle : alors que les Terriers sont « so British », l’Amstaff est né en Amérique du Nord, ses ancêtres ayant été importés par les colons anglais.

Il est issu de deux races de bulldog et des terriers (le Bull-and-Terrier et le Blue Paul Terrier, celle-ci désormais éteinte), pour obtenir un chien de combat en Angleterre, avant de traverser l’Atlantique.

A l’époque, les éleveurs s’intéressaient en priorité aux aptitudes des Terriers au combat dans les « pits », les arènes. Ainsi il est-il le cousin du Pit Bull, celui-ci sélectionné pour le combat, avec lequel il ne faut précisément pas le confondre.

Au départ, ils étaient appelés American Pitbull Terriers, mais, au cours des décennies suivantes, un grand travail a été fait pour adoucir le caractère de cette race de chien, réussissant à faire ressortir le grand cœur affectueux qui se cache derrière une apparence si fière et courageuse. Aujourd’hui, la sélection continue à faire ressortir l’élégance et le clinquant de ces chiens agiles et musclés.

Les deux races sont issues d’une sélection bien distincte. L’Amstaff a, du reste, été reconnu en tant que tel en 1936, par l’American Kennel Club.

Son cousin est le Staffordshire Bull Terrier ou Staffie, confrère anglais qui descend d’un croisement entre le Old Bulldog Anglais et les terriers.

Aspect de l’American Staffordshire Terrier

C’est un chien presque carré ! Il ne s’impose pas par ses mensurations. C’est un chien compact mais très musclé et avec des mâchoires fortes :



  • taille : il n’y a pas de grandes différences de taille entre le mâle et la femelle de 45 cm jusqu’à 48 cm pour le mâle, tandis que la femelle a une hauteur minimale de 43 cm et maximale de 46 cm.
  • poids : ici la différence entre les sexes est plus prononcée. Le mâle pèse entre 25 kg et 33 kg, la femelle pèse de 21 kg à 28 kg.
  • mâchoires : elles sont bien serrées ainsi que les muscles des joues.
  • truffe : elle est noire.
  • yeux : les yeux sont ronds, distants et sombres.
  • oreilles : elles ont une ligne haute et sont souvent droites.
  • queue : elle est basse, s’effile vers l’extrémité et n’est jamais enroulée.
  • poil : il est court, dur, épais, dense, sans sous-poil et normalement toujours brillant. Il a une faible mue.
  • couleurs : toutes sont admises : noir, tigre, fauve clair, pointes noires, bleu et brun, et également sous la forme tachetée ou tigrée.

Ce qui caractérise également l’Amstaff est son poil ras et luisant, avec une norme qui le veut plutôt roux et le blanc n’excèdant pas 80%.

American Staffordshire Terrier dans un champ dans l'herbe

Il est souple et tout en muscles et est même puissant au regard de sa taille, bien solide sur ses appuis, avec un « buste » carré et la mâchoire de même.

Quant à ses fameuses oreilles dressées sur sa tête, il est désormais interdit de les lui couper en pointe !

D’autres aspects positifs sont sa longévité, sa facilité de toilettage, sa nature affectueuse envers la famille et sa capacité à contenir la bave. Son espérance de vie varie de 10 à 15 ans.

L’American Staffordshire Terrier bleu

Les couleurs du pelage sont très variées, mais l’Amstaff bleu est l’une des couleurs les plus populaires et les plus recherchées.

En fait, vous constaterez que le prix des chiots de cette couleur sera également plus élevé que les autres.

American Staffordshire Terrier bleu allongé dans l'herbe sèche, tirant la langue

Quelle est la différence entre un Pitbull et un Amstaff ?

La plus grande différence réside donc dans les proportions :

  • l’Amstaff est plus compact, généralement aussi plus lourd, avec des jambes et une ossature plus solides,
  • alors que le Pitbull est plus long et plus léger.

Le caractère de l’American Staffordshire Terrier

Encore ce qui concerne son caractère, observez cet adage : « De la douceur en réponse à la douceur ».

Indépendant et têtu, il a le profil-type du sportif qui a besoin de libérer son trop-plein d’énergie. Il tient à fois du bulldog pour sa force, et du Terrier pour son agilité.

Ce qu’il sait faire le mieux ? Un bon canicross pour l’endurance, et un pistage pour la subtilité.

Mais il sait aussi garder une maison autant qu’être paisible avec son maître, pourvu que celui-ci soit bon avec lui.

Son agressivité ? Son atavisme ressort face à des comportements souvent cruels. De bonne heure intelligemment dressé, l’Amstaff est un chien de garde et de compagnie… mais pas un jouet.

Comment éduquer un American Staffordshire Terrier ?

Il est souvent jugé dangereux et difficile à diriger. En réalité, c’est un chien sociable, qui aime la compagnie, mais qui a un fort caractère. C’est son propriétaire qui doit décider, il doit se faire écouter de manière équilibrée (comme pour tous les molossoïdes).

C’est un chien très actif qui a besoin de libérer l’énergie accumulée pendant la journée par des activités physiques telles que la course ou le jeu en plein air.

En revanche, s’il est dressé dès son plus jeune âge, il s’en tiendra facilement au rôle qui lui est confié dans la famille, reconnaissant l’autorité de son maître. La socialisation de ce chien est très importante, dès son plus jeune âge, pour éviter des attitudes désagréables chez l’adulte.

American Staffordshire Terrier roux et blanc courant dans le sable

Il s’adapte bien à la vie en appartement mais, comme tous les animaux, il préfère le plein air. Il va sans dire que c’est un excellent chien de garde, tant pour la maison que, pour les personnes du foyer.

Son tempérament peut être agressif, surtout s’il est placé entre de mauvaises mains. Toute personne qui décide d’accueillir un Amstaff dans son foyer à l’âge adulte doit demander conseil à un dresseur compétent en raison de son fort caractère.

L’Amstaff apprend rapidement, adore la famille et se sent faire partie intégrante de celle-ci, mais il doit toujours être strictement contrôlé lorsqu’il joue avec les autres membres de la famille et en particulier, avec les enfants, surtout si l’Amstaff est adulte.

Cette race de chien a généralement une attitude très dominante envers les autres chiens (surtout les mâles avec les mâles) et, par conséquent, la promenade classique au parc pour chiens pourrait s’avérer difficile. Il est donc conseillé d’évacuer un peu de cette énergie avec des jeux dynamiques pour chiens.

Est-ce que les Amstaff sont dangereux ?

Ils descendent de chiens de combat, auxquels ils ont emprunté leur tempérament courageux et combatif. Ces caractéristiques ont été tempérées par une longue sélection au fil du temps, pour donner un chien courageux, mais pas trop agressif et doux.

En raison de ses caractéristiques, il est idéal comme chien de garde, mais comme c’est un chien qui aime socialiser, c’est aussi un excellent chien de compagnie.

La catégorie de l’American Staffordshire Terrier

Respectez la législation. La loi française distingue la catégorie « 1 » des chiens d’attaque, et la catégorie « 2 » des chiens de garde, de défense et les LOF, le Livre des Origines Française qui inventorie les chiens de race.

L’Amstaff non « LOF » entre dans la 1ere catégorie, l’Amstaff « LOF » dans la seconde catégorie, qui ne le classe pas comme chien d’attaque, mais implique d’être responsable : son propriétaire doit être majeur et avoir un casier judiciaire vierge.

deux American Staffordshire Terrier regardant dans la même direction

L’Amstaff doit faire l’objet d’une déclaration en mairie. Lors de ses sorties dans l’espace public (depuis la cage d’escalier jusqu’aux transports en commun) il doit porter une muselière et être tenu en laisse.

Il doit également faire l’objet d’une identification par puçage ou tatouage, et être chaque année vacciné contre la rage.

Quelle alimentation pour l’American Staffordshire Terrier ?

Un aspect très important à prendre en compte est l’alimentation, qui doit fournir tous les éléments nécessaires tels que : protéines, vitamines, glucides, graisses et minéraux.

Si vous optez pour les aliments classiques pour chiens, vous devez examiner attentivement la composition des ingrédients ou, mieux encore, demander conseil à votre vétérinaire.

Il est tout aussi important, dans le cas d’un régime fait maison, de compléter avec du poisson, des œufs, du riz soufflé, des légumes et des fruits.

N’oubliez jamais de nourrir votre Amstaff après vous, il doit toujours attendre sa nourriture de manière détendue et calme, lorsque vous le nourrissez, laissez le bol à sa disposition pendant 10-15 minutes puis récupérez-le.




L’entretien de l’Amstaff

Il est important de l’emmener faire de longues promenades à la campagne pour le débarrasser de la graisse et des toxines qu’il a accumulées et, en même temps, de pouvoir le socialiser autant que possible avec d’autres chiens dès l’enfance.

tête relevée d'American Staffordshire Terrier

En raison de son poil très court, il doit être nettoyé régulièrement à l’aide d’une brosse à poils moyens et spécifique à cette race de chiens.

Ce n’est pas un chien qui aime les températures froides, mais plutôt la chaleur, donc s’il doit dormir sur le balcon ou dans le jardin, une possibilité est d’acheter une niche d’extérieur chauffante.

L’élevage de l’American Staffordshire Terrier

Avant de « craquer » pour un Amstaff, demandez-vous bien si votre vie et son environnement correspondent à son caractère : les vrais amateurs de chiens aiment l’American Staffordshire Terrier.

Mais êtes-vous en mesure d’assurer son besoin de dépenser son énergie et non pas seulement de garder votre maison ? Est-ce votre première acquisition d’un chien ?

Interrogez-vous bien sur le dressage, doux mais ferme, qu’implique un Amstaff. Sachez qu’il est reconnu aujourd’hui par l’American Kennel Club et par la FCI.

Pour plus d’informations sur les caractéristiques, le choix et l’éducation de l’American Staffordshire Terrier, nous vous recommandons ces livres :

L'amstaff
Prix mis à jour le 25-05-2022 à 8:42 AM.




Pour choisir un chiot, il est nécessaire de s’en remettre à des éleveurs professionnels dotés d’une excellente expertise, qui pourront guider le nouveau propriétaire lors de l’achat et lui expliquer les caractéristiques du chiot à acquérir. On trouve des éleveurs dans toute la France.

Quel chien choisir et comment ?

Si oui, veillez aussi à respecter la législation, depuis son achat auprès d’un éleveur ou bien d’un particulier (c’est autorisé), dès lors qu’un Amstaff a une portée.

Quand votre choix est fait, il y a quelques questions qu’il ne faut pas oublier de poser à l’éleveur. Demandez-lui si le chiot ou ses ascendants souffrent de problèmes physiques ou de maladies, telle que la dysplasie de la hanche ou des troubles oculaires, comme c’est souvent le cas chez certains chiens.

Et quels sont évidemment ses grands traits de caractère.

Attention, lors de l’achat, pour vous protéger en tant qu’acheteur, il existe une réglementation stricte régissant l’acte de vente.

  • si les 2 parents du chien ont un pedigree, le chien doit être inscrit au LOF (Livret des Origines Français) : exigez cette attestation.
  • un Amstaff de catégorie 2 doit être stérilisé.

Dans tous les cas, demandez :

  • un acte de vente rédigé à l’écrit et signé par les 2 parties
  • un certificat d’identification (tatouage ou puce électronique)
  • le carnet de vaccination à jour et dûment signé par un vétérinaire.

Prix des chiots

Le prix d’un chiot Amstaff LOF est normalement plus élevé que celui d’autres races de chien, et il peut atteindre 2 800 euros, en fonction de l’élevage et des caractéristiques physiques, comme la couleur de la robe.

Les autres Terriers

Autres chiens à découvrir :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page